30 avril 2017

Brèves Philosophiques, pages 31 à 33 ; Ignorance, combien d'innocents ai-je assassiné en ton nom, seconde partie :

Mais, tout cela, pour le découvrir, il faut être curieux du monde qui nous entoure, de l'univers, des hommes et des femmes et des différences qu'ils portent en eux. Je sais très bien que n'est pas facile dans un monde de plus en plus uniformisé, dans un monde ou la seule obsession est la réussite sociale, ou le pouvoir de l'argent est omniprésent, ou les religions sont sources de conflit permanent - Israël et la Palestine, l'Irak et la Syrie, l’Afghanistan et le Mali, etc -. Dans un monde ou tout n'est qu’extrémismes afin d'imposer sa... [Lire la suite]

30 avril 2017

La nouvelle Bibliothèque Nationale, rue de Richelieu, première partie :

Hier soir, quand j’ai visionné le reportage de TF1 sur les bâtiments de l’ancienne Bibliothèque Nationale situés rue de Richelieu à Paris, et en train d’être rénovés, j’en ai presque eu les larmes aux yeux. Tout à coup, une myriade de souvenirs sont remontés à la surface. Des images de moi déambulant dans ses couloirs et dans ses salles, assis à ses tables environné de monceaux de livres à étudier, se sont imposées à ma mémoire. A ce moment-là, j’étais à table, dînant avec ma mère et ma grand-mère notamment. Et je leur ai... [Lire la suite]
29 avril 2017

Brèves Philosophiques, pages 29 à 31 ; Ignorance, combien d'innocents ai-je assassiné en ton nom, première partie :

Beaucoup sont, ou ont été victimes d'intolérance, ou du rejet, engendrés par l'ignorance. Combien de personnes en sont quotidiennement les victimes parce qu'elles ne correspondent pas aux normes en vigueur dans notre société ? Combien de personnes handicapées, intellectuellement ou physiquement diminuées ou différentes, combien de blessés ? parce qu'elles n'ont pas la mème couleur de peau, la mème religion, les mêmes traditions, parce qu'elles sont issues de contrées aux mœurs différentes ? Ou tout simplement, parce qu'elles n'ont pas... [Lire la suite]
29 avril 2017

De Deiteus Mythica, pages 772 à 773 / 1804 :

Islande, IXème siècle :   En 860, les Vikings entreprennent de coloniser l’Islande, après que les premiers d’entre eux y aient débarqué quelques années plus tôt ; alors qu’ils voguaient en direction des îles Féroé. Et ils s’installent dans de grandes fermes, et conquièrent de riches pâturages qui leur rappellent leur patrie.   Puis, en 875, le Viking Ingolfur Arnason fonde la ville de Reykjavik, après avoir débarqué à son tour sur la petite île.     Russie, IXème siècle :   En 839,... [Lire la suite]
28 avril 2017

Brèves Philosophiques, pages 27 à 29 ; Société moribonde :

Aujourd'hui, on assiste à une déflagration généralisée du système politique français. Celle-ci me fait penser aux mois qui ont précédé la Révolution Française, lorsque le système étatique de l'époque qu'était la Monarchie Absolue était à bout de souffle. Sclérosé à tous les niveaux, d'une complexité telle que la société dans son ensemble était, non seulement paralysée, mais aussi toute proche de banqueroute généralisée, et que c'étaient les plus modestes sur lesquels les impôts pesaient le plus lourdement.   Depuis cette... [Lire la suite]
28 avril 2017

Le 10 Janvier 2017, seconde partie :

Seul Aymeric réussissait à me voir tel que j’étais réellement ; au-delà de ces apparences. Seul Aymeric était fier d’avoir un frère aîné qui écrivait ; qui était admiratif devant les connaissances que je possédais, devant ce don pour les mots et les phrases qui faisait partie intégrante de ma personnalité. Seul Aymeric n’avait pas honte de dire à ses amis, à ses proches, que mes préoccupations, mes centres d’intérêts, mes passions, ma vocation, étaient respectables, honorables, valorisantes. Seul Aymeric, dans mon... [Lire la suite]

27 avril 2017

Brèves Philosophiques, pages 26 à 27 ; La Théorie des Races, seconde partie :

Le Juif, l'Arabe, l'Européen, l'Asiatique, l'Amérindien, a tour à tour été victime ou bourreau, impérialiste ou soumis. Aujourd'hui, dans un monde globalisé où l'Homme se sent perdu face aux défis titanesques qui l'attendent afin de s'adapter à un avenir en perpétuelle mutation, il s'accroche à des idées qui le rassurent. Il croit qu'en continuant à marteler que sa "Race" est supérieure à celle de son Frère ou de sa Sœur, que celle-ci à vocation à diriger, il alimente sa peur de la différence. Comme si cette différence était une... [Lire la suite]
27 avril 2017

De Deiteus Mythica, pages 770 à 772 / 1804 :

En 912 toujours, la religion des Scandinaves est de type Germanique. Leurs rites sont ceux de la fécondité, auxquels ils allouent des sacrifices humains, au début du printemps – pour le mariage du Ciel et de la Terre -.   D’après leurs récits, le panthéon possède des dieux répartis en deux Races : les Ases et les Vanes. Le Dieu principal, chez les Ases, est Thor, dieu de la Foudre et de la Guerre, qui est accompagné d’Odin, le Sage, dieu des Morts et des Guerriers. Ce dernier est accompagné de deux corbeaux représentant... [Lire la suite]
26 avril 2017

Brèves Philosophiques, pages 24 à 26 ; La Théorie des Races, première partie :

Je vais peut-être choquer beaucoup de personnes ici, mais je pense que la notion de "Race", en parlant de l'Homme, est infondée. Le concernant, il n'existe qu'une Race, la Race Humaine. Les particularités de telle ou telle ethnie - la couleur de sa peau, de ses cheveux, le fait que celle-ci soit plus grande ou plus petite, plus musculeuse ou plus élancée, etc. - ne sont issues que des lieux où ces dernières se sont développées. Mais, à l'origine, la Race Humaine est née dans la corne de l'Afrique, et plus particulièrement dans la... [Lire la suite]
26 avril 2017

Le 10 Janvier 2017, première partie :

Le 10 Janvier 2017, mon petit frère Aymeric, né le 10 Janvier 1980 aurait eu 37 ans. Et aujourd’hui que je me sens seul, abandonné par ceux et celles que j’apprécie de manières diverses et variées ici ou ailleurs, il me manque encore plus qu’habituellement. Il n’y a pas un jour, pas une heure, pas une minute, où je ne pense pas à lui, où je le pleure. Il n’y a pas un instant, depuis ce fatidique Samedi 25 Juillet 1998 où il a perdu la vie, où cette fêlure ne se rappelle à moi. Car il était cette lumière, cette joie, ce bonheur... [Lire la suite]