X1

Après trois mois de relectures, de rectifications, de coupures, d'allègements, d'affinements, j'ai enfin terminé la seconde version - à peu près définitive - de 150 pages de mon ouvrage sur les "Origines idéologiques et ésotériques du Nazisme". Je l'ai aéré, j'en ai ôté les lourdeurs, les répétitions, les fautes de grammaire, d'orthographe, de ponctuation. J'ai fait en sorte que le texte soit le plus agréable et le plus clair, possibles.

X2

Évidemment, ce ne sont que 150 pages, sur les 500 ou 600 pages que doit compter l'ensemble ; la totalité du livre une fois définitivement terminé. Il me faudra encore bien des relectures, des corrections, des approfondissements, des chapitres entiers à rédiger, et pour les dix déjà écrits, de nombreux passages à y insérer, à y développer, à y décrypter, etc.

X3

Cependant, pour ces 150 pages, si ce n'est quelques rectifications mineures, ce qui est écrit ne changera plus beaucoup. Ce qui sera à travailler désormais, essentiellement, sera les textes que j'y insérerai, et les chapitres complémentaires qui les suivront.

Les trois premières photos montrent donc la première, deuxième, et troisième page : la page de titre, la table des matières telle qu'elle existe actuellement - et forcément incomplète puisque d'autres chapitres vont suivre ceux que l'on y voit. Et la troisième page, montrant les premiers paragraphe de mon introduction générale de l'ouvrage.

X4

La quatrième photo montre mon matériel de travail - mes notes - que je vais exploiter dans les semaines et les mois qui viennent, afin de compléter les chapitres déjà existants. Une fois toutes ces notes incluses - en particulier dans ses cinq premiers chapitres -, je relirai ces passages ainsi amalgamés, afin de les clarifier, d'en ôter les fautes, les lourdeurs, les répétitions, etc.

X5

La cinquième et la sixième photo montrent deux autres "tas" de notes - pour la sixième photo, il s'agit de ces notes que j'ai prises lorsque je travaillais en tant qu'aide-bibliothécaire à la Bibliothèque Nationale. Je les ai regroupées par thèmes, synthétisées. Ces deux "tas" de notes seront à la base de 350 à 450 pages venant enrichir ce que vous voyez actuellement de mon ouvrage sur les origines idéologiques et ésotériques du Nazisme.

Un travail de titan auquel je me consacre quotidiennement - sauf le Dimanche qui est mon jour de repos -, mais sans vacances ni jour férié. Je pense que le résultat sera à la hauteur des attentes d'un éditeur digne de ce nom ; comme Hachette, les Presses de la Cité, ou autre. Un travail dans lequel je mets toute mon énergie, toute ma passion, toutes mes connaissances, tout mon intellect, toute ma réflexion, toutes mes recherches, toute ma concentration.

Avant d'entamer un autre livre, parmi les projets d'écriture qui me trottent en permanence dans la tète...

Dominique Capo