01 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 331 à 333 ; Le Droit à la différence, première partie :

Chacun de nous, par ce qu'il est, par ce qu'il croit, ou pas – personnellement, je suis athée -, par les combats qu'il mène, par sa couleur de peau, par son milieu social, par son milieu culturel, par le lieu où il est né, est différent de son voisin. Chacun à sa propre perception de ce qu'est la – ou les – vérité(s) de ce monde, à son propre mode de vie, a son propre modèle de pensée, à ses propres interprétations des savoirs qu'on lui a enseigné, etc. Nul ne pense jamais exactement la même chose que son voisin. Imaginer cela... [Lire la suite]

13 septembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 889 à 891 / 1803

Empire Byzantin, seconde moitié du XIIIème siècle :   Reprise aux Latins par les Byzantins en 1261, Constantinople reste encore longtemps le siège de la dynastie byzantine des Paléologues, fondée par l’Empereur Michel VIII. Celui-ci parvient en effet à rétablir l’Empire Romain d’Orient, amputé cependant de la plus grande partie du Péloponnèse et des îles Grecques. De plus, Constantinople, la ville la plus riche de cette époque, est ruinée. Aussi, à la mort de Michel VIII, en 1282, ses successeurs héritent t’ils d’un pays... [Lire la suite]
08 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 284 à 286 ; Conscience universelle, seconde partie :

Néanmoins, je n'en n'ai cure. Encore une fois, je le revendique pleinement, qu'on l'accepte ou non, qu'on sois d'accord avec moi ou non. Et tant pis si les hommes et les femmes qui tentent de me faire plier sous leur joug me détestent ou s'acharnent sur moi. Ils ne me font pas peur. Je les plains davantage que je ne les méprise. Car la seule rhétorique qui prévaut à mes yeux, dans ce cas comme dans tous ceux me concernant cités précédemment, c'est celle qui se rattache à l'intellect, à la raison, et à la connaissance. C'est celle... [Lire la suite]
06 septembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 885 à 886 / 1803

« Roi de Paix », Louis IX se rapproche du roi d’Angleterre, Henri III – son beau-frère, puisqu’il a épousé Eléonore de Provence, sœur de Marguerite. Aux prises avec ses nobles, Henri III est prêt à renoncer à ses prétentions sur les territoires conquis par Philippe Auguste. Par le traité de Paris – 1259 -, Louis reconnaît donc Henri comme duc de Guyenne, et lui restitue des fiefs et des droits dans les diocèses de Cahors, Limoges et Périgueux ; en contrepartie, Henri se reconnaît vassal du roi de France pour toutes... [Lire la suite]
26 août 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 875 à 877 / 1803

Petite précision, en préambule : pour ceux et celles qui ne comprennent pas ce à quoi correspond ces détails sur ce fameux Aicart et ses pérégrinations, je tien,s à souligner ceci. Il ne s'agit là que de la fiction. Un épisode tiré de mon synopsis destiné à devenir roman sous le titre de « Crépuscule des Demi-Dieux ». J'en entamerai la rédaction après en avoir terminé avec mon ouvrage « les origines idéologiques et ésotériques du Nazisme ».   Cependant, cette fiction romanesque s'inspire de faits... [Lire la suite]
25 août 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 872 à 875 / 1803

Aicart est obligé de fuir Carcassonne. Les Inquisiteurs lancés à sa poursuite depuis plusieurs semaines ont retrouvé sa trace. Il faut dire que depuis la chute de Montségur, ceux-ci ne ménagent pas leur peine pour poursuivre les derniers Parfaits tentant d’échapper à la justice de l’Eglise. Dans tous les lieux où il s’est arrêté quelques jours, Aicart a entendu des rumeurs terribles sur les Purs qui tombent entre leurs mains. La torture, la prison, le bûcher, rien ne leur est épargné.   Il descend donc encore plus bas vers... [Lire la suite]

18 août 2017

Brèves Philosophiques, pages 177 à 179 ; La Fin des Illusions, dernière partie :

Je sais ce que pensent certains d'entre vous : tout ceci n'est que de la Science-Fiction. Ou si tout cela doit advenir, ce ne sera pas avant plusieurs centaines d'années… Vraiment ? Eh bien, c'est que les informations que vous suivez régulièrement dans vos journaux, ou sur Internet – peu importe – ne captent pas assez votre attention. Il y a quelques jours, j'ai fait une expérience : quels ont été les principaux sujets des actualités : la crise des migrants. Je vous en ai expliqué les causes les plus flagrantes... [Lire la suite]
09 août 2017

Brèves Philosophiques, pages 161 à 163 ; Amalgames, aveuglements et simplification, dernière partie :

Et ce n'est pas en nous cachant les yeux, en nous dérobant à notre part de responsabilité, en feignant l'innocence ou l'ignorance, que les faits changeront. Les faits sont durs, brutaux, sans états d'âme, impitoyables. Ils sont constitués de nuances issues de myriades de particularités, de spécificités, de caractéristiques, d'attributs. Nous en sommes tous les acteurs, volontaires ou involontaires. Nos parents, nos grands-parents, nos ancêtres, également. De même que leurs actions, que leurs engagements, que leurs réalisations, que... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
07 août 2017

Brèves Philosophiques, pages 159 à 160 ; Amalgames, aveuglements et simplification, troisième partie :

Combien de fois extrémistes juifs et musulmans se sont déchirés à propos d’Israël et de Gaza ? Quand un attentat était commis d'un coté, l'autre répliquait automatiquement, systématiquement, sans chercher à trouver un moyen d'élaborer une paix durable ? Combien de fois l'un et l'autre ont usé – usent – de la surenchère et de la provocation ? Combien de fois, en France, les communautés spécifiques qui la composent ont été – sont – partie prenante, alors qu'elles – que nous – n'y sommes pour rien en France et en Europe. ... [Lire la suite]
06 août 2017

Brèves Philosophiques, pages 157 à 159 ; Amalgames, aveuglements et simplification, seconde partie :

Que les ressortissants de ces contrées, ou que ceux et celles qui y ont des parents, des aïeux, etc. se sentent concernés par ce qui s'y déroule, c'est naturel et légitime. Mais, tant qu'ils demeurent en Europe, ils ont pour obligation de se conformer aux lois, aux formes de société, aux engagements moraux, sociaux, moraux, etc. qui les lient à la terre qui les accueille. Cependant, cela ne regarde qu'eux, leur conscience, leur foi éventuellement, leurs traditions. Or, ils n'ont pas à en faire porter le poids aux peuples qui leur... [Lire la suite]