X1Loin du tumulte de ce monde, loin de sa violence, de sa haine, de son hypocrisie, de son intolérance, je me retire en moi-même. Je me retire en ce lieu où nul ne peut m'atteindre, ne peut me mutiler. Je me dissimule dans les sombres recoins de mon âme, là où nul ne peut me blesser, me torturer, me briser.
Et je me plonge dans cet univers littéraire, onirique, dans lequel je m'épanouis, je grandis, j'évolue ; cet univers où je suis totalement moi-même puisqu'il ne me juge pas, ne me condamne pas, ne me détruis parce que je suis l'homme que je suis...