20 mai 2017

Ecrire sur soi, quatrième partie :

Ce sont ces gens qui, sur des réseaux sociaux comme celui-ci, parcourent en biais des textes comme ceux que je produis régulièrement. Puis qui, ensuite, se font une idée de ce qu’est la vie de gens comme moi, selon leur bref et éphémère perception de la réalité. Ce sont eux qui postent, ici ou ailleurs, des vidéos, des images, des extraits d’articles, des citations, élaborés par d’autres, pour « marquer le coup » en fonction de leur humeur et de leurs centres d’intérêts. Ce sont eux, aussi, qui s’enorgueillissent, qui... [Lire la suite]

28 avril 2017

Le 10 Janvier 2017, seconde partie :

Seul Aymeric réussissait à me voir tel que j’étais réellement ; au-delà de ces apparences. Seul Aymeric était fier d’avoir un frère aîné qui écrivait ; qui était admiratif devant les connaissances que je possédais, devant ce don pour les mots et les phrases qui faisait partie intégrante de ma personnalité. Seul Aymeric n’avait pas honte de dire à ses amis, à ses proches, que mes préoccupations, mes centres d’intérêts, mes passions, ma vocation, étaient respectables, honorables, valorisantes. Seul Aymeric, dans mon... [Lire la suite]
16 avril 2017

Là-bas :

Je n’ai jamais été véritablement heureux ici-bas : les personnes que j’ai aimé, que j’ai admiré, que j’ai désiré côtoyer, m’ont le plus souvent ignoré. J’ai beau eu tenter de me faire, par elles, remarquer ; j’ai beau eu, par ma personnalité, par mes passions ou mes centres d’intérêts, me démarquer ; naturellement, simplement, comme une évidence ; elles m’ont le plus souvent repoussé – voire humilié. C’est pour ces raisons – parmi bien d’autres – que je préfère être là-bas… Là-bas..., aux frontières de cet... [Lire la suite]
10 avril 2017

De trop :

Parfois, comme aujourd’hui, j’ai le sentiment d’être de trop sur cette Terre. J’ai le sentiment que ce que j’éprouve au fond de mon âme et de mon cœur est trop pesant pour les hommes et les femmes qui me sont chers. J’ai l’impression de porter un poids trop lourd pour mes épaules ; un poids, que tel Sisyphe au sein du Tartare, je traîne derrière moi depuis la nuit des Temps ; et ce, jusqu’à la fin des Temps. Parfois, comme aujourd’hui, la peur me submerge et déchire mon âme et mon cœur ; jusqu’à les lacérer, les... [Lire la suite]
08 avril 2017

Invisible au regard des miens, cinquième partie :

Je n’ai donc qu’une unique façon d’y échapper : fuir. Partir, m’isoler, me retrancher dans cette forteresse où nul ne peut m’atteindre. Où nul ne peut me museler, m’interdire de m’exprimer librement ; tel que je suis véritablement. Je me réfugie dans ma chambre, à visionner un film, à lire. Je me réfugie dans le bureau, devant mon ordinateur, pour écrire, pour dialoguer avec mes contacts virtuels d’ici ou d’ailleurs. Je rêve de partager avec eux ou elles des conversations au cours desquelles je pourrais être moi-même. A la... [Lire la suite]
06 avril 2017

Rève et idéal :

Tu es un rêve de jadis, tu es un songe d'autrefois. Tu es belle comme le jour, tu es séduisante comme la nuit. Tu es à la fois cette Aurore et ce Crépuscule d'un Age d'Or qui me foudroie continuellement. Tu es cette Déesse aux pieds de laquelle je me prosterne humblement. Car tant de beauté, tant de charme, ne peuvent provenir que d'une divinité dont chacun a le devoir d'honorer de maints présents. Tant de séduction, tant de lumière sombre méritent respect et dévotion. Puisque tu en es l'incarnation. Et moi qui ne suis qu'un... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 21:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

04 avril 2017

Invisible au regard des miens, troisième partie :

Timidement, humblement, avec une once d’amertume de honte, et de regret de devoir me mettre, exceptionnellement en avant, j’essaye d’attirer leur attention sur ce qui me passionne, me fascine. J’essaye de discuter des textes que je suis en train d’écrire, sur lesquels je suis en train de réfléchir, de rassembler mes idées pour les retranscrire. Je tente maladroitement d’évoquer mes conversations riches et diverses – à mes yeux – que j’ai avec mes interlocuteurs et mes interlocutrices virtuelles. De souligner tel ou tel point qui m’a... [Lire la suite]
02 avril 2017

Invisible au regard des miens, seconde partie :

  Je suis conscient que, malgré tout, nous ne sommes pas les plus malheureux du monde ; loin de là. Il y a toujours pire que soi lorsqu’on observe ceux et celles qui vivent dans la faim, dans le froid, dans la peur ; lorsque la guerre, la maladie, la mort, la misère, les ravagent et les emportent sans discernement. Et malgré mon handicap, malgré mes pleurs parfois, malgré cette solitude que je ressens au plus profond de moi de temps en temps, je ne devrai pas me plaindre de mon sort. Je devrai l’accepter, m’y soumettre... [Lire la suite]
30 mars 2017

Rève et cinéma, troisième partie :

  Mais surtout, je rêve de rencontrer, de partager, d’échanger, de dialoguer, avec certaines des personnes qui sont si importantes à mes yeux, ici et ailleurs. Une, notamment, qui se reconnaîtra aisément puisque nous communiquons souvent ensemble. Ces personnes qui enflamment mon âme, mon cœur, qui enchantent mon esprit à chaque fois que je suis en contact avec elles. Elles n’ont aucune notoriété le plus souvent, elles sont uniquement elles-mêmes, avec leur personnalité, leurs centres d’intérêts, leurs passions, leurs ambitions,... [Lire la suite]
12 mars 2017

Au bord du précipice, seconde partie :

Mais, voilà, j'en suis incapable. C'est au-dessus de mes forces. Quand ces émotions m'envahissent, une souffrance indicible s'empare de moi. Comme des lames de rasoirs qui me lacéreraient l'âme autant que le cœur ou le corps. Comme des cauchemars d'antan qui ressurgiraient abruptement pour se rire de moi. Des cauchemars que je croyais avoir laissé derrière moi et qui se rappellent à moi, malgré moi, afin de me fragiliser une fois encore ; afin de me pousser à perdre la confiance en moi – et en ceux et celles en lesquels je... [Lire la suite]