06 avril 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1043 à 1045 / 1803

Pays-Bas, seconde moitié du XVIème siècle :   L’essentiel de l’œuvre de Pieter Bruegel se situe autour de 1557. Pour échapper à l’atmosphère empoisonnée des persécutions, il quitte Anvers et s’installe à Bruxelles avec sa jeune épouse, fille de son maître Pieter Coecke. Aux grands sujets romanisants – thèmes antiques et mythologiques -, Pieter Bruegel préfère les descriptions familières de villages, kermesses et marchés, travaux et peines de saisons. Ses tableaux sont, pour leur précision et leur composition... [Lire la suite]

30 mars 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1041 à 1043 / 1803

En 1584 toujours, par sa politique, Elisabeth rend définitive la rupture avec Rome, ce qui ne facilite pas ses relations avec l’Irlande catholique. Quand Henri VIII s’est fait proclamer roi d’Irlande, en 1541, l’île était loin d’être conquise. Sous Elisabeth, les choses s’aggravent encore. L’Irlande, alliée traditionnelle de l’Espagne, résiste à la domination anglaise, mais ses tentatives de soulèvement populaire sont écrasées. La dure répression des révoltes marque le début d’une colonisation systématique et cruelle dans le... [Lire la suite]
16 mars 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1037 à 1038 / 1803

Pourtant, en 1570, après deux ans de violences, l’édit de Saint-Germain en Laye semble assurer le triomphe des « politiques », partisans de la paix civile, regroupés autour du chancelier Michel de l’Hospital et du connétable de Montmorency. Mais ces efforts sont remis en cause par la situation aux Pays-Bas et par la faiblesse du pouvoir : les édits de pacification, qui renoncent à l’axiome « une foi, une loi, un roi », scandalisent les catholiques. De fait, chez les Guises, la haine grandit contre le puissant amiral de Coligny,... [Lire la suite]
09 mars 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1035 à 1037 / 1803

En 1561, à Poissy, un colloque se réunit en séance solennelle en présence de la reine, du jeune roi et de sa famille. Des représentants du clergé catholique et douze ministres de l’Eglise réformée sont rassemblés pour débattre de problèmes dogmatiques. Les échanges sot d’abord courtois, mais ils n’aboutissent pas. Le climat se tend quand le général des jésuites s’adresse directement à la reine, de surcroît en italien, et qu’il la met en garde contre toute immixtion dans les affaires qui ne concernent que l’Eglise du Christ.... [Lire la suite]
23 février 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1033 à 1035 / 1803

Vers 1590, le nouveau visage de l’Eglise catholique se lit également dans l’art. La pudibonderie qui a voilé les nudités de la Chapelle Sixtine fait désormais place à un « dirigisme esthétique » qui s’appuie sur les règles du concile de Trente : la puissance et la beauté doivent être au service du dogme et permettre le déploiement solennel de la liturgie. Consacrée, l’église romaine de Gesù – la première de l’Ordre Jésuite – en est l’illustration : la nef spacieuse et claire, à l’acoustique soignée, la chaire... [Lire la suite]
16 février 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1031 à 1033 / 1803

D’autre part, l’Espagne est voisine de pays touchés par le protestantisme. En France, le Calvinisme progresse, et, en Angleterre, Elisabeth Ière, qui succède à la catholique Marie Tudor, est décidée à rompre avec Rome. Philippe II, inquiet de cette diffusion des idées réformées, durcit sa politique, et les protestants sont arrêtés à Valladolid, à Zamora et à Séville. Aux Pays-Bas, qui sont sous domination espagnole, la situation est explosive. Le roi a confié le gouvernement de cette province à Marguerite de Parme et il a obtenu du... [Lire la suite]

09 février 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1028 à 1031 / 1803

Vers 1555, l’Espagne ne se préoccupe pas seulement de guerre militaire. Elle se consacre aux combats spirituels. Pilier du catholicisme romain, elle applique les décisions du concile de Trente. L’Eglise espagnole créée des séminaires, s’attache à la catéchèse, aux prédications et à la confession, et développe ainsi toute une pastorale destinée à éduquer les fidèles dans la morale tridentine. Des foyers de théologie nouvelle naissent à Alcala et à Salamanque, et l’on ne compte plus les chrétiens ardents, les prêtres et les moines qui... [Lire la suite]
25 janvier 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1018 à 1019 / 1803

Pour faire appliquer ces nouvelles dispositions, Las Casas accepte de devenir évêque de Chiapa, au Mexique, mais les lois se heurtent immédiatement à la fureur des colons, qui comptent léguer leurs biens à leurs descendants et qui s’estiment donc spoliés. Les pressions sont terribles, et Las Casas, qui refuse les sacrements à ceux qui persécutent les Indiens, est fortement désavoué dans son propre diocèse. Au Mexique, le « visitador », chargé de l’application des lois, les suspend de lui même, tandis que le vice-roi du Pérou... [Lire la suite]
19 janvier 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1012 à 1013 / 1803

Pologne, première moitié du XVIème siècle :   Copernic naît à Torun en 1473. A Cracovie et à Bologne, il étudie les mathématiques et l’astronomie, avant de les enseigner à Rome, puis commence des études de droit à Padoue et à Ferrare. En 1515, il écrit un ouvrage : « De Revolutionibus orbium coelestium libri VI ». Le système qu’il y décrit bouleverse les théories admises depuis Ptolémée.   Il suggère, en effet, que les planètes – dont la Terre – se déplacent autour du Soleil en un mouvement... [Lire la suite]
18 janvier 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1011 à 1012 / 1803

Pays-Bas, première moitié du XVIème siècle :   Erasme naît à Rotterdam en 1469. Enfant bâtard d’un prêtre, il n’a pas une enfance très heureuse. A neuf ans, on l’envoie à Deventer, à l’école des Frères de la Vie commune, où il fait de bonnes études. A quatorze ans, il est orphelin. Ses tuteurs le placent alors, contre son gré, au séminaire de Bois-le-Duc, puis, lorsqu’il a dix-sept ans, au couvent des chanoines augustins de Steyn. Il y prononce des vœux, et il est ordonné prêtre en 1492.   Il a vingt-trois ans et... [Lire la suite]