X1Je ne suis qu'un grain de sable perdu au milieu de l'univers. Je ne suis qu'un grain de sable dont le destin est d'être seul et d'attendre. D'attendre le bon plaisir, le besoin, la volonté, la nécessité, les espoirs, les passions, les rêves d'autres grains de sables. Puisque j'appartiens à cette espèce qui vit en ne pensant qu'à elle, mais dans laquelle je ne me retrouve pas.

 
Donc, je suis là, je les regarde, je les observe, vivre, s'agiter, se haïr, s'aimer, se croiser, se rencontrer, se parler, se divertir ; tout ce à quoi je n'ai pas droit. Puisque je ne suis là que pour subir et me plier à leurs volontés. Puisque j'ai beau tout donner, jusqu'à m'en user la santé, je demeure invisible à leurs yeux. Et de toute manière, insignifiant, sans valeur, ce à quoi j'aspire n'a pas droit de citer.
 
Le vide, le silence, la solitude, les larmes, la peur, l'épuisement - physique, moral, psychique... - sont mes compagnons au quotidien. Ils consomment toute mon énergie, toutes mes capacités, ils dévorent toutes mes possibilités, toute mon extrême sensibilité.
 
Et ils me font me rendre compte journellement que je ne suis qu'un grain de sable sans avenir ; prisonnier qu'il est de sa cage dorée, et anéanti de n'avoir personne avec qui parler, partager, et surtout, de de pas être assez fort pour être capable de s'en délivrer...