X1

C'est en contemplant les ruines de cette Cité sans âge et sans nom, que je me rends à quel point nous ne sommes que peu de choses en ce Monde. Et si hier, les Hommes se sont pris pour des Géants, c'est en oubliant qu'ils n'ont été créé par les Dieux d'Antan ; que pour atteindre les plus lointaines Étoiles du Firmament. Car n'est t'il pas révélé dans les Livres Interdits aux non Initiés, que ceux-ci, autrefois engendrés par l'Eau et le Feu, n'ont eu pour fonction ; que d'accomplir une infime part des vastes desseins ; de ce Créateur qui n'a pas de nom. N'est t'il pas inscrit également, tout le long de leurs pages parcheminées ; qu'Il leur a prêté Vie dans l'unique but ; de bâtir les fondations d'un Empire de chair et de sang ; avant de les renvoyer sans atermoiement vers le Néant.
Et moi qui ai été le témoin privilégié de leur Chute Céleste, je ne peux que déplorer en cet instant ; la démence qui s'est emparé des éléments ; et qui ont brisé ces Êtres décadents dans leur élan. Puisque Foudre et Océan, Cyclones et terrestres Frémissements ; ont lancé à l'assaut de leurs Métropoles de terrifiants accablements. Condamnant ainsi ces Créatures dégénérescentes à n'être que des jouets non viables entre les mains de Celui qui n'a pas de Nom.
 
Or, aujourd’hui que je contemple les ruines de cette Cité sans âge et sans appellation, je me souviens de ses toits d'or et d'argent. Je me remémore ses Temples où Adorateurs des Temps d'Avant ; côtoyaient journellement Serviteurs d'une Civilisation en perpétuelle mutation ; ayant abandonné en chemin ce dont j'ai été naguère le témoin ; lorsque le Divin leur a enjoint ; de prendre en main ce fabuleux Destin ; dont quiconque au sein de cet Univers ; n'a réussi à déterminer les visées sans fin. Mais qui, j'en ai la conviction, n'a aucunement pour but l'extermination ; de ces Hommes qui ont dévié de ce mirifique horizon.
 
C'est donc pour cette raison que je me suis permis de descendre dans les entrailles de ce Gouffre sans Fonds ; et de déchiffrer les Manuscrits détaillant les pérégrinations ; des quelques Enfants qui, comme moi, ont eu comme désignation ; de relayer cette information : cette extermination n'est qu'un intermède à la réalisation ; des projets du Créateur qui na pas de Nom. Et bientôt, prochainement, je n'ai pas peur de la proclamer au cœur de ces étiolements ; d'autres Géants dont j'ai lu la description ; au tréfonds de cette Bibliothèque interstellaire, viendront réveiller cette Planète Sœur à la leur ; afin de poursuivre l'Œuvre de prédécesseurs moribonds...