W3Personnellement, j'ai assez longuement et profondément étudié l'origine de tous ces mythes, j'ai assez lu ces livres saints, pour déceler derrière la plupart de leurs textes ces fondamentaux plurimillénaires. Quant à ma foi personnelle, si je crois en quelque chose de plus grand que moi, jamais je ne lui donnerai de nom. Jamais je ne me référerai à ces livres afin d'ancrer mes convictions. C'est par l'étude de la diversité et de la multiplicité des vérités et des incertitudes modelées par notre monde et notre univers, que je me forge mes idéaux.

C'est parce que je suis curieux, humble, modeste, face à l'immensité de ce que je ne connais pas, face aux énigmes rattachées à la Réalité, à l'Espace et au Temps, que j'en apprends davantage quotidiennement. Ce ne sont pas les certitudes de livres écrits en des époques où le Savoir était le privilège de quelques Initiés, où les peuples étaient à 95 % incultes, ignorants et analphabètes, qui vont m’appauvrir humainement. Car Dieu, j'en suis viscéralement persuadé, s'il existe, nous a laissé, à nous, pauvres hominidés à l'intelligence et à l'imagination limitées, notre libre arbitre. Le Bien, le Mal, sont des notions humaines, en fonction d'une vision humaine de la Réalité. C'est comme si ont demandait à une personne si elle voulait apprendre ce qu'elle est à une fourmi. Est-ce possible ? La communication entre les deux créatures est-elle possible ? Evidemment que non ! Est-ce qu'un livre pourrait refléter la pensée de cette personne vis-à-vis de cette fourmi ? Également non !

Et puis, quelle arrogance, quelle suffisance, de la part de ceux et celles qui se font les champions de cette sorte de prosélytisme, que se déclarer « enfants de Dieu ». Si Dieu existe, il aura nécessairement choisi une race plus intelligente et plus sage que la notre pour le représenter. Il aura choisi une espèce qui aura assez évolué pour bannir de sa civilisation l'intolérance, la violence, la haine, ainsi que toutes les autres imperfections dont nous sommes pourvus.

Je dis « nécessairement » parce que si c'est son dessein de transmettre ses Vérités, c'est parce qu'Il désirera certainement qu'elles soient enrichies, améliorées, augmentées par ceux à qui Il les aura confié. Quel père ne désire t-il pas que ses enfants le dépassent, aillent plus loin que lui ? Hélas, ce n'est pas ce que ces doctrinaires rigoristes apprennent à leurs nouveaux fidèles. Ils usent de leurs livres saints afin d’enchaîner les esprits naïfs, indécis ou en quête d'un espoir que notre société ne leur offre plus, à leur sectarisme. Ils prônent l'amour, la tolérance, la main tendue, et détruisent, tuent, torturent, emprisonnent , violentent, tous ceux qui ne choisissent pas la même vérité qu'eux.

Si c'est faire ce choix que de m'appuyer sur une religion – quelle qu'elle soit – pour avoir la foi, ce n'est pas ce que je souhaite ; ni pour moi, ni pour quiconque. Je préfère suivre mon propre chemin, affronter mes propres épreuves seul, plutôt que de confier le salut de mon âme à ces dictateurs. Ces obscurantistes qui confondent les préceptes de leur soi-disant Sauveur avec leurs intérêts personnels, avec leur soif de pouvoir, de domination, de gloire ou de biens terrestres. Tout, plutôt que me transformer en esclave soumis à leurs égoïstes ambitions….