15 novembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 362 à 364 ; Humanité et religion, dernière partie :

En même temps, là où cet objectif Religieux – dans le but proclamé d'approcher le Divin davantage – est vicieux, c'est qu'en s'appuyant sur celui-ci, la Religion incite à la culpabilisation de ce que fait de nous des êtres humains. C'est ce qui explique que les Religieux encouragent à la soumission totale à Dieu et à ses dogmes. Parce que, disent-ils, si nous voulons être sûrs de sauver notre âme, si nous voulons avoir une place dans l'Autre-Monde pleine de joie et de bonheur aux cotés du Seigneur, nous devons abandonner notre... [Lire la suite]

11 novembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 361 à 362 ; Humanité et religion, quatrième partie :

Moi, il y a une chose, plus que toute autre, que je sais faire : c'est écrire. C'est également user de mon intellect, de mes connaissances, de ma raison. Je retranscris par écrit les notions, les idéaux humanistes de tolérance, d'amitié, du désir d'aller vers les autres, de partager ce que j'ai de meilleur en moi, de découvrir ce qu'il y a de meilleur dans mon interlocuteur. Tout simplement, humainement, naturellement. Je ne représente que moi-même. Ces idées sont les miennes. Elles sont issues de mon parcours personnel, de mes... [Lire la suite]
09 novembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 360 à 361 ; Humanité et religion, troisième partie :

Quoiqu'il en soit, si je tenais à rappeler ces éléments, c'est que malgré ses bonnes intentions, ses belles paroles, ses enseignements moraux, ses injonctions à vouloir nous rendre meilleurs que nous ne le sommes, la Religion – comme toute institution humaine – n'est pas exempte de fautes ou de reproches à lui administrer. Bien entendu, parmi ceux et celles qui ont la foi, il y a des êtres exceptionnels – l'abbé Pierre, Sœur Emmanuelle, Mère Thérésa, Gandhi, Martin Luther King… Mais, quand l'on y regarde de plus près, c'est êtres... [Lire la suite]
05 novembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 357 à 360 ; Humanité et religion, seconde partie :

J'aimerai bien savoir où il est écrit, y compris à l'intérieur des textes théologiques des trois Religions monothéistes actuelles, que la Religion est la seule mandataire de ce qui est une partie intégrante de ce qu'est l'Homme dans sa globalité. C'est un véritable kidnapping de de ces valeurs, d'une certaine manière. Surtout quand on sait qu'en prônant celles-ci, la Religion, au nom même de ces dernières, n'hésite pas à réprimer, à torturer, à tuer, à déclencher des guerres, à justifier son intolérance vis-à-vis de celui ou de... [Lire la suite]
02 novembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 356 à 357 ; Humanité et religion, première partie :

Il y a un autre aspect lié au phénomène religieux auquel j'ai songé récemment, et que je souhaiterai développer ici un instant. Car, il faut bien avouer qu'il y a une multitude d'aspects qui sont à creuser en ce qui concerne ce sujet vaste et complexe ; riche, fascinant, passionnant, intéressant, important. Mais également montrant combien la nature humaine qui lui est rattaché, l'est tout autant. L'un des piliers de la Religion – et quelle que soit la confession ou le dogme auxquels on a prêté sa foi – se targue d'enseigner... [Lire la suite]
31 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 354 à 356 ; Juste un grain de sable, sixième partie :

Il est tout de même intéressant de noter que, dans ce cas là, ces personnes brandissent leurs versets du Coran, leurs passages de la Bible, pour justifier leurs arguments. Comme si elles étaient incapables de raisonner ou de réfléchir en dehors de ce que la religion leur a enseigné. Comme si leur individualité toute entière était prisonnière des dogmes qu'ils ont appris concernant leur foi. Souvent, je leur pose la question : « mais toi, personnellement, en dehors de ce que ce texte religieux te dit, quel est ton opinion,... [Lire la suite]

29 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 353 à 354 ; Juste un grain de sable, cinquième partie :

Car, en fait, lorsqu'on va un peu plus loin dans ce raisonnement, qu'est ce qui est le moteur principal de la religion : tout simplement la peur. La peur de mourir, de souffrir, de pécher, la peur d’être seul, abandonné, de ne pas avoir d'aide quand c'est nécessaire ; la peur de ne pas aimé ou d’être aimé, etc. Et l'espoir qui résulte de cette peur lorsqu'on se raccroche aux dogmes religieux qui sont censé aider chacun à surmonter ses doutes, ses frayeurs, ses blessures, ses misères. Cette peur est alors entretenue, afin... [Lire la suite]
25 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 351 à 353 ; Juste un grain de sable, quatrième partie :

Certains me diront que la perfection de l'âme humaine, la spécificité de l'Homme, de son intelligence, la perfection de l'Univers pour qu'il ait pu engendrer une espèce comme la notre, tous ces indices démontrent que la présence de Dieu existe. Faux. Premièrement, parce que si ce n'est les religieux, personne n'est capable de prouver que l'Univers est perfection. Perfection par rapport à quoi, par rapport à quel autre univers, par rapport a quel autre modèle ? Il n'y en a pas d'autre ; si ce n'est ceux que la physique... [Lire la suite]
21 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 349 à 351 ; Juste un grain de sable, troisième partie :

Cependant, si modestement, je peux contribuer, par mes textes, par mes analyses, par mes recherches, par ce que je suis tout simplement, à repousser cet obscurantisme dont le monde est la proie, je n'hésite pas une seule seconde. A mon petit niveau, avec mes petits moyens, mes petites possibilités, mes maigres capacités, je m'y emploie, et je continuerai de m'y employer. Quel qu'en soit le risque, tant pis si des armées de dévots se lèvent pour me vouer aux flammes de l'Enfer, je n'en n'ai cure. Ils ne me font pas peur, ils ne... [Lire la suite]
18 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 347 à 349 ; Juste un grain de sable, seconde partie :

Comme pour n'importe quel autre sujet étudié de façon la plus rigoureuse, la plus sérieuse – et en dehors de tout dogme ou idée religieuse préconçue – possible, les réponses existent. Il suffit de les chercher. Il suffit de lire les ouvrages des professionnels ayant travaillé des années durant, et en se basant sur des données fiables, incontestables et incontestées, rigoureuses, etc, leur permettant d'avancer les enseignements qu'ils en ont tiré. Mème sans lire tous leurs ouvrages systématiquement, des résumés de ceux-ci existent sur... [Lire la suite]