X1Et un Mythe des Inuit de l’Alaska d’expliquer : « La Terre fut violemment secouée. Ensuite vint un immense Déluge. Celui-ci balaya si rapidement la surface de la Terre que seuls quelques hommes purent s’enfuir dans leurs kayaks. Ils trouvèrent refuge au sommet des plus hautes montagnes. Pétrifiés de terreur, ils virent beaucoup de gens se noyer. Le nombre des peuples habitant la Terre diminua alors considérablement. ».

 

Quant aux Esquimaux, leurs cousins, ils dérivent la Civilisation qui est née à la suite de ce Cataclysme, et qui a permis à leurs plus lointains ancêtres de coloniser les cotes Arctiques et subarctiques de l’Alaska et du Groenland. D’après leurs Traditions en effet, les premiers d’entre eux sont venus d’Asie il y a 10000 ans en passant par le détroit de Béring. Puis, pendant 5000 ans, ils ont occupé l’Alaska, avant d’atteindre le Groenland 4000 ans plus tard. C’est enfin là que leurs parents ont commencé à développer leur propre culture.

 

 

Iles de l’océan Pacifique, première moitié du XVIème siècle :

 

C’est en 1511 que le Portugais Fernand de Magellan entend parler des Moluques, riches en épices. Il propose au roi Manuel de chercher, par l’Ouest, la route qui mène à ces précieuses îles. Mais, malgré ses nombreux états de services, il est éconduit.

 

En 1517, la Couronne d’Espagne lui accorde, pour dix ans, l’exclusivité de la recherche. Magellan quitte Séville en Août 1519 à la tète de cinq navires et de 265 hommes. La flotte atteint le Brésil en Décembre, le rio de la Plata en Janvier 1520 – sans trouver de passage vers l’Ouest. A l’automne de 1520, au bout de 27 jours et après d’effroyables difficultés, quatre navires sur cinq – l’un d’eux s’est échoué – franchissent le détroit qui conduit à la mer su Sud – baptisée « Pacifique » par Magellan - ; puis un autre navire se mutine et retourne en Espagne.

 

Passé le « Détroit de Magellan », la navigation dans le Pacifique ne pose plus de problèmes. En Avril 1521, trois navires abordent les Philippines, où le roi et la reine de Cebu acceptent de se faire baptiser. Une révolte éclate alors dans l’île voisine de Mactan. Magellan s’y rend, en pacificateur, mais il est tué à coups de lance. Le Basque Elcano prend le commandement, après avoir laissé sur place un navire, et atteint les Moluques, où l’on charge les épices. Il ne ramène pourtant en Espagne qu’un seul bateau, avec 18 survivants. Le périple, qui a duré trois ans, s’achève le 6 Septembre 1521.

 

 

Iran, seconde moitié du XVIème siècle :

 

Chah Abbas est considéré comme un grand souverain. A l’origine, il ne semble pourtant pas promis à un grand destin, car il échappe de peu à la mort : alors qu’il est encore enfant, obéissant à la terrible coutume, son oncle, qui règne alors sur l’Iran, tente en effet de le faire exécuter avec tous les autres héritiers mâles du royaume.

 

Abbas est sauvé, mais il semble longtemps n’être qu’un simple instrument aux mains de factions rivales, qui cherchent à imposer leur candidat. Cependant, en 1587, il accède au trône et s’emploie aussitôt à consolider le pouvoir royal en restaurant une forme monarchique de style oriental. Son modèle est Darios, le grand roi perse de l’Antiquité. Les gouverneurs de province veulent lui résister, il les soumet ; les grands nobles entendent le contrôler, il les fait assassiner. Pour imposer sa volonté, il a une armée constituée d’esclaves convertis à l’Islam, qu’il commande directement. Et, quand les Turcs attaquent, il réussit à les contenir, mais il doit leur faire des concessions territoriales provisoires, leur cédant le Kurdistan, le Luristan, les provinces du Nord et celles des Ouzbeks.

 

A suivre...