13 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 942 à 943 / 1803

En 1479, Ferdinand II devient roi d’Aragon et Isabelle parvient à ses fins : les doux couronnes sont réunies, sans pour autant constituer encore un royaume vraiment fort, pris entre le Portugal en pleine expansion, la France des Valois, le petit Etat de Navarre et le royaume musulman de Grenade. De plus, les deux royaumes ont des institutions séparées et des vocations différentes : l’Aragon, avec une population de moins de un million d’habitants, se prête au commerce grâce à ses ports dynamiques, comme Barcelone, et à ses... [Lire la suite]

12 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 941 à 942 / 1803

En 1487 également, la Légende du fabuleux royaume du Prêtre Jean ressurgit une fois de plus ; comme d’autres avant eux, ce lointain pays chrétien intrigue les Portugais. En 1487, Jean II lance deux de ses hommes de confiance dans un périlleux voyage. Il charge Pêro da Covilha – un de ses agents secrets ayant déjà travaillé en Espagne - de visiter l’Inde, et Alfonso de Paiva de recueillir des informations sur le fabuleux royaume. Déguisés en marchands, les deux émissaires arrivent en Egypte. Ils rejoignent Alexandrie, puis le... [Lire la suite]
10 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 940 à 941 / 1803

En 1474, la « Géographie » de Ptolémée est traduite en latin et imprimée à Lisbonne. Il s’agit du traité du dernier astronome et géographe de l’Antiquité qui fixe les limites du Monde habité. La Méditerranée, au dessin relativement précis, est l’axe de Connaissance de ces cartes, qui privilégient les concepts théologiques ; elles sont orientées Est-Ouest : le Paradis Terrestre se situe à l’Orient, tandis qu’animaux merveilleux ou personnages légendaires viennent combler les régions inconnues.   En même... [Lire la suite]
03 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 936 à 937 / 1803

Au début du siècle, Manuel II Paléologue succède à son père Jean V – mort en 1391 – à la tète de l’Empire Byzantin. Le nouvel Empereur est un prince de valeur, mais il n’a plus les moyens de profiter de la crise ottomane ; sa survie dépend à présent de l’Occident. Il ne peut compter sur les républiques italiennes : celles-ci redoutent la chute de Constantinople, qu’elles jugent pourtant inévitables ; car, si les comptoirs maritimes sont encore souvent sous autorité impériale, tout l’arrière pays, tant en Asie Mineure... [Lire la suite]
06 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 340 à 341 ; Pourquoi je ne "crois" pas, quatrième partie :

Bref, ces exemples sont innombrables. Je me demande d'ailleurs, en écrivant ces lignes, si après en avoir terminé avec les origines ésotériques et idéologiques du Nazisme, je ne m’attaquerai pas à la rédaction d'un ouvrage sur la genèse des religions, et des liens sociaux, historiques, philosophiques, etc. avec la naissance, puis le développement, de la civilisation humaine. Puisque tant de personnes lisent les textes sur ce sujet que je publie ici ou ailleurs, je me demande s'il be serait pas plus judicieux que j'approfondisse le... [Lire la suite]
17 septembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 894 à 895 / 1803

Philippe le Bel, qui a tenu tète au pape quelques années auparavant, montre en 1307 une intransigeance implacable dans une autre affaire d’importance : il s’agit du procès du Temple.   En effet, l’Ordre des chevaliers du Temple est d’une richesse qui a de quoi faire pâlir d’envie le roi. Profitant de la faiblesse du pape Clément V et s’appuyant sur des dénonciations accusant les Templiers d’hérésie et de sodomie, Philippe lance l’attaque en 1307.   Pourtant, juste après son arrestation, Jacques de Molay demande... [Lire la suite]

13 septembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 889 à 891 / 1803

Empire Byzantin, seconde moitié du XIIIème siècle :   Reprise aux Latins par les Byzantins en 1261, Constantinople reste encore longtemps le siège de la dynastie byzantine des Paléologues, fondée par l’Empereur Michel VIII. Celui-ci parvient en effet à rétablir l’Empire Romain d’Orient, amputé cependant de la plus grande partie du Péloponnèse et des îles Grecques. De plus, Constantinople, la ville la plus riche de cette époque, est ruinée. Aussi, à la mort de Michel VIII, en 1282, ses successeurs héritent t’ils d’un pays... [Lire la suite]
30 août 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 878 à 879 / 1803

A reculons, sans enthousiasme, je continue à publier… pour le moment.   France du Nord, première moitié du XIIIème siècle :   En même temps, certains chrétiens instruits de cette époque ont la capacité intellectuelle pour réagir devant les inégalités du Monde, sans que l’Eglise ait prise sur eux. D’où la flambée de l’hérésie, qui révèle l’inadaptation de l’Eglise. Au-delà de leurs différences, Cathares, Vaudois et Patarins exaltent la pauvreté et le dépouillement. Ils ont en commun de dénoncer l’opulence d’une... [Lire la suite]
26 août 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 875 à 877 / 1803

Petite précision, en préambule : pour ceux et celles qui ne comprennent pas ce à quoi correspond ces détails sur ce fameux Aicart et ses pérégrinations, je tien,s à souligner ceci. Il ne s'agit là que de la fiction. Un épisode tiré de mon synopsis destiné à devenir roman sous le titre de « Crépuscule des Demi-Dieux ». J'en entamerai la rédaction après en avoir terminé avec mon ouvrage « les origines idéologiques et ésotériques du Nazisme ».   Cependant, cette fiction romanesque s'inspire de faits... [Lire la suite]
25 août 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 872 à 875 / 1803

Aicart est obligé de fuir Carcassonne. Les Inquisiteurs lancés à sa poursuite depuis plusieurs semaines ont retrouvé sa trace. Il faut dire que depuis la chute de Montségur, ceux-ci ne ménagent pas leur peine pour poursuivre les derniers Parfaits tentant d’échapper à la justice de l’Eglise. Dans tous les lieux où il s’est arrêté quelques jours, Aicart a entendu des rumeurs terribles sur les Purs qui tombent entre leurs mains. La torture, la prison, le bûcher, rien ne leur est épargné.   Il descend donc encore plus bas vers... [Lire la suite]