11 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 970 à 971 / 1803

Allemagne, XVème siècle :   A cette époque, c’est en Allemagne que s’éveille la pensée technique ; elle se tourne d’abord vers l’Art de la guerre et des sièges. Bien des machines qui figurent dans les traités de Kyeser ne sont pas destinées à être exécutées ; mais les progrès s’appliquent aux mécanismes de base – système bielle-manivelle, engrenages, pompes hydrauliques – qui permettent des développements ultérieurs.   La révolution culturelle qu’est l’imprimerie est préparée par le développement d’autres... [Lire la suite]

04 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 336 à 338 ; Pourquoi je ne "crois" pas, seconde partie :

En effet, pour résumer, et avant d'aborder ce que j'aimerai y rajouter, voici que j'ai retiré de mes décennies d'études sur le phénomène religieux : Un, théologiquement parlant, il est maintenant avéré que nombre des préceptes sur lesquels s'appuient la Religion, sont confus, contradictoires, volontairement obscurs – et donc sujets à interprétation. Ils datent de plusieurs milliers d'années, en des temps où les dogmes n'étaient transmis que par voie orale. De ce fait, ils étaient modelé, transformés, manipulés, au gré des... [Lire la suite]
15 septembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 891 à 892 / 1803

En 1293, Russolin devient l’homme Mystère de l’Ordre du Temple. C’est lui qui, dès lors, rédige un certain nombre de ses statuts occultes. C’est aussi lui qui, désormais, est le seul à connaître – avec le Grand Maitre – le lieu exact où est caché son trésor ; bien que celui-ci ne soit pas sur le domaine des seigneurs de Fos. Qui plus est, il a la bénédiction de la Famille de Vaux pour le protéger par tous les moyens.   De fait, de temps en temps, et sur instruction expresse du Grand Maitre des Templiers lui même,... [Lire la suite]
07 septembre 2017

Méa Culpa :

J'avoue que ces derniers temps ont été assez éprouvants pour moi. En effet, parfois, la solitude me pèse. Le fait d'être si isolé un un fardeau lourd à porter. De plus, m'occuper quotidiennement de cette personne de ma famille ayant la sclérose en plaques, ne facilite pas ma situation. Attention cependant, je ne lui fais aucun reproche. C'est une situation très pénible pour elle. Elle n'en parle pratiquement pas. Elle n'a jamais eu l'habitude de se mettre en avant. Mais les incapacités qu’entraînent sa maladie sont dures à vivre ;... [Lire la suite]
01 septembre 2017

Mémoires, pages 38 à 40 / 311

De fait, je quittais la maison aux alentours de 7h30 le matin. Je rejoignais l’arrêt du car. A l'horaire prévu, j'y montais. Je m'y installais pour environ une demi-heure de trajet. Généralement, j'y écoutais de la musique sur mon walkman que J'avais enregistré. C'était très artisanal, j'en conviens. Les cassettes étaient parsemées de grésillements et le son était loin d’être parfait. Mais je m'en contentais ; là n'était pas ma priorité. Celle-ci était de me reposer encore un peu avant d’être confronté au grand rush de... [Lire la suite]
27 août 2017

Mémoires, pages 35 à 37 / 311

Il existe, au cours de sa vie, de rares périodes de pure félicité que rien ni quiconque ne vient entacher. Bien que les années 2002 – 2004 aient été parsemées de drames et de profonds déchirements dans ma famille – une fois encore, rien que pour les relater, il me faudrait y consacrer un long texte explicatif -, dévorer le Seigneur des Anneaux, puis, dans la foulée, « les Misérables » de Victor Hugo a été comme un fragment d’Éternité qui m'a alors complètement submergé. Quelques semaines situées en dehors de l'espace et du... [Lire la suite]

22 août 2017

Mémoires, pages 32 à 34 / 311

Ma seule alternative a donc été de concentrer mon attention sur la devanture présentant les innombrables livres disponibles. Il y en avait de toutes sortes, comme c'est encore le cas dans n'importe quel supermarché digne de ce nom. Là, il s'agissait de Bandes dessinées. Mais, une fois encore, il n'était pas de ma prérogative d'en amasser. Le collectionneur de Bandes dessinées, c'était mon père. Régulièrement, il revenait chez nous avec quelques unes d'entre elles dans les mains. Après avoir quitté son bureau du Ministère de... [Lire la suite]
16 août 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 865 à 867 / 1803

Italie, première moitié du XIIIème siècle :   Une croisade, originale et dramatique, s’organise en 1212. Elle rassemble des milliers d’enfants de France et d’Allemagne, sous la conduite d’un jeune prophète, Nicolas, pour aller délivrer la Terre Sainte. Malheureusement, arrivés en Italie, ceux-ci sont capturés ou massacrés par les Sarrasins.   En 1229, l’Inquisition est organisée et confiée aux Dominicains. Elle fonctionne comme un tribunal d’exception permanent, qui doit son nom à une procédure de recherche de... [Lire la suite]
13 août 2017

Mémoires, pages 26 à 28 / 311 :

Puis, je me suis résigné à reprendre le cours de mes lectures habituelles. Un pincement au cœur, je me suis replongé dans les textes de la Bibliothèque Rose, de la Bibliothèque Verte, etc. Pourtant, désormais, je leur trouvais moins de saveur. Je les sondais avec moins de ferveur et de passion. Quelque part dans mon esprit, dissimulé dans les profondeurs de mon âme, s'inscrivait en lettres d'or et d'argent la Chronique de cette période ahurissante où « le Sorcier de la Montagne de Feu » s'est imposé à moi ; où il a... [Lire la suite]
09 août 2017

Mémoires, pages 23 à 25 / 311 :

  Le soir même, après avoir dîné, je me suis mis au lit vers 20h30, comme il était de coutume. Mes parents – ma mère surtout – estimaient que c'était l'heure la plus adéquate pour aller se coucher à un préadolescent de douze à treize ans. Je ne dis pas que je n'aurai pas préféré rester au salon pour regarder la télévision plus longtemps. D'ailleurs, lors des vacances scolaires, mon frère, ma sœur et moi retournions dans notre chambre plus tard ; sauf mon cadet au cours de ses jeunes années évidemment. Ma mère le conduisait... [Lire la suite]