05 septembre 2016

Ma vie sociale :

Il y a tant de choses qui se bousculent continuellement dans ma tète. Celle-ci fourmille en permanence d'une multitude d'idées, d'une infinité de projets de textes, d'articles, de poèmes ; de traités sur l'actualité, sur la philosophie, sur les sciences, etc. De tous temps, d'aussi loin que je m'en souvienne, j'ai toujours fonctionné ainsi. Et je ne pense pas que je puisse œuvrer autrement.   Une fois ou deux, bien entendu, des personnes estimant qu'il serait préférable pour moi que j'agisse d'une autre façon, ont tenté... [Lire la suite]

17 juin 2016

Réactions

Aujourd'hui, je n'écris qu'un texte assez bref. En effet, hier, après la rédaction de mon long texte que vous avez peut-être lu, j'ai toute la soirée eu mal au poignet. En effet, à force de retranscrire ma pensée, de la développer tout le long des huit pages qui le composaient, une légère douleur telle que je n'en n'avais pas ressenti depuis l'époque où j'ai matérialisé mon récit « le Crépuscule des Demi-Dieux » entièrement à la main, et sur feuille de papier, s'est éveillée. Aujourd'hui, elle a, heureusement, disparue.... [Lire la suite]
02 juin 2016

juger et être jugé

Pourquoi tant de jugements de ce qu'est l'autre, de ce à quoi ressemble sa vie, des priorités qui sont les siennes ? Pourquoi tant de dénigrements, tant de moqueries, tant d'ironies, tant de méchancetés gratuites ? Pourquoi condamner le quotidien de certains parce qu'il ne ressemble pas à celui de la majorité des gens ? Pourquoi signaler que ce qu'on vit, que les épreuves, les blessures, les cicatrices, les drames de son existence, sont plus marquant, sont plus traumatisants, que ceux de son voisin ? Ou plus... [Lire la suite]
26 mai 2016

Une seule vie

Nous n'avons qu'une seule vie. Alors pourquoi nous encombrer de choses qui n'ont que peu d'importance ? Pourquoi nous empoisonner l'existence avec des choses relevant du quotidien qui sont davantage un fardeau qu'un plaisir ? Pour ma part – et je sais pertinemment que c'est un privilège qui n'est pas accessible à tout le monde ; surtout par les temps qui courent -, je m'en débarrasse autant que possible. Démarches administratives, courses alimentaires, taches ménagères, etc., sont des labeurs dont je me débarrasse... [Lire la suite]
05 mars 2016

Espoir et désespoir

Je vis continuellement sous pression. Du matin au soir, du lever au coucher, du Lundi au Dimanche, du 1er Janvier au 31 Décembre, je suis en permanence sous pression. Pourquoi ?, se demanderont ceux et celles qui ne me connaissent que depuis peu de temps. A ce point-là ?, se questionneront ceux et celles qui me connaissent depuis plus longtemps ; et qui, avec le temps, ont découvert mon parcours personnel pour le moins chaotique. Qui sont informés des épreuves et des difficultés que j'ai traîné derrière moi depuis... [Lire la suite]
17 janvier 2016

Amour partagé :

Moi qui suis né esclave de l'Amour désespéré, je dédie ces quelques lignes à celle qui, dans son infinie bonté ; a su déceler les multiples cicatrices dont mon corps et mon Ame sont parsemées. Car, si aujourd'hui, je ne suis plus cet écorché vif hurlant sans cesse son désespoir à la face du Monde ; c'est uniquement parce qu'un jour, mon Aimée a oser regarder plus loin que cette apparence inféconde ; dont le Destin m'a doté sans que je puisse jamais m'en débarrasser. O Dieux, combien j'aurai aimé briller aux yeux de ces femmes que... [Lire la suite]
15 août 2012

Lettre à mes beaux-parents :

Danielle, Bébert,   De la même manière que Vanessa vous a écrit une lettre afin de vous faire part de son ressenti, de sa vision de sa vie, de son avenir, de ses besoins et de ses décisions, je profite, moi aussi, de l’occasion pour prendre la plume et vous informer d’un certain nombre de choses. Tout d’abord, j’espère que vous aurez pris le temps de lire la lettre de Vanessa en entier. Elle a mis beaucoup de temps pour la rédiger. Elle y a mis tout son cœur, et elle a beaucoup pris sur elle parce que son but – comme le mien... [Lire la suite]