X2Après un Dimanche après-midi qui, comme je le craignais, n'a pas été vraiment. Après une nuit qui ne l'a pas été réellement non plus. Je me replonge désormais dans la rédaction de mon ouvrage sur les Origines idéologiques et ésotériques du Nazisme.

 
Peut-être que le fait de me concentrer, et de me consacrer, à celui-ci, me fera momentanément oublier le poids que je porte quotidiennement sur les épaules. Car je ne peux le partager avec personne. Je ne peux le déposer sur le coté pour me sentir plus léger, moins stressé, moins terrorisé, moins seul.
 
Je fuis donc grâce aux moyens qui sont à ma disposition, à la faveur de mes capacités et mes possibilités intellectuelles. Les seules qui me permettent de résister à cette formidable tension dont je suis l'objet journellement...