29 juin 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 824 à 826 / 1803 :

Deux personnalités incarnent alors l’idéal de l’intellectuel chinois : le poète Su Dongpo et l’Empereur Huizong. Tous deux excellents dans la pratique des vertus de « l’honnête homme » : la peinture, la poésie et la calligraphie. Su Dongpo est considéré comme le plus grand poète de l’époque. On lui attribue la paternité du courant philosophique et pictural de la « peinture des lettrés ». Il est l’un des quatre grands maîtres de la calligraphie Song, et il laisse de nombreuses pièces autographes derrière... [Lire la suite]

27 juin 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 822 à 824 / 1803 :

Asie Centrale, XIème siècle :   Mahmud – 999 – 1030 – est le fondateur de Rhazni, en Afghanistan. Venu d’Asie centrale, héraut du sunnisme, c’est un guerrier intrépide qui entreprend de nombreuses expéditions en Inde, annexe le Pendjab en 1026, enlève Ispahan et l’Irak aux Buwayhides et fraie la voie aux Seldjoukides.   Mécène, Mahmud accueille dans sa capitale des savants comme le géographe Biruni, et des poètes, parmi lesquels Ferdowsi, le créateur d’une épopée nationale, qui compose à l’intention du... [Lire la suite]
24 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 101 à 103 ; Pauvre Père, troisième partie :

Connaissant les faits historiques, les bases sociologiques, philosophiques, théologiques, culturelles, traditionnelles, géographiques, etc. sur lesquels ils s'appuient, je ne peux être qu'outré que des gens continuent à faire la sourde oreille, à vouloir demeurer aveugles face à cette réalité. Je me demande comment ils peuvent encore « croire », alors que les explications rationnelles, alors que les sources d'où ils tirent leur dévotion ont été modifiées, adaptées, modelées, choisies délibérément – en en laissant d'autres... [Lire la suite]
22 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 97 à 99 ; Pauvre Père, première partie :

Avant de retourner à la rédaction de mon texte en cours, qui avance assez lentement en ce moment, vu le nombre de personnes qui me posent des questions sur les brefs exposés que je publie ici et ailleurs - je ne m'en plains pas d'ailleurs, car je suis heureux de pouvoir modestement contribuer à la réflexion qu'ils suscitent -, je voudrais partager avec vous une observation qui m'a traversée l'esprit hier soir. A ce moment-là, comme chaque soir de 22h à 1h du matin, pour ceux et celles qui ne le savent pas, je lis, et beaucoup. Cette... [Lire la suite]
21 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 95 à 97 ; Crédule Humanité, texte unique :

Hier, une personne m'a dit : "Tu n'es pas croyant ! Comment puis-je respecter et suivre ce que tu écris, puisque tu appartiens à cette minorité de l'Humanité qui ne crois en aucun Dieu ?". Aujourd'hui, je répondrai à cette personne par ce bref sujet : "Ce n'est pas parce qu'une grande majorité de gens croient en quelque chose que c'est la vérité. Au début des années trente, une immense majorité a cru que le Nazisme et Hitler les sauveraient de la Grande Dépression ayant suivi le crack boursier d'Octobre 1929. Ils ont enfanté une... [Lire la suite]
20 juin 2017

Deux de mes combats, troisième partie :

Deuxièmement, il y a une chose qui m'irrite particulièrement, depuis que je suis devenu relativement connu par mes textes sur Facebook. Je sais que nombreux et nombreuses sont les personnes qui me lisent, ou qui partagent ce que je diffuse. Or, parmi eux, il y a des importuns qui veulent faire parti de mes contacts, et que je ne désire pas côtoyer. Ce sont des gens sournois, parfaitement reconnaissables. Lorsqu'ils me font une demande « d'amitié », leur photo montre une superbe jeune femme ayant entre vingt et trente ans.... [Lire la suite]

18 juin 2017

Deux de mes combats, seconde partie :

Si je l'affirme aussi clairement, c'est qu'à chaque fois que l'un d'eux se manifeste à moi, ma curiosité est attisée. Et à chaque fois, je fais un saut sur la page de celui ou celle qui s'érige en juge et bourreau de mes textes. Et à chaque fois, ce que j'y découvre me laisse pantois. Dans l'immense majorité des cas, le mur de cet homme ou de cette femme ne montre que peu de choses ayant un lien avec ce pourquoi il – ou elle – s'en prend à moi. Y sont montré des images de leur quotidien, de leurs centres d’intérêts très éloignés de... [Lire la suite]
16 juin 2017

Deux de mes combats, première partie :

Aujourd'hui, je souhaiterais souligner deux faits qui me semblent importants de rappeler. Le premier est lié à mes lecteurs et lectrices occasionnels ou ne se manifestant que rarement. Le second est d'un ordre plus général. Il semble en effet que ces deux points soient à clarifier : Premièrement, lorsque je publie ici un article concernant l'actualité la plus chaude et la plus immédiate, celui-ci ne se concentre que sur un aspect de la problématique à laquelle je m'attaque. Ça a notamment été le cas pour mes exposés les plus... [Lire la suite]
15 juin 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 810 à 811 / 1803 :

L’île de Malte, quant à elle, devient au cours de cette période la plaque tournante de l’esclavage en Méditerranée, car ses ports servent de base de départ aux corsaires qui pillent les rivages Chrétiens et y capturent de quoi alimenter les harems orientaux. En 1090, Roger, fils de Tancrède de Hauteville, s’empare de l’île et met fin à ce trafic. Les communications maritimes sont donc coupées entre les Etats musulmans d’Occident et leurs bases d’Egypte et de Syrie. Mais la conquête Normande laisse les musulmans libres de pratiquer... [Lire la suite]
14 juin 2017

Mon sacerdoce, seconde partie :

Par contre, je souhaite souligner ceci ici afin de répondre à des critiques que je reçois de temps en temps. Car celles-ci sont répandues lorsque je publie un long texte ici ou ailleurs sur Internet : quand j'écris un article, exposé, ou autre, destiné à être partagé sur les réseaux sociaux ou ailleurs, je n'effectue jamais de relecture ; contrairement à mes ouvrages destinés à être envoyés à des éditeurs. En effet, si je m'y employais, je n'aurai plus de temps à consacrer à la poursuite de la rédaction de mes livres en... [Lire la suite]