09 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 920 à 922 / 1803

Dans les années 1385, la vague qui secoue les forteresses françaises – de Rouen à Paris -, elle, est surtout architecturale. Par exemple, le seigneur de Bricquebec décide de construire son château non loin du village du même nom. Mais avant, il fait creuser un certain nombre de souterrains. Il souhaite que ceux-ci servent de cryptes au futur édifice.   En même temps, à l’écart des autres salles cachées, le seigneur de Bricquebec fait percer une pièce spéciale : pourvue de voûtes, elle est soutenue par quatre rangées de... [Lire la suite]

07 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 916 à 918 / 1803

En 1369 toujours, un Mage décrit une séance d’Invocation Démoniaque dans un de ses traités :   « Les Ombres ayant exécuté cet ordre, l’Apostat et ses Frères, conformément aux instructions qui leur furent données, allèrent aux Fourches. Ils dépendirent le cadavre d’un voleur, lui mirent l’anneau dans la bouche, et l’y laissèrent quelques temps. Puis, après lui avoir ouvert le ventre avec une épée, ils rendirent lesdits objets à la Créature Surnaturelle en lui assurant qu’elle pourrait revenir en ce Monde tant de fois... [Lire la suite]
06 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 914 à 916 / 1803

Dès lors, le triomphe de la Mort apportée par la peste, et qui fait disparaître des familles entières, ou même des villages, orne les murs des églises. Les danses macabres déploient leurs farandoles de squelettes sur les murs des cimetières, où l’on s’assemble pendant des heures pour écouter les prédicateurs en vogue. Sur les tombeaux, les gisants, calmes et hiératiques, qui évoquent la paix du repos de Dieu, se doublent de corps en décomposition sur lesquels grouillent les vers. La pompe funèbre devient écrasante : les... [Lire la suite]
04 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 912 à 914 / 1803

En 1328, à la mort de Charles IV, les Capétiens n’ont plus de successeur direct. Le prince Edouard – futur Edouard III d’Angleterre -, petit-fils de Philippe le Bel par sa mère Isabelle et, à ce titre, héritier le plus proche du trône de France, est un Anglais. Aussi, la noblesse française l’écarte t’elle au profit d’une branche collatérale : Philippe VI de Valois est proclamé roi de France. Edouard lui prête d’ailleurs hommage en 1329 ; mais la rivalité entre les deux pays s’aggravant en Guyenne – le duché d’Aquitaine -,... [Lire la suite]
03 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 911 à 912 / 1803

Les Mages du XIVe siècle ont en outre l’Art de façonner des objets chargés d’ondes bénéfiques ou maléfiques : la « Corne d’Exorcisme », qui est une amulette protectrice ; le « Cachet d’Ivoire », dont le manche est sculpté afin d’avoir l’apparence d’une tète de mort supportée de trois ferrures – il agit pour repousser les Ombres dans l’Au-Delà - ; des œuvres picturales, telles « la Ronde de Sabbat » - avec ses colporteurs aux déplacements insolites et vendant à ceux qui les côtoient des... [Lire la suite]
02 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 910 à 911 / 1803

En 1306, Weden Ara’ad d’Ethiopie – le fils de Yagba Zion -, envoie une ambassade d’une trentaine de personnes en Avignon. Celle-ci y rencontre bientôt le pape Clément V. Elle lui présente ses respects en compagnie de 74 rois et d’innombrables princes. Elle le prévient que les membres de l’Ordre du Temple en poste dans leur pays, préparent un plan afin de s’emparer de l’Arche d’Alliance. Et ils affirment que ceux-ci aimeraient ramener la Relique dans une de leur Commanderies française.   Aussitôt, Clément V prend peur. Il... [Lire la suite]

01 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 908 à 910 / 1803

France, XIVème siècle :   Vers 1300, une inquiétude diffuse saisit les esprits. La démographie plafonne et la population commence à décroître. Le nombre d’enfants par famille diminue ; on se marie généralement plus tard, ce qui réduit encore la période de fertilité des couples et augmente le nombre des célibataires. En outre, des difficultés de subsistance apparaissent : tout a été mis en culture, mme les terres les plus pauvres ou les plus froides. Tout est occupé par les céréales – seigle, orge, méteil –... [Lire la suite]
16 septembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 892 à 894 / 1803

Philippe le Bel fait donc tout pour maintenir le prestige de la monarchie capétienne et pour affirmer sa souveraineté. Ainsi, il entend que nul dans son royaume – pas même les clercs – n’échappe à sa justice. Il se heurte au pape Boniface VIII, qui défend, quant à lui, la souveraineté suprême et universelle du Saint Siège, doctrine qu’il réaffirme en 1302 par la bulle « Unam sanctam ». Le conflit entre royauté et papauté éclate avec une violence extrême : pour Philippe et son conseiller Guillaume de Nogaret, il faut... [Lire la suite]
15 septembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 891 à 892 / 1803

En 1293, Russolin devient l’homme Mystère de l’Ordre du Temple. C’est lui qui, dès lors, rédige un certain nombre de ses statuts occultes. C’est aussi lui qui, désormais, est le seul à connaître – avec le Grand Maitre – le lieu exact où est caché son trésor ; bien que celui-ci ne soit pas sur le domaine des seigneurs de Fos. Qui plus est, il a la bénédiction de la Famille de Vaux pour le protéger par tous les moyens.   De fait, de temps en temps, et sur instruction expresse du Grand Maitre des Templiers lui même,... [Lire la suite]
13 septembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 889 à 891 / 1803

Empire Byzantin, seconde moitié du XIIIème siècle :   Reprise aux Latins par les Byzantins en 1261, Constantinople reste encore longtemps le siège de la dynastie byzantine des Paléologues, fondée par l’Empereur Michel VIII. Celui-ci parvient en effet à rétablir l’Empire Romain d’Orient, amputé cependant de la plus grande partie du Péloponnèse et des îles Grecques. De plus, Constantinople, la ville la plus riche de cette époque, est ruinée. Aussi, à la mort de Michel VIII, en 1282, ses successeurs héritent t’ils d’un pays... [Lire la suite]