10 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 969 à 970 / 1803

Mais le prestige du titre royal permet encore à Henri V de reprendre l’initiative. Il confisque les biens de York et de ses partisans. Une nouvelle confrontation est inévitable. Acculé au combat à Ludford, York abandonne son armée et s’enfuit en Irlande. En Octobre 1459, son fils Edouard et les Neville gagnent Calais, d’où les lancastriens tentent en vain de les déloger. Ils y rassemblent une nouvelle armée, à laquelle Londres ouvre ses portes. En Juillet 1460, les lancastriens sont écrasés à Northampton. Henri V étant prisonnier,... [Lire la suite]

09 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 968 à 969 / 1803

Par ailleurs, à ce moment là, partout en Flandres, le « béguinage » devient une véritable institution monastique qui échappe à ses règles habituelles. Instruites, marquées par les courants mystiques, les religieuses de Belgique et des Pays-Bas qui s’y adonnent réclament une indépendance spirituelle qui les fait parfois taxer d’hérésie et donne lieu à des procès ecclésiastiques. Pour résister aux pressions, celles-ci s’organisent donc en petites communautés et s’acquittent de missions diverses – enseignement, infirmerie,... [Lire la suite]
26 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 954 à 956 / 1803

Le roi sacré, il faut marcher sur Paris. Mais la majorité des conseillers de Charles VII pense qu’il faut traiter avec le duc de Bourgogne, Philippe le Bon. Seuls les Armagnacs, extrémistes, soutiennent Jeanne. L’échec est cuisant. L’année suivante, Jeanne est faite prisonnière en tentant de défendre Compiègne contre les Bourguignons.   A ce moment là, ceux-ci s’emparent immédiatement des trois anneaux de Saint-Jean l’Evangéliste qu’elle a en sa possession. Pourtant, curieusement, ces derniers ne sont pas remis à l’évêque... [Lire la suite]
25 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 953 à 954 / 1803

En 1420, le traité de Troyes conclut une période désastreuse en livrant la France aux Anglais. Le signataire du traité, Charles VI, admet « être empêché la plupart du temps » et ne pouvoir « vaquer en personne aux besognes du royaume ». Henri V épouse Catherine de France, fille de Charles VI, et devient ainsi « fils » du roi et « droit » héritier de son royaume. A la disparition de Charles VI, Henri VI, son héritier, lui succède pourtant. Quant au soi-disant Dauphin, accusé de naissance... [Lire la suite]
09 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 920 à 922 / 1803

Dans les années 1385, la vague qui secoue les forteresses françaises – de Rouen à Paris -, elle, est surtout architecturale. Par exemple, le seigneur de Bricquebec décide de construire son château non loin du village du même nom. Mais avant, il fait creuser un certain nombre de souterrains. Il souhaite que ceux-ci servent de cryptes au futur édifice.   En même temps, à l’écart des autres salles cachées, le seigneur de Bricquebec fait percer une pièce spéciale : pourvue de voûtes, elle est soutenue par quatre rangées de... [Lire la suite]
07 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 916 à 918 / 1803

En 1369 toujours, un Mage décrit une séance d’Invocation Démoniaque dans un de ses traités :   « Les Ombres ayant exécuté cet ordre, l’Apostat et ses Frères, conformément aux instructions qui leur furent données, allèrent aux Fourches. Ils dépendirent le cadavre d’un voleur, lui mirent l’anneau dans la bouche, et l’y laissèrent quelques temps. Puis, après lui avoir ouvert le ventre avec une épée, ils rendirent lesdits objets à la Créature Surnaturelle en lui assurant qu’elle pourrait revenir en ce Monde tant de fois... [Lire la suite]

03 août 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 853 à 854 / 1803

Pour administrer l’Empire Plantagenêt, Henri II s’appuie sur un texte qui est signé « dans la prairie de Runnymede, entre Windsor et Staines ». Si l’article 39 interdit les arrestations arbitraires et si l’article 42 garantit la liberté de circulation, la première disposition fixe les modalités de l’élection des évêques, et le deuxième article, quant à lui, garantit les droits à l’héritage du successeur d’un vassal. En fait, les seigneurs anglais renforcent la féodalité : l’article 61, qui semble déclarer légitime une... [Lire la suite]
02 août 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 851 à 853 / 1803

Angleterre, XIIème siècle :   L’Etat anglo-normand constitué par Guillaume le Conquérant au siècle précédent est la première puissance politique de son temps. Cela n’en reste pas moins un Etat féodal dont la stabilité repose avant tout sur les liens personnels qui unissent le souverain et ses vassaux les plus importants.   Lors du règne d’Henri Ier, beaucoup de gens du pays pensent que les Mages qui y habitent s’entretiennent parfois avec des Etres vivant dans un Monde Inférieur : les « Elfydas ».... [Lire la suite]
23 juin 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 818 à 820 / 1803 :

Normandie, Ouest de la France, XIème siècle :   Au début du siècle, la Normandie - ancienne principauté Viking – traverse une période de troubles. Certes, les ducs, descendants de Rollon, réussissent à maintenir leur autorité pleine et entière, alors que leur voisin, le royaume des Francs, subit de plein fouet le processus de décomposition du pouvoir central qui accompagne « la révolution féodale ». Mais la vague de bouleversements finit par atteindre le duché : le duc Richard III meurt en 1027,... [Lire la suite]
13 mai 2017

Modifications du 13/05/2017

Exceptionnellement, comme j'ai un petit peu de temps devant moi, j'en profite. Il y a quelques semaines pour certaines, deux ou trois jours pour d'autres, que j'ambitionnais de diffuser ces photos sur mon « mur ». En effet, il s'agit des figurines King and country que j'ai reçu récemment. Mais comme durant la semaine qui vient de s'écouler, je me suis concentré sur la rédaction de mon article de vingt-et-une pages évoquant l'élection d'Emmanuel Macron à la Présidence de la République, ainsi que ses nombreuses et diverses... [Lire la suite]