W1En tout cas, tout ça pour dire que depuis que j’ai découvert « Figurines et collections », je poursuis et j’étends mes séries de figurines concernant les diverses époques de l’Histoire de l’Humanité. Dont l’Égypte Antique, quand des figurines évoquant cette période sont publiées. Et jusqu’à l’Aube du 20e siècle, bien que je possède deux ou trois séries d’envergure limitée sur le siècle le plus meurtrier et le plus monstrueux qu’ait connu notre civilisation.

Néanmoins, si je devais me pencher sur les deux conflits mondiaux qui l’émaillent, et que le monde des figurines développe régulièrement, ce ne serait pas 450 euros mensuels, mais le double, que je devrais y consacrer. Et là, c’est au-dessus de mes moyens. Pourtant, parfois, que c’est tentant. Enfin, comme pour tout dans la vie, il faut savoir faire des choix, parfois...

Tout ce que je viens de décrire, de fait, appartient autant à ma personnalité que tout ce que j’écris concernant la Philosophie, l’Histoire, la Politique, l’Actualité, la Littérature, etc. De temps en temps, il est donc bon de rappeler que mes textes ne se limitent pas qu’à un seul aspect de la personne que je suis. Et que beaucoup plus de choses que je ce que je laisse transparaître communément, font partie intégrante de l’homme que je suis.

Je le répète aussi souvent parce que nombre de gens qui me lisent ont tendance à l’oublier ou à le négliger : je suis complexe, paradoxal, empreint de diversité, d’une curiosité sans limites dans l’ensemble des fractions qui composent mes spécificités. C’est ma force autant que ma faiblesse. Des gens m’admirent ou me détestent pour cela ; des gens m’apprécient ou me repoussent pour cela. De toute manière, je suis ainsi. Et ma passion pour les figurines appartient à ce conglomérat dont je suis le titulaire pour le reste de mon existence...