26 mai 2015

Chapitre Deux, Pages 32 à 34 :

Vous vous demandez peut-être comment je peux retranscrire de manière si précise ce qui a précédé ? Je n'y ai pas participé, sauf lorsque Maître Anthelme m'a abordé dans la cour de Notre-Dame. En fait, à l'issue de cette communication, il m'a fallu des semaines pour recueillir les confidences de ma mère et de Maître Anthelme. Je les ai, dès lors, notées sur une multitude de feuillets. Je les ai rangées dans des classeurs. Je les ai hiérarchisées, lues et relues. Je les analysées. Plus tard, je les ai synthétisées sur... [Lire la suite]

23 mai 2015

Chapitre Un, Dix-neuvième partie :

A l'autre bout du fil, percevant les déflagrations, Maître Anthelme avait hurlé : « Madame…, madame, vous êtes là ? ». Mais, il n'avait pas perçu de réponse ; uniquement un souffle rauque mêlé de hoquetements spasmodiques. « Allô…, il y a quelqu'un… », avait-il persisté. L'interruption s'était prolongée une ou deux secondes. D'une élocution quasiment inaudible, elle avait murmuré : « Oui… oui, je suis là. Excusez-moi… Une personne vient d'entrer. Et on me dit que je suis sollicitée pour... [Lire la suite]
21 mai 2015

Chapitre Un, Dix-huitième partie :

  - Qui plus est », avait écumé Maître Anthelme. « Ce n'est pas parce que Nathanÿel sera Novice que les Frères qui en auront la charge l’empêcheront de vous visiter. Les sorties sont autorisées. Elles sont restreintes ; elles sont contrôlées. Mais, elles ne sont pas interdites. Je suis convaincu que, lorsque vous vous baladez dans le quartier Sainte-Gènes, vous croisez parfois de futurs Frères ! - C'est vrai ! », avait énergiquement protesté ma mère. « Je croise de temps en temps des futurs... [Lire la suite]
14 mai 2015

Chapitre Un, Dix-septième Partie :

  « C'est aberrant, le nombre d’imbécillités que vous venez de débiter. », avait d'emblée réagi ma mère. Elle avait été courroucée d'avoir été obligée de l'écouter. Et elle avait eu l'intention de le lui signifier. « Comment, vous, un étranger, qui êtes à Notre-Dame depuis quasiment six mois, vous arrogez-vous le droit d'accréditer de tels propos ? Vous vous entretenez quinze à vingt minutes dans la cour de de l'école avec Nathanÿel, et le voici doté du Don. Alors que vous ne bavardez que quelques instants... [Lire la suite]
10 mai 2015

Chapitre Un, Seizième Partie :

- Je ne vous... ». Mais Maître Anthelme avait de nouveau vertement entravé ma mère. « Comment les oublier ? », avait-il vivement proféré. « D'un côté se repère la Grande Barrière de l'Est. Derrière elle se trouve l’hôpital Guÿldmond. Ou « mouroir Guÿldmond », comme il est en général baptisé. C'est là que sont séquestrés tous les aliénés et tous les handicapés de la région. Ils y sont livrés à eux mêmes, sans soins médicaux, sales et nus le plus souvent. C'est le grand-père du Sieur Sÿxte... [Lire la suite]
06 mai 2015

Chapitre Un, Quinzième Partie :

- Je n'ai pas à… - Taisez-vous ! Évoquons les Chartrons maintenant ! » Véhément, une fois de plus, Maître Anthelme avait imposé le silence à ma mère. « L'espace urbain situé entre la Trouée et la Grande Barrière que l'on nomme « les Chartrons » est l'un des pires de Bordeaux. A sa limite Ouest, il y a la Trouée. Ce n'est qu'une excavation monumentale dont on ne discerne pas le fond. Et nul être humain raisonnable n'y gîte. Ses pourtours ne sont qu'un monceau d'immondices suintant d'effluves... [Lire la suite]

02 mai 2015

Chapitre Un, Quatorzième Partie :

Ma mère s'était acharnée : « Après l'avoir copieusement sermonné, nous allons fouiller sa chambre. Nous allons lui confisquer tous ses livres. Nous allons emmener ceux-ci à la Trouée, et les y jeter. Puis, dès le mois de Juillet, qu'il ait réussi son diplôme, ou pas, nous l'escorterons jusqu'à Besançon. Et il y restera jusqu'à la fin de ses études. Après tout, pourquoi s'échine t-il à s'abrutir avec ces fadaises ? C'est un raté ; et ce n'est pas en apprenant toutes ces choses inutiles que cela va modifier son... [Lire la suite]
21 avril 2015

Chapitre Un, Onzième Partie :

- Ça va, ça va…, j'ai compris où tu veux en venir ! », s'est fâché Elÿn, avait persisté Maître Anthelme sans se figurer que ma mère était à bout. « Tu sais être persuasif. Alors, voici ce que je te propose : puisque Nathanÿel a dix ans, c'est qu'il est en CM2… - Oui, à Notre-Dame. - Parfait. C'est un excellent établissement. », a poursuivi Elÿn. Ma mère avait résisté. Mais il s'en était fallu de peu pour qu'elle se mette de nouveau à hurler. « Nous sommes mi-Mars. Les examens pour l'admission au... [Lire la suite]
12 avril 2015

Chapitre Un, Septième Partie :

« C'est pour déterminer s'il me faut être pressant ou pas avec mes amis, qu'avant de te quitter – et avant que tu ne rejoigne ta classe -, je souhaite te soumettre à un dernier test. Tu vois cet opuscule que j'ai déposé sur le sol il y a un instant ? - En effet. - Excellent ! Bien que tu ne t'y sois jamais frotté, je suis certain que tu reconnais le dialecte dans lequel il a été rédigé. N'est-ce pas ? - C'est facile, c'est du latin. Son titre est : « De Clementia, Citations ». - C'est exact. Et... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 12:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 juillet 2014

Chroniques d'un Enfant des Ages Obscurs, Pages 49 à 55

  Aÿcart et moi avons dès lors pris la direction opposée à la baie vitrée ; là où les ombres de la salle sont les plus épaisses et les plus diffuses. En chemin, il a continué d’observer les étagères proches. J’ai aussitôt de sa part senti davantage de méfiance. Son Esprit a été un instant empli d’effroi et d’appréhension. Il s’est demandé si son avenir au sein de la Fraternité n’était pas compromis. Il s’est imaginé dans la salle du Conclave, au Sanctuaire. Projeté au sol par deux Messagers à la mine patibulaire, ses... [Lire la suite]