19 septembre 2018

A quoi bon ?

Si je publie de moins en moins sur Facebook - sauf ces derniers jours concernant mes dernières lectures ou mes avancées dans l'écriture de mon ouvrage sur les origines idéologiques et ésotériques du Nazisme -, la raison en est simple. Évidente même. A quoi bon ? L'innombrable majorité des personnes qui usent de ce réseau social ne le font que pour se distraire, échanger vidéos, textes - souvent des citations copiées collées -, écrits personnels régulièrement monstrueusement bourrés de fautes de toutes sortes, ou photos du quotidien... [Lire la suite]

15 septembre 2018

Si...

Si j'étais quelqu'un d'autre, je prendrais sur moi tous les malheurs, toutes les tristesses, toutes les souffrances, du monde afin de t'en soulager. Si j'étais quelqu'un d'autre, je trouverai chaque jour un moyen différent afin de voir ton visage s'illuminer d'un magnifique sourire. Si j'étais quelqu'un d'autre, je t'enverrai parfois des cadeaux - fleurs, chocolats, spécialités de ma région natale qu'est le Doubs, textes de ma composition, là où tu es actuellement, afin d'honorer le profond, sincère, fidèle, et immense lien... [Lire la suite]
08 septembre 2018

La Fascisme Ordinaire, Seconde partie

Je ne suis pas parfait, loin de là, j'ai mes défauts, mes incapacités ou mes impossibilités également. Chacun tente, en fonction de sa personnalité, de son vécu, de ses blessures, de ses victoires ou défaites, forces ou faiblesses, de faire au mieux. C'est vrai pour les autres, c'est vrai pour moi. Parfois, je suis maladroit, parfois je suis brutal dans mes mots. Je ne le nie pas ça fait partie de moi. Par ailleurs, étant concentré sur mon livre et ayant des centaines de contacts dans mes "amis" Facebook, je ne porte pas forcément... [Lire la suite]
29 juillet 2018

Ce monde n'est pas le mien

C'est sous vos yeux, et pourtant vous ne voyez pas. Vous l'entendez, mais vous ne l'écoutez pas. C'est partout, mais vous pensez que c'est nulle part. C'est en vous, mais vous le considérez comme inaccessible. C'est imprégné de réalité, mais vous vous dites que tout ceci n'est qu'imagination. C'est fort, quand vous n'y voyez que faiblesse. C'est une victoire, quand vous le considérez comme un échec. C'est une ode au bonheur et à l'espoir, quand vous ne vous contentez que de futilité,... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
03 février 2018

Jusqu'à la folie et à la mrt :

Alors que j'écris ces mots, j'ai la gorge nouée. J'ai un nœud d'angoisse et d'anxiété, de malaise, de peur, de souffrance extrême, dans le ventre et dans la gorge. Comme un poids qui m'écrase, comme quelque chose qui m'étouffe, m’empêche de respirer.   Tout à l'heure, j'ai fait une crise de convulsions. Pendant quelques minutes, tout le coté droit de mon corps a été secoué de spasmes. J'ai eu l'impression que mes muscles se tendaient au point de se déchirer. J'ai eu le sentiment que mes os se rebellaient, étaient enserrés dans... [Lire la suite]
30 janvier 2018

Un autre chemin

Il y a une lumière plus étincelante que celle de mille Soleils réunis au fond de ton regard. Il y a des myriades de mondes, de rêves, d'espoirs, qui s'éveillent en moi, à chaque que je pose les yeux sur toi. Il y a des réalités que seuls ceux et celles qui ont vécu l'Enfer sont capables de discerner, et qui se reflètent dans, ce que, pour moi, tu incarne. L'immense majorité des hommes et des femmes ici n'ont pas accès à cette réalité – la frôleront-ils ou la frôleront-elles un jour vraiment ? Je me le demande. Je suis loin... [Lire la suite]

29 janvier 2018

Main tendue

Hier soir, en commentaire de mon texte accompagné d'une image montrant un œil laissant couler une larme de tristesse, une personne me disait ceci : « Combien de tristesse et de douleur dans votre cœur, chaque fois que vous lit. Que de tristesse et que de souffrance. Combien j'aimerais voir un jour un sourire sur votre visage. ». Je ne peux contredire cette personne. Comme le spécifie quelqu'un d'autre, je suis un écorché vif. En effet, depuis ma plus petite enfance, du fait de mon handicap – une hémiplégie partielle... [Lire la suite]
27 janvier 2018

Blessaures :

Il y a des personnes qui vous jugent et vous condamnent sans savoir. Elles s'érigent en détentrices de Vérité Absolue en fonction de critères qui n'appartiennent qu'à elles. Elles se réfèrent à ce qu'elles sont, à leur parcours de vie, à leurs épreuves, à leurs choix individuels, à leurs milieux socio-professionnels ou culturels, à leur éducation, etc. Et elles supposent que ce qui est exact pour elles est vrai pour qui que ce soit. Et elles croient fermement que tout le monde peut être comme elles ; est capable de franchir ses... [Lire la suite]
23 janvier 2018

Ces femmes qui me font tant réver :

Il y a des femmes qui, à mes yeux, incarnent sublimement la perfection plus que je ne saurai le dire. Il y a des femmes pour lesquelles je pourrai rédiger des odes dédiées à leur féminité, à leur charme, à leur sensualité, à leur beauté, sans jamais parvenir à décrire ce qu'elles suscitent en moi véritablement. Il y a des femmes qui ne sont que torture et souffrance, larmes et sang, tant que je ne me suis pas perdu au fond de leur regard momentanément. Ces femmes ne réalisent pas ce qu'elles provoquent en moi ; aux tréfonds de... [Lire la suite]
19 janvier 2018

Cinq minutes d'amitié :

Cette nuit, je n'ai que très peu dormi, et pour ce faire, j'ai dû, vers 4h du matin, me gaver de tranquillisants afin de pouvoir me décontracter, ôter momentanément de mon esprit toutes les angoisses et l’infinie tristesse, le désespoir, dont j'étais la proie. Des pensées ne cessaient de me hanter depuis le soir ; je ne suis parvenu qu'à les faire taire après avoir rédigé le brouillon du texte qui va suivre.   Par contre, ce que je peux vous dire, c'est que j'ai beaucoup pleuré. Qu'un chagrin immense m'a envahi, un... [Lire la suite]