17 août 2017

Mémoires, pages 29 à 31 / 311

Le meilleur moyen d'échapper à mes obligations a été de demander à pouvoir rejoindre le rayon des jouets ou des livres. Il était fréquent que mes grands-parents – mon grand-père surtout – me concédait l'achat d'un Lego, d'un Playmobil ou d'un roman de mon age. Ils m'allouaient une somme à ne pas dépasser. Je courais vers linéaire consacré à ces divertissements. J'y restais jusqu’à ce qu'ils aient terminé d'en faire le tour et d'avoir rempli leurs caddies. Puis, ils venaient m'y chercher avant de se rendre à la caisse afin de payer... [Lire la suite]

15 août 2017

Mémoires, pages 28 à 29 / 311

  Quoiqu'il en soit, il ne nous a jamais accompagné jamais aux courses. Il ne nous a jamais escorté dans n'importe quelle sortie familiale du reste. Il a été très rare que mon père vienne avec nous au cinéma ou pour se promener en ville. Étant un gros fumeur, il ne supportait pas les lieux où sa liberté de consommer du tabac – environ deux paquets quotidiens - était restreinte. Ou alors, il nous quittait tous les quart-d'heure afin de s'enfiler sa dose de nicotine. C'était donc une situation plutôt gênante quand nous étions au... [Lire la suite]
12 août 2017

Brèves Philosophiques, pages 166 à 168 ; Tout cela n'est pas bien sérieux, première partie :

Non seulement, je suis outré ; mais je suis également indigné et furieux : ce matin, en ouvrant ma page personnelle Facebook, je me suis aperçu que l'un de mes nombreux contacts me demandait l'autorisation d'y publier un texte personnel. D'habitude, je n'y suis pas hostile. Bien au contraire. Cela prouve qu'il y beaucoup de personnes – issues de lieux, de milieux sociaux ou professionnels, divers et variés – qui lisent et s’intéressent aux exposés, aux réflexions philosophiques, sociales, politiques, religieuses, etc. que... [Lire la suite]
11 août 2017

Mémoires, pages 25 à 26 / 311 :

Pour ma part, la lecture de ce livre a été une véritable révélation. Je ne le savais pas encore, mais elle venait de modifier mon parcours personnel. Elle allait lourdement peser sur l'homme en devenir qui sommeillait en moi. Je m'y suis appliqué en toute honnêteté. Chacune des consignes rédigé au terme de chacun des paragraphes, je les ai fidèlement suivi. Quand je devais lancer les dés afin d'affronter un des monstres qui hantaient les corridors et les salles de la Montagne de Feu, je changeais de position dans mon lit afin... [Lire la suite]
07 août 2017

Brèves Philosophiques, pages 159 à 160 ; Amalgames, aveuglements et simplification, troisième partie :

Combien de fois extrémistes juifs et musulmans se sont déchirés à propos d’Israël et de Gaza ? Quand un attentat était commis d'un coté, l'autre répliquait automatiquement, systématiquement, sans chercher à trouver un moyen d'élaborer une paix durable ? Combien de fois l'un et l'autre ont usé – usent – de la surenchère et de la provocation ? Combien de fois, en France, les communautés spécifiques qui la composent ont été – sont – partie prenante, alors qu'elles – que nous – n'y sommes pour rien en France et en Europe. ... [Lire la suite]
30 juillet 2017

Mémoires, pages 18 à 20 / 311 :

Je n'ai pas vu les choses sous cet angle, bien entendu. Ce qui était le plus important pour moi à ce moment là, c'est qu'ils puissent m'offrir le jeu dont j'avais envie. Je n'ai pas imaginé les implications familiales et les conflits latents que cette générosité plus ou moins calculée a engendré. J'étais loin de tout cela, moi qui vivait la plupart du temps reclus dans ma chambre avec mes quantités phénoménales de Legos, ou mes amoncellements de Playmobils dans le jardin. Ils m'ont permis de m'évader d'une sphère scolaire qui... [Lire la suite]

24 juillet 2017

Mémoires, pages 13 à 15 / 312 :

Bref, le jour où mon père est entré dans ma chambre les bras chargés des dizaines de titres qu'il avait récupéré au Ministère de l'Intérieur, j'ai été foudroyé de surprise. Sur mes étagères s'étalaient tous les ouvrages de la Bibliothèque Verte, de la Bibliothèque Rose, de la collection Rouge et Or que j'avais lu. Il y en avait d'autres issus de séries disparates. Mais je n'en possédais tout au plus qu'une petite centaine. Ce qui, j'en conviens, pour un pré-adolescent de douze ou treize ans, était déjà beaucoup. Comment aurai-je pu... [Lire la suite]
22 juillet 2017

Mémoires, pages 11 à 13 / 312 :

Pour en terminer avec la personnalité et le comportement de mon père au tournant des années quatre-vingt, celui-ci était une personne très intelligente. D'une grande culture, c'était un manipulateur né. Il possédait un grand charisme. Il était amical, ouvert, chaleureux. Il était capable de se faire partout énormément de contacts ; bien qu'il préférât entretenir des relations avec des individus issus de milieux sociaux inférieurs au sien – il n'y a rien de péjoratif dans le terme que j'emploie ici. Mais il avait dès lors... [Lire la suite]
17 juillet 2017

Etre Historien/Ecrivain, c'est aussi ça :

Juste un petit mot, avant de me replonger dans la rédaction de mon ouvrage sur les origines idéologiques et ésotériques du Nazisme :   Hier, comme chaque Dimanche, aux alentours de 12h 12h30, ma maman m'a passé un coup de téléphone afin de me demander de mes nouvelles. Elle m'a demandé où j'en étais dans l'écriture de mon livre, et la remise en forme des 175 premières pages de celui-ci. C'est à dire, à peu près un tiers du texte final qui comprendra environ 500 pages à mon avis. Mais ce n'est qu'une estimation... [Lire la suite]
12 juillet 2017

Mémoires, pages 3 à 4 / 312 :

Durant toute cette période – qui a duré de la cinquième à la terminale -, je n'ai pas expliqué à mes parents le harcèlement moral et physique dont j'ai été la proie. Il faut dire que le couple que composait mon père et ma mère a commencé à se fissurer : mon père s'occupait d'Associations de Parents d’élèves au niveau local, départemental, puis régional. Ma mère s'investissait dans un club hippique local, au grand dam de mon père qui n'appréciait pas ses velléités d'indépendance ; j'y reviendrai. Cela est devenu une course... [Lire la suite]