26 août 2016

De mes figurines de collection à "Dieu et le Big Bang" :

En début de semaine, j’ai reçu mon colis de figurines de la marque « King and country », que je commande chaque mois auprès du magasin « Figurines et collections ». Cela fait plus de deux ans désormais que je me fournis auprès de celui-ci. En effet, les deux précédents – Toysoldiers et Histomania – ont fermé leurs portes l’un après l’autre en quelques mois. Comme nombre de secteurs marchands, l’univers de la figurine de collection est, lui également, durement touché par la crise.   Cela fait maintenant... [Lire la suite]

26 août 2016

Quel fardeau que mon corps, seconde partie :

Dès lors, et progressivement, du fait des maladresses continuelles qui étaient les miennes, de la sensation de ne pas être en adéquation avec les capacités physiques qu'un être humain "normal" est susceptible d'accomplir, du fait des moqueries dont j'étais continuellement l'objet tout le long de ma scolarité, je me suis mis a ne pas aimer mon corps. Quel plaisir pouvais-je en retirer, alors que j'étais incapable d'avoir la même adresse manuelle que les autres.   Ma mère a beau eu me pousser pour dépasser mes insuffisances -... [Lire la suite]
25 août 2016

Le 25 Juillet 1998 :

Aujourd’hui, nous sommes environ une semaine après le 25 Juillet 1998. Ma famille et moi sommes réunis devant le caveau familial qui se trouve à l’angle du cimetière du petit village franc-comtois que nous connaissons si bien ; et depuis si longtemps. C’est là que, durant toute notre enfance, ma sœur, mon petit frère Aymeric, et moi, avons passé la plupart de nos grandes vacances ; ainsi que quelques-unes de nos vacances de Noel alors que nous étions encore enfants.   C’est dans ce village du Doubs que se situent... [Lire la suite]
25 août 2016

Quel fardeau que mon corps, première partie :

Je déteste mon corps. Je le maudit parfois. Depuis que je suis enfant, celui-ci n'a été que source d'embarras et de souffrance. Je suis régulièrement la proie de crises de convulsions ; elles ne durent que quelques minutes, mais sont très douloureuses. Dans ce cas, il me suffit de m'asseoir un moment, de me détendre en attendant que ma jambe droite ne soit plus secouée de spasmes, que l'étrange sensation qui envahit le bas de mon visage disparaisse. Ces crises peuvent apparaître à n'importe quel moment, de jour comme de nuit.... [Lire la suite]
24 août 2016

Aujourd'hui, j'ai vingt-cinq ans :

Aujourd’hui, j’ai environ vingt-cinq ans et je travaille en tant qu’Aide-Bibliothécaire à la Bibliothèque de l’Arsenal. Il s’agit d’une des annexes de la Bibliothèque Nationale. Et cela fait environ un an que j’y suis employé. Nous sommes samedi matin, et je m’apprête à quitter mon appartement du 19e arrondissement de Paris. Il doit être 9h00 du matin. Je pars tous les jours à cette heure précise parce que la Bibliothèque ouvre ses portes à 10h00, qu’il me faut presque une demi-heure de métro pour m’y rendre. Et qu’une fois arrivé... [Lire la suite]
24 août 2016

Ma mère, mes états d'âme, et moi, quatrième partie :

Or, depuis que nous sommes enfants, c'est ce principe sur lequel s'est en partie bâtie la relation que nous avons tous entretenu avec nos grands-parents ; et aujourd'hui avec ma grand-mère. Ma mère est prisonnière de ce système, et si jamais elle avait l'audace de s'élever contre ce diktat, elle sait très bien que la manne financière dont elle est bénéficiaire disparaîtrait ; ce qui handicaperait énormément dans son quotidien, matériellement parlant. Moi, j'en suis prisonnier parce que ma mère m'a éduqué pour que je garde en... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

23 août 2016

Une journée ordinaire :

Aujourd’hui, j’ai une douzaine d’années. Cela fait plusieurs heures que je suis rentré de l’école, où mes camarades se sont encore moqués de moi. Dans les couloirs du collège, leurs regards apitoyés ont été pressants. Ils hantent toujours mon esprit alors que je suis dans ma chambre, seul, en train de jouer aux legos. Néanmoins, leurs rires niais sont là. Ils ne me lâchent pas.   Durant toute la journée, j’ai dû m’installer dans le lieu le plus isolé de la salle de classe parce qu’ils ne veulent pas de ma présence à leurs... [Lire la suite]
23 août 2016

Ma mère, mes états d'âme, et moi, troisième partie :

Car c'est le seul moyen que j'ai depuis toujours pour décharger tout ce que je ne peux pas partager dans la réalité avec les gens qui m'entourent. Ce n'est pas l'idéal, j'en conviens. Il serait largement préférable de verbaliser tout ce que j'écris dans mes récits les plus personnels. Mais, comme je l'ai déjà spécifié, c'est impossible. Ma famille est "intolérante" envers ceux qui montrent qu'ils souffrent, qui en parlent. Cela "saoule" ma mère, et elle fuit ce genre de choses. Qui plus est, parce que ma grand-mère vit avec elle, et... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
22 août 2016

Une des raisons pour lesquelles j'écris tant :

Cela va peut-être vous paraitre étrange, mais j’ai plus de facilité à exprimer mes idées, mes pensées, mes convictions, mes combats, etc. par écrit qu’à l’oral. Il faut dire que, pendant très longtemps – et ce dès mon adolescence -, j’ai progressivement réalisé que ma parole ne serait jamais véritablement entendue ou écoutée dans mon entourage plus ou moins proche. Que ce soit dans ma famille, parmi mes amis – même les plus sincères et les plus vrais -, les épreuves que j’ai endurées m’ont, très tôt, fait comprendre que je serai... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 18:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
22 août 2016

Ma mère, mes états d'âme, et moi, seconde partie :

En outre, ce que ma mère n'a jamais compris, c'est que chacun des textes que je publie ici ou ailleurs - celui-ci également -, n'est qu'un témoignage. Il s'agit de témoignages soulignant certains aspects de ma personnalité, de mon passé, de mes ambitions, de mes sentiments, de mes désirs, etc. Il s'agit aussi de témoignages relatant d'infimes fragments de mon existence, et de la manière dont je les ai vécu au moment où ils se sont déroulé, ainsi que les conséquences qu'ils ont eu sur ce qui en a découlé jusqu’à aujourd'hui... [Lire la suite]