12 janvier 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1004 à 1005 / 1803

Angleterre, première moitié du XVIème siècle :   En 1516, un collège trilingue, consacré aux « Belles Lettres », le « Corpus Christi », est fondé à Oxford. L’initiateur de ce genre d’études est John Colet, qui, dans son école de Saint-Paul, fait un cours sur les Epîtres.   Toujours en 1516, après être entré au Parlement en 1504 et avoir courageusement pris position contre les excès de la fiscalité royale, Thomas More publie « Utopie ». Pour ce grand lecteur des auteurs anciens, ami... [Lire la suite]

31 décembre 2017

Bonne année 2018

L'année 2017 se termine. L'année 2018 se profile à l'horizon. Et celle qui vient de s'écouler a été riche en rebondissements de toutes sortes ; que ce soit collectivement ou individuellement. Elle a été parsemée de d'événements dramatiques, de quelques instants fugitifs mais heureux. De rencontres amicales incroyables, que je suis heureux d'avoir vécu, de moments de désespoir et de solitude insoutenables me conduisant à la limite de la folie ou de la mort. J'ai beaucoup travaillé sur mon livre évoquant les origines idéologiques... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 19:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
18 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 976 à 977 / 1803

Au cours du règne de Pachacutec, la construction des temples, ainsi que le culte rendu, sont des actes politiques autant que religieux puisqu’ils sont un moyen de rendre hommage à l’Inca descendant e l’astre solaire. Le dieu du Tonnerre, des Eclairs et de la Pluie, Inti Illapa, est également vénéré. Les prêtres sacrifient aux divinités des lamas ou des cochons d’Inde. Les sacrifices humains sont réservés à des occasions exceptionnelles, comme lorsqu’un Inca succède à un autre. Parallèlement à ce culte officiel, les Incas conservent... [Lire la suite]
22 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 950 à 951 / 1803

Or, en 1492, dans le Milanais, Ludovic Sforza fait assassiner Simonetta, et Bonne de Savoie n’a pas d’autre choix que de nommer cet oncle assassin tuteur de l’enfant. Il occupe dès lors le trône napolitain en son nom, après en avoir chassé René d’Anjou ; tandis qu’à Rome, un nouveau pape, Rodrigo Borgia – le futur père de Lucrèce et de César – est élu sous le nom d’Alexandre VI en Août 1492.   Mais, en même temps, les princes italiens se méfient des ambitions de leurs proches voisins – et donc de celles de Ludovic... [Lire la suite]
05 novembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 357 à 360 ; Humanité et religion, seconde partie :

J'aimerai bien savoir où il est écrit, y compris à l'intérieur des textes théologiques des trois Religions monothéistes actuelles, que la Religion est la seule mandataire de ce qui est une partie intégrante de ce qu'est l'Homme dans sa globalité. C'est un véritable kidnapping de de ces valeurs, d'une certaine manière. Surtout quand on sait qu'en prônant celles-ci, la Religion, au nom même de ces dernières, n'hésite pas à réprimer, à torturer, à tuer, à déclencher des guerres, à justifier son intolérance vis-à-vis de celui ou de... [Lire la suite]
01 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 908 à 910 / 1803

France, XIVème siècle :   Vers 1300, une inquiétude diffuse saisit les esprits. La démographie plafonne et la population commence à décroître. Le nombre d’enfants par famille diminue ; on se marie généralement plus tard, ce qui réduit encore la période de fertilité des couples et augmente le nombre des célibataires. En outre, des difficultés de subsistance apparaissent : tout a été mis en culture, mme les terres les plus pauvres ou les plus froides. Tout est occupé par les céréales – seigle, orge, méteil –... [Lire la suite]

26 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 316 à 318 ; Je suis furieux, première partie :

Hier, il y un fait qui m'a particulièrement irrité, je l'avoue. En effet, depuis quelques temps, je diffuse un lien sur le mur de la plupart de mes correspondants. Celui-ci renvoie aux nombreux textes que j'ai rédigé depuis des mois, voire des années, et concernant les multiples thèmes que j'ai abordé ici ou ailleurs à un moment ou à un autre. Certains textes s'intéressent à l'actualité plus ou moins immédiate, d'autres se penchent sur les différents aspects de la religion, de la civilisation, de l'histoire, de la littérature, de ma... [Lire la suite]
20 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 299 à 300 ; Changement de Civilisation, quatrième partie :

De fait, lorsque je constate dans les nombreux groupes auxquels je participe, les idéologies, les points de vue, les pensées, qui y sont déployées, je me rends compte que les personnes qui les expriment ne prennent pas en compte ces aspects qui me paraissent, à mon humble avis, fondamentaux. Ils ne songent pas à ce qu'est véritablement l'évolution d'une civilisation ou d'une forme de société. Ils se rattachent à des façon d'envisager le monde sans en appréhender la complexité et les soubresauts. Ils supposent que ce qui est... [Lire la suite]
08 septembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 886 à 888 / 1803

A ce moment là, les villes allemandes prennent en main le réseau d’échanges autour de la Baltique. Regroupées en une association, une « hanse », ces villes – Cologne, Brème, Lübeck, Hambourg, Dantzig, etc. – collectent tous les produits du Nord – fourrures, ambre, poix, harengs -, auquel elles fournissent en retour des draps de Flandre et du sel de la baie de Bourgneuf. Trois grands comptoirs – Novgorod en Russie, Bergen en Norvège et Bruges à l’Ouest – assurent l’essentiel de la distribution.   Dans ces deux... [Lire la suite]
31 août 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 879 à 881 / 1803

D’un autre coté, l’Empire angevin est désormais démantelé, mais Jean sans Terre menace toujours le royaume, d’autant que son neveu, Otton de Brunswick noue les fils d’une coalition à laquelle adhère Ferrand du Portugal, comte de Flandre.   En 1208, Otton IV a fini par succéder à l’Empereur germanique Henri VI, après l’assassinat du prétendant rival, Philippe de Souabe, qui était soutenu par le pape et la majorité des princes allemands. Mais Otton lui même perd ensuite ses principaux appuis : le pape Innocent III et Jean... [Lire la suite]