21 janvier 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1014 à 1015 / 1803

Egalement en 1528, plusieurs Européens commencent à parcourir le sous-Continent Indien de long en large. Ils y visitent l’Ancien Temple d’Elephanta. Leur découverte suscite aussitôt l’hostilité des Franciscains et des Jésuites qui les accompagnent. Ceux-ci sollicitent dès lors l’aide d’Andréa Corsali afin de les aider à partir en guerre contre ce qu’ils considèrent comme des Sanctuaires Démoniaques. C’est lui qu’ils chargent d’envoyer des compte rendus de destructions d’idoles à Julien de Médicis – le Financier Florentin de ce... [Lire la suite]

20 janvier 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1013 à 1014 / 1803

En 1551, Ivan fait rénover le Kremlin pour qu’il acquiert son aspect définitif. Il abandonne les palais de bois et de pisé et fait bâtir une nouvelle forteresse en pierre et en brique. Les plans reproduisent le type traditionnel de la citadelle russe, mais certaines influences occidentales se font sentir, notamment dans le mur d’enceinte, crénelé à l’italienne.   Le Kremlin abrite de nombreux édifices officiels et ornementaux et est le siège et le symbole du pouvoir.   D’un autre coté, Moscou amorce son expansion et... [Lire la suite]
19 janvier 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1012 à 1013 / 1803

Pologne, première moitié du XVIème siècle :   Copernic naît à Torun en 1473. A Cracovie et à Bologne, il étudie les mathématiques et l’astronomie, avant de les enseigner à Rome, puis commence des études de droit à Padoue et à Ferrare. En 1515, il écrit un ouvrage : « De Revolutionibus orbium coelestium libri VI ». Le système qu’il y décrit bouleverse les théories admises depuis Ptolémée.   Il suggère, en effet, que les planètes – dont la Terre – se déplacent autour du Soleil en un mouvement... [Lire la suite]
18 janvier 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1011 à 1012 / 1803

Pays-Bas, première moitié du XVIème siècle :   Erasme naît à Rotterdam en 1469. Enfant bâtard d’un prêtre, il n’a pas une enfance très heureuse. A neuf ans, on l’envoie à Deventer, à l’école des Frères de la Vie commune, où il fait de bonnes études. A quatorze ans, il est orphelin. Ses tuteurs le placent alors, contre son gré, au séminaire de Bois-le-Duc, puis, lorsqu’il a dix-sept ans, au couvent des chanoines augustins de Steyn. Il y prononce des vœux, et il est ordonné prêtre en 1492.   Il a vingt-trois ans et... [Lire la suite]
17 janvier 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1010 à 1011 / 1803

1520 est une année décisive, au cours de laquelle Luther rédige ses grands textes. « La Papauté de Rome » affirme que le royaume de Dieu ne réside pas dans une Eglise visible, mais qu’il est au cœur de chaque chrétien ; le thème de « sacerdoce universel » s’élabore : tout fidèle, éclairé par l’Esprit Saint, est revêtu du sacerdoce. Dans « l’Appel à la Noblesse Chrétienne de la Nation Allemande », il invite ses lecteurs à unir leurs efforts pour libérer les chrétiens : il faut refuser la... [Lire la suite]
16 janvier 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1009 à 1010 / 1803

C’est dans ce contexte que Luther reçoit une éducation chrétienne à Magdeburg, avant de poursuivre ses études à Eisenach, puis à l’université d’Erfurt. Son père, d’origine paysanne, travaille dans les mines puis dirige de petites forges. Il encourage son fils à devenir juriste. Les professeurs d’Erfurt estiment, en effet, que Martin est un élève doué, et ses compagnons l’apprécient, malgré ses accès de mélancolie. Or, un jour, pris dans un violent orage, Martin voit la mort de près, et la question de son salut, ou de sa damnation,... [Lire la suite]

15 janvier 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1008 à 1009 / 1803

Médecin, Paracelse élabore une théorie compliquée sur la correspondance des éléments de la Nature. S’inspirant de l’Alchimie – cette fusion de la chimie et de la mystique, dont le but est de transmuer les métaux en or -, il énonce que les « qualités élémentaires » - froid, sec, chaud, humide – et la « qualité supérieure » - ou « quintessence » - peuvent s’associer pour former des principes, tels le mercure et l’humide, le soufre et le chaud. Il fait lui même de nombreuses expériences, et soigne ses... [Lire la suite]
14 janvier 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1006 à 1008 / 1803

Suisse, première moitié du XVIème siècle :   Jean Calvin naît à Noyon en 1509. Son père est le greffier de la ville, ainsi que l’agent fiscal et le secrétaire de l’évêque. Celui-ci favorise la carrière des enfants de son officier en leur procurant des bénéfices ecclésiastiques, et c’est ainsi que Jean, dès douze ans, a un petit bénéfice de l’Eglise catholique, ce qui lui permet de financer ses études de théologie à Paris. Elève du collège de Montaigu, Calvin y fréquente des humanistes, et en sort maître ès arts. En 1528,... [Lire la suite]
13 janvier 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1005 à 1006 / 1803

Malgré tout, Anne Boleyn ne lui donne pas d’héritier ; soupçonnée d’infidélité, il la fait décapiter en 1536, puis replacer, la même année, par Jeanne Seymour, qui donne enfin au roi le fils tant désiré, Edouard, avant de mourir en couches. Henri VIII épouse alors, en 1540, Anne de Clèves, qui lui déplait très vite ; acceptant la séparation, la jeune femme est épargnée. En revanche, le cinquième femme du souverain, Catherine Howard, accusée d’adultère, subit le même sort qu’Anne Boleyn. Il finit par se marier, en 1543,... [Lire la suite]
12 janvier 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1004 à 1005 / 1803

Angleterre, première moitié du XVIème siècle :   En 1516, un collège trilingue, consacré aux « Belles Lettres », le « Corpus Christi », est fondé à Oxford. L’initiateur de ce genre d’études est John Colet, qui, dans son école de Saint-Paul, fait un cours sur les Epîtres.   Toujours en 1516, après être entré au Parlement en 1504 et avoir courageusement pris position contre les excès de la fiscalité royale, Thomas More publie « Utopie ». Pour ce grand lecteur des auteurs anciens, ami... [Lire la suite]