24 juin 2017

Une bataille de plus à mener, première partie :

J'avoue qu'aujourd'hui, je n'ai pas vraiment le cœur à écrire. Le Destin, le Hasard, Dieu ? Peut se montrer monstrueux, cruel, parfois. C'est le cas aujourd'hui. Je ne m'étendrai pas sur les raisons qui meurtrissent mon cœur et mon âme depuis quelques heures. J'aurai certainement l'occasion, à plusieurs reprises, d'y revenir ultérieurement. Je peux uniquement dire qu'à compter de ce jour, s'ouvre devant moi un combat que je ne suis pas sûr de remporter, loin de là. Néanmoins, il est nécessaire, vital même, que je le livre... [Lire la suite]

22 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 97 à 99 ; Pauvre Père, première partie :

Avant de retourner à la rédaction de mon texte en cours, qui avance assez lentement en ce moment, vu le nombre de personnes qui me posent des questions sur les brefs exposés que je publie ici et ailleurs - je ne m'en plains pas d'ailleurs, car je suis heureux de pouvoir modestement contribuer à la réflexion qu'ils suscitent -, je voudrais partager avec vous une observation qui m'a traversée l'esprit hier soir. A ce moment-là, comme chaque soir de 22h à 1h du matin, pour ceux et celles qui ne le savent pas, je lis, et beaucoup. Cette... [Lire la suite]
22 juin 2017

Deux de mes combats, dernière partie :

Les jeunes escrocs demandent au naïf son numéro de téléphone. Ils lui demandent d'envoyer à la malheureuse un peu d'argent. Uniquement par Western Union. Afin de l'inciter – s'il est récalcitrant et qu'il désire lui parler via la webcam -, ils mettent une fausse webcam en route. Il s'agit en fait d'une vidéo qui tourne en boucle. Elle est toujours sans son, et la jeune femme ne communique qu'au clavier. Éventuellement, elle met en avant ses charmes en se dénudant partiellement ou totalement… voire davantage encore. Une fois appâté,... [Lire la suite]
18 juin 2017

Deux de mes combats, seconde partie :

Si je l'affirme aussi clairement, c'est qu'à chaque fois que l'un d'eux se manifeste à moi, ma curiosité est attisée. Et à chaque fois, je fais un saut sur la page de celui ou celle qui s'érige en juge et bourreau de mes textes. Et à chaque fois, ce que j'y découvre me laisse pantois. Dans l'immense majorité des cas, le mur de cet homme ou de cette femme ne montre que peu de choses ayant un lien avec ce pourquoi il – ou elle – s'en prend à moi. Y sont montré des images de leur quotidien, de leurs centres d’intérêts très éloignés de... [Lire la suite]
16 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 86 à 87 ; les dessous d'une migration de masse, troisième partie :

Tout ce que nous savons faire, par contre, c'est geindre. Geindre parce que ceux et celles que nous avons conduits – sans le désirer, j'en conviens – à la misère et à l'expatriation, nous supplient de les aider. Geindre parce que parmi eux, existent peut-être quelques djihadistes susceptibles de mener des attaques-suicides sur notre sol. Entre parenthèses, une fois encore, nos Gouvernants savent renflouer des banques afin d'éviter la banqueroute de groupes financiers et boursiers. Ils exigent que les dotations de l’État concernant tel... [Lire la suite]
13 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 80 à 82 ; Et demain, seconde partie :

De « Lucy » à « Adriana Karembeu », l'être humain n'a fait qu'évoluer. Il est apparu il y a près de trois millions d'années maintenant. Une goutte d'eau au sein du parcours de notre planète de sa naissance – il y a 4,5 milliards d'années – à son anéantissement – d'ici quelques autres milliards d'années. Je ne sais pas si celui-ci est destiné à atteindre cet Age avancé. Personnellement, je ne le crois pas. Certes, il a encore des millénaires, voire des millions d'années, d'existence devant lui. Et malgré les... [Lire la suite]

12 juin 2017

Mon sacerdoce, première partie :

J'avoue que, désormais, pour davantage de prudence, j'imprime systématiquement chaque texte, article, exposé, récit, ou poème, que je publie sur Facebook ou ailleurs sur Internet. Ils sont également à l'abri dans le disque dur de mon ordinateur. Et je ne les diffuse que temporairement sur les réseaux sociaux. De fait, je les ai en permanence à portée de la main. Depuis le début de cette semaine, j'ai repris mes feuillets que j'ai nommé « Brèves Philosophiques » depuis le début. Rangés au sein de trois classeurs de 350... [Lire la suite]
10 juin 2017

Pourquoi j'ai décidé de restreindre l'accès à mes textes, dernière partie :

Je sais très bien qu'il s'agit là de tentatives de « hacking », venues de l'étranger – Cote d'Ivoire en particulier. Ce ne sont pas des femmes, mais des professionnels de l'escroquerie qui tentent de jouer sur le désir masculin. Je ne suis pas là pour cela, et je connais parfaitement leurs techniques. Beaucoup, malheureusement, hommes ou femmes, se laissent involontairement prendre dans leurs filets. Je suis assez bien informé à ce propos pour les reconnaître aisément quand ils essayent de m'approcher. Je ferme aussi ma... [Lire la suite]
09 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 77 à 79 ; L'Indifférence, dernière partie :

Je ne souhaite à personne de vivre ce que subissent ces Migrants ou autres malheureux du monde entier un jour. Je ne souhaite à quiconque d’être malade, handicapé, dans la peine, dans la misère ou le désarroi. Mais je me dis parfois, que cela ne ferait pas de mal à tous ceux qui s'élèvent contre ces défavorisés censés « nous envahir » d’être à leur place un jour. Car, ce jour-là, ils seront heureux de voir des gens leur tendre la main, de voir des gens les accueillir chez eux, de voir des gens les nourrir ou les protéger... [Lire la suite]
08 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 75 à 77 ; L'Indifférence, troisième partie :

Moi, j'ai des revenus suffisants pour vivre correctement. Je fais un métier qui me plaît. J'ai des activités qui me passionnent, et qui m'enrichissent intellectuellement et humainement, d'une manière si considérable que c'est difficile de le décrire par de simples mots. Mais, que ce soit dans notre pays ou ailleurs, il y a des millions, des milliards, de personnes, qui ne sont pas aussi privilégiées que moi. Ils y a une bonne partie des habitants de la planète qui n'ont, ni l'accès aux soins, à l'eau courante, à l’électricité, au... [Lire la suite]