31 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 153 à 154 ; La Grande Menace, quatrième partie :

De ce fragment de mon parcours, j'en ai tiré un enseignement essentiel : la peur vient de l'ignorance. L'ignorance est issue de la méconnaissance de la myriade de formes que la réalité peut avoir. Souvent, j'expose des relations philosophiques ou théologiques, scientifiques ou conceptuelles. Là, c'en est un aspect éminemment concret. Apprendre l'Histoire permet d'analyser et de rattacher des éléments qui ne paraissent pas évidents à lier les uns aux autres au premier abord. C'est une source inépuisable, incalculable, de... [Lire la suite]

31 juillet 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 849 à 851 / 1803

Honorius Augustodumensis, quant à lui, redécouvrant certains textes d’Etienne de Byzance, rédige en 1172 un ouvrage évoquant l’île de Thulé : « Cette contrée perdue qui se cache à la vue des hommes, qui est parfois découverte, mais qui devient introuvable dès qu’on la cherche ; ce lieu d’origine de la mystérieuse Race d’Etres aux yeux clairs et aux cheveux d’or. ».   Geoffroy de Monmouth, de son coté, introduit peu après le premier la Légende Arthurienne dans la littérature européenne. Il fait débuter... [Lire la suite]
30 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 151 à 153 ; La Grande Menace, troisième partie :

Comme je l'ai détaillé dans ma longue tribune d'hier, ce sujet est très complexe, et a des répercussions à la fois économiques, politiques, religieuses, stratégiques, militaires, industrielles, géo-politiques, etc. J'ai sûrement omis de détailler plusieurs de ses aspects, comme me l'ont signalé un ou deux de mes contacts qui ont lu ce texte jusqu’à son terme. Mais si cela a été le cas, ce n'est pas intentionnel. Il faut dire qu'à la fin, j'étais exténué par cette séance de rédaction marathon. Lorsque j'écris un texte, quel que... [Lire la suite]
30 juillet 2017

Mémoires, pages 18 à 20 / 311 :

Je n'ai pas vu les choses sous cet angle, bien entendu. Ce qui était le plus important pour moi à ce moment là, c'est qu'ils puissent m'offrir le jeu dont j'avais envie. Je n'ai pas imaginé les implications familiales et les conflits latents que cette générosité plus ou moins calculée a engendré. J'étais loin de tout cela, moi qui vivait la plupart du temps reclus dans ma chambre avec mes quantités phénoménales de Legos, ou mes amoncellements de Playmobils dans le jardin. Ils m'ont permis de m'évader d'une sphère scolaire qui... [Lire la suite]
29 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 150 à 151 ; La Grande Menace, seconde partie :

Certes, la religion n'est qu'un prétexte pour ces barbares sans foi ni loi, pour ses fous de Dieu qui instrumentalisent ce qu'il y a de plus sacré en chacun de nous : l'espérance en avenir meilleur au travers de ses croyances. Mais ce que l'Islamisme montre actuellement au travers de Daesh et de ses partisans les plus intégristes, au travers des meurtriers et des assassins qui profitent des vieilles rancœurs, des haines inter-communautaires, c'est qu'il agit de la même manière que le judéo-christianisme de jadis. Est-il besoin... [Lire la suite]
29 juillet 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 848 à 849 / 1803

En 1171, plusieurs Alchimistes se rendent compte que, lorsqu’ils expérimentent leur Science, ils doivent tenir compte d’un certain nombre de choses. Tout d’abord, ils doivent tracer autour d’eux, sur le sol, et en cercle, de nombreux hiéroglyphes se rattachant aux signes du Zodiaque. Mais ceux-ci ont une couleur bien déterminée : La première et la septième Maisons du Ciel doivent être en relation avec des idéogrammes blancs ; la seconde et la douzième, des idéogrammes verts ; la troisième et la onzième, avec des... [Lire la suite]

28 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 148 à 150 ; La Grande Menace, première partie :

Comme le texte précédent, il faut resituer celui-ci dans le contexte des jours ayant suivi les attentats de Bruxelles. Néanmoins, sur le fond, le sujet est, malheureusement, toujours plus ou moins d'actualité :   Aujourd'hui, je souhaiterai compléter mon long texte d'hier concernant les attentats ayant eu lieu en Belgique. En effet, je me suis rendu compte que l'Addendum que je lui ai rajouté vers vingt-trois heures a été rédigé dans la précipitation. Et certains de mes contacts m'ont souligné qu'il était constitué de... [Lire la suite]
28 juillet 2017

Mémoires, pages 17 à 18 / 311 :

En tout cas, autant j'étais triste, malheureux, blessé lorsque je me rendais au collège, autant mes relations avec mon père et ma mère étaient compliquées, chaotiques parfois du fait de la détérioration progressive des relations de l'un avec l'autre, autant j'étais heureux dans ma chambre. Je m'y sentais à l'abri des vicissitudes de l’extérieur, de la méchanceté et de la bêtise que je côtoyais tous les jours en classe. Je n'y étais pas confronté à la tension qui commençait à monter dans mon environnement familial. C'était le seul... [Lire la suite]
27 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 146 à 148 ; Mardi 22 Mars 2016, dernière partie :

De fait, l'invasion de l'Irak avait des visées géostratégiques vitales aux yeux de Bush ; et elle en a toujours, même si militairement, les USA s'en sont retiré. Enfin, visiblement. Parce qu'ils y sont toujours présents de façon moins spectaculaire. C'est d'ailleurs parce que les points centraux de ce pays sont toujours contrôlés par eux, que Daesh ne s'est pas développé aussi loin que prévu en Irak. Enfin, un dernier aspect important : Une fois Ben Laden mis hors de combat, les cartes islamistes ont été redistribuées.... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 19:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 847 à 848 / 1803

Malgré cela, à cette époque, les foires de Champagne sont le carrefour commercial de l’Europe. Chacune des six foires dure sept semaines : la première est consacrée aux préparatifs, les cinq suivantes aux ventes et aux achats, et la dernière aux règlements. Peu à peu se met en place un véritable droit, destiné à assurer la sécurité des transactions. Celles-ci sont considérables. Les ventes sont en effet bientôt si nombreuses qu’elles ne peuvent se régler au comptant. Les marchands prennent donc l’habitude de régler leurs dettes... [Lire la suite]