16 avril 2019

Jour de deuil, première partie :

Normalement, aujourd'hui, je me destinais à la pour suite de la rédaction de mes "Chroniques Personnelles". Cependant, du fait du drame que nous avons vécu hier soir en direct, et qui a bouleversé les parisiens, les français, le monde entier, je me devais de réagir. Cependant, au préalable, j'aimerai mettre un certain nombre de choses au point :   Je ne me sens plus véritablement à ma place sur Facebook. En effet, désormais, tous ceux et toutes celles qui me suivent, qui lisent plus ou moins régulièrement mes... [Lire la suite]

15 avril 2019

Je rève...

Je rêve d'un jour où je ne serai plus seul. Je rêve d'un jour où les personnes que je chéris viendront vers moi sans que j'aie besoin de les solliciter. Je rêve d'un jour où elle me diront "viens", ou "je viens" pour profiter ensemble d'instants précieux, privilégiés, à partager. Je rêve de convivialité, de rires, d'hospitalité, d'humanité. Je rêve d'entendre "tu es le bienvenu à mes cotés ; aux cotés des miens, au sein de cette matérielle réalité.   Je rêve d'un jour où je n'aurai plus besoin d'avoir peur d'être... [Lire la suite]
14 avril 2019

Dimanche 14/04/2019 :

Chaque jour, j'espère un mot, un geste. Chaque jour, je rêve d'un "je viens à toi ; je te consacre un peu de mon temps pour te rencontrer, pour affermir notre lien, notre amitié." Mais rien. Rien d'autre que le vide, le néant. Et je pleure chaque jour des larmes amères. Des larmes parce que j'ai froid, je suis seul. Parce que la solitude et le silence m'entourent quotidiennement.   Alors, je fuis ce monde, cette humanité, qui ne veulent pas de moi. Alors, je me plonge dans mes livres ; je rédige des textes, des... [Lire la suite]
13 avril 2019

Fuir cette humanité :

Je me sens si seul face à cette normalité à laquelle je n'appartiens pas. Je me sens si abandonné face à un monde indifférent à la singularité. J'ai l'impression d'être un monstre, un phénomène de foire, une ignominie de la nature. J'ai le sentiment d'être une obscénité, un objet de répulsion à fuir comme le plus vil des démons ; dont l'existence même doit être cachée, oubliée, niée, réprouvée.   Je suis si seul que pour l'immense majorité des hommes et des femmes que je connais, ce statut est un précepte qui est... [Lire la suite]
12 avril 2019

Tout ça pour ça :

Entreprendre des recherches historiques, philosophiques, idéologiques, théologiques, mythologiques - mes domaines de prédilection avec quelques autres - est l’œuvre de toute une vie.   Analyser, décortiquer, approfondir, en décrypter tous les aspects, est un labeur de chaque instant. Les retranscrire, les rédiger pour que le résultat en soit compréhensible, facile à lire, est épuisant. Ôter de chaque texte ses lourdeurs, ses longueurs, ses vocables trop souvent employées, est un sacerdoce. En enlever les fautes... [Lire la suite]
11 avril 2019

A ceux et celles qui me reprochent la longueur de mes posts :

Certains et certaines me taxent d'être trop bavard à l'écrit. Je leur répondrai ceci :   Vivez des jours, des semaines, des mois, sans pouvoir sortir de chez vous. Vivez des jours, des semaines, des mois, sans parler pratiquement en personne. Vivez des jours, des semaines, des mois, dans l'angoisse perpétuelle, du matin au soir, d'être oublié, négligé, abandonné. Vivez toutes vos journées avec la fébrile attente, l'épuisant espoir, d'un mot à votre attention.   Alors, il ne vous reste plus que... [Lire la suite]

10 avril 2019

Les larmes aux yeux :

Le bonheur est éphémère. Aujourd'hui, je suis triste, j'ai le cœur qui saigne, j'ai les larmes aux yeux.   Hier soir, pour dormir à peu près correctement, j'ai avalé un somnifère, en plus de mon décontractant habituel. Toute la soirée, j'ai été anxieux, stressé, angoissé, perdu. Plus les minutes, plus les heures, se sont écoulées, plus l'inquiétude m'a annihilé. Je ne parvenais plus à penser, à réfléchir, à me concentrer.   Ce matin, pareil. J'ai dû prendre un calmant pour tenir autant que... [Lire la suite]
09 avril 2019

Le Bonheur

Le bonheur est constitué de tous petits riens : un sourire, un regard amical, une parole réconfortante, un geste tendre. Le bonheur, c'est de se sentir important ; pour ceux et celles que l'on aime, pour ses ami(e)s, pour les personnes qui, à ses yeux, comptent. Le bonheur, c'est un échange, ce sont des rires et des partages.   Le bonheur, c'est aussi de ne jamais oublier d'où l'on vient, qui l'on est, où l'on va. Le bonheur, c'est d'être fier d'être la personne que l'on est. Le bonheur, c'est d'endurer toutes... [Lire la suite]
08 avril 2019

Je retourne à mes Chroniques Personnelles :

Aujourd'hui, c'est serein et reposé que je me replonge dans la rédaction de mes Chroniques Personnelles. C'est accompagné de Vanessa, de ma maman, et de ma sœur de cœur, qui me soutiennent dans mon projet, que j'y retourne.   C'est concentré sur tout ce que je dois y relater, que j'en poursuis la retranscription. C'est attentif à ne rien en oublier de la multiplicité de ses aspects, que je reprends mon dernier paragraphe là où je l'ai abandonné. C'est avec patience, en me relisant souvent pour en ôter les... [Lire la suite]
05 avril 2019

Je retourne à mes écrits :

Et maintenant que je dispose de toute la documentation utile et nécessaire à la restitution de l'un des épisodes les plus marquants de mon existence début 1989, je retourne avec joie à sa retranscription au sein de mes Chroniques Personnelles. Sans peur, sans nostalgie, sans raviver les blessures indélébiles qui en sont issues, leur évocation au sein de mon livre retraçant mon parcours personnel de ma petite enfance à aujourd'hui, va me permettre de le solder définitivement. Avant d'entamer la rédaction des précédents et des... [Lire la suite]