Aujourd'hui, avant de me mettre à écrire un moment pour poursuivre la rédaction de mon ouvrage sur les origines idéologiques et ésotériques du Nazisme, je partage avec vous les photos des dernières figurines que j'ai reçues hier.
 

Z1La première montre une figurine de la marque King and country - comme les suivantes d'ailleurs - que j'ai commandée en début de mois à mon magasin habituel qu'est Figurines et collections. C'est chez celui-ci que je commande la plupart de mes figurines ; avec mon ami Bill de Miami. Quant aux autres commandes, elles sont ponctuelles. En ce qui concerne les Étains du Prince, dont j'ai montré les derniers sujets il y a deux ou trois jours, une série de six est éditée chaque année. Je la suis et commande une figurine par mois également. Or, en ce qui les concerne, j'en ai terminé pour cette année. Mais je vérifie régulièrement l'évolution des collections des Étains du Prince pour voir s'il n'y a pas des pièces qui peuvent m'intéresser exceptionnellement.

 

Z2Bref, cette première figurine de King and country, comme la seconde, est liée à l'épopée napoléonienne. C'est la plus riche et la plus développée de celles que je suis chez cette firme qui se penche sur de nombreuses périodes historiques - de l’Égypte Antique à la Seconde Guerre Mondiale. Néanmoins, je ne suis que de très loin les deux conflits majeurs du 20ème siècle, car les figurines qui y sont consacrées sont aussi nombreuses et diversifiées que l'ensemble de autres séries et des autres époques. Or, j'ai débuté la collection des séries relatives à ces dernières depuis leur commencement ; c'est à dire il y a près d'une douzaine d'années désormais. Déjà, que le temps passe vite. Je détiens des figurines qui ne se trouvent plus dans le commerce, et qui, de la main à la main, ou sur Ebay, sont extrêmement rares et recherchées. Elles ont autant de valeur dans mon âme d'historien, que de valeur monétaire. Pour autant, ce n'est pas une raison pour que je les cède ou les vende un jour.

 

Z3L'une de ces deux figurines napoléonienne débute une nouvelle série de grenadiers, coté français ; l'autre conclut une série de soldats, coté coalisés. Avant que je n'entame une autre série plus récente, coté ennemis de Napoléon dans les mois qui viennent. La troisième photo, quant à elle, met en avant une série de légionnaires romains - l'une des plus récentes série que King and country a élaborée. Une autre série sur cette époque existait il y a une douzaine d'année - tout au début de la marque - mais a été vite arrêtée. King and country a préféré développer d'autres époques que celle-ci. Et c'est bien dommage, parce qu'elle mérite le détour, et accompagne parfaitement la série "Égypte antique".

 
En tout cas, King and country a renoué avec elle puisque de nouvelles figurines "Romaines" sont en ce moment éditées chaque mois, et c'est tant mieux.
 

Z4Enfin, pour terminer, j'ai reçu deux nouvelles figurines de la série "Pike and Muskeets". Celle-ci se concentre sur la révolution anglaise des années 1650. C'est une période assez peu mise en avant dans le monde des figurines de collection. Moi, je l'ai étudiée et approfondie alors que je le creusais - en France et ailleurs dans le monde - pour l'écriture de mon synopsis transformé en roman après la fin de la rédaction de mon ouvrage sur les origines du Nazisme. Ce synopsis se nomme "le Crépuscule des Demi-Dieux" et attend patiemment dans le disque dur de mon ordinateur. Donc, je connais assez bien cette période et ses multiples rebondissements riches en événements de toutes sortes. La guerre civile anglaise en est l'un des épisode, mais pas le seul. Il s'agit aussi, en Angleterre, de l'époque de Cromwell et des soubresauts qui en ont résulté.

 
Voila, pour aujourd'hui, en ce qui concerne mes figurines. Maintenant, je retourne à la rédaction de mon ouvrage sur le Nazisme....