20 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 947 à 949 / 1803

Au Nord, la république vénitienne doit faire face à la concurrence de Gènes, à la rivalité des Aragonais en Adriatique et bientôt, à la découverte portugaise d’une nouvelle route du Cap, menace pour le lucratif trafic des épices. La guerre contre les Turcs – 1469 – 1479 – la prive de ses points d’appui en Morée et en Epire. Cependant, elle prend sous sa protection Chypre et Salonique et consolide ses possessions de Terre ferme. Elle aménage aussi les terres marécageuses entre Brenta et Pieve pour améliorer les débouchés de ses... [Lire la suite]

13 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 942 à 943 / 1803

En 1479, Ferdinand II devient roi d’Aragon et Isabelle parvient à ses fins : les doux couronnes sont réunies, sans pour autant constituer encore un royaume vraiment fort, pris entre le Portugal en pleine expansion, la France des Valois, le petit Etat de Navarre et le royaume musulman de Grenade. De plus, les deux royaumes ont des institutions séparées et des vocations différentes : l’Aragon, avec une population de moins de un million d’habitants, se prête au commerce grâce à ses ports dynamiques, comme Barcelone, et à ses... [Lire la suite]
10 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 940 à 941 / 1803

En 1474, la « Géographie » de Ptolémée est traduite en latin et imprimée à Lisbonne. Il s’agit du traité du dernier astronome et géographe de l’Antiquité qui fixe les limites du Monde habité. La Méditerranée, au dessin relativement précis, est l’axe de Connaissance de ces cartes, qui privilégient les concepts théologiques ; elles sont orientées Est-Ouest : le Paradis Terrestre se situe à l’Orient, tandis qu’animaux merveilleux ou personnages légendaires viennent combler les régions inconnues.   En même... [Lire la suite]
04 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 937 à 938 / 1803

Puis, aux premiers jours de 1453, le nouveau sultan, Mehmed II – 1451 – 1481 – met le siège devant la ville. Ses moyens sont énormes : il possède d’abord une écrasante supériorité numérique en hommes. La flotte byzantine, qui ferme la Corne d‘Or, ne compte que 26 navires, contre quelque 400 navires turcs, mais permet à la défense de se concentrer sur la double muraille terrestre. La principale différence par rapport aux sièges précédents vient de l’artillerie : Constantinople n’en n’est pas dépourvue mais manque rapidement... [Lire la suite]
03 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 936 à 937 / 1803

Au début du siècle, Manuel II Paléologue succède à son père Jean V – mort en 1391 – à la tète de l’Empire Byzantin. Le nouvel Empereur est un prince de valeur, mais il n’a plus les moyens de profiter de la crise ottomane ; sa survie dépend à présent de l’Occident. Il ne peut compter sur les républiques italiennes : celles-ci redoutent la chute de Constantinople, qu’elles jugent pourtant inévitables ; car, si les comptoirs maritimes sont encore souvent sous autorité impériale, tout l’arrière pays, tant en Asie Mineure... [Lire la suite]
30 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 932 à 934 / 1803

Les Aztèques possèdent un nombre illimité de divinités. Ils ont ainsi quatre cents dieux pour le pulque, sève fermentée de l’agave, auquel ils attribuent un pouvoir dissolvant. Le nombre de quatre cents symbolise en effet l’infini. Les Mexicas intègrent en outre dans son panthéon les dieux des peuples conquis, au prix de quelques « adaptations ». Tlaloc, le dieu de la Pluie, est le plus important d’entre eux. Représenté avec des crocs à la mâchoire et aux yeux en forme de « lunettes » de serpent, il rivalise en... [Lire la suite]

27 octobre 2017

Mémoires, pages 56 à 57 / 311

Quant à ma grand-mère paternelle, on m'a raconté qu'elle a des racines alsaciennes. Son mariage avec mon grand-père a été sa seconde union. Elle aurait précédemment convolé avec un espagnol avant de faire sa connaissance. Elle a été la tenancière d'une brasserie à Alger jusqu'à ce qu'elle, son mari, et son enfant – mon père, alors âgé d'environ dix-huit ans - ne soient contraints d'abandonner tout ce qu'ils possédaient à l'issue des « Accords d'Evian ». Elle a ensuite ouvert un magasin de mode à Marseille. Puisque... [Lire la suite]
24 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 928 à 929 / 1803

Chine, XIVème siècle :   Zhu Yuanzhang naît dans une famille de paysans misérables de Chine centrale. Il entre bientôt comme novice dans un monastère bouddhique, non par conviction, mais pour survivre. Après la fermeture du monastère, le jeune homme devient un de ces moines mendiants qui sillonnent des routes de Chine. De haute taille, robuste, il ne rêve que de luttes et de combats.   En 1352, il s’engage dans la secte des Turbans Rouges, mais il sait très vite prendre ses distances avec les rebelles, pour mener... [Lire la suite]
16 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 923 à 925 / 1803

Asie Centrale, XIVème siècle :   Au début de ce siècle, Hulagu établit l’Empire Mongol des Ilkhans – ou khanat de Perse -, en Iran. Sa dynastie abandonne le mode de vie des nomades de la steppe pour des cultures sédentaires. Elle se convertit au Bouddhisme et au Nestorisme – doctrine répandue dans le christianisme oriental -.   Les Mongols de la Horde d’Or, fondée par Batou Khan, un autre petit-fils de Gengis Khan, eux, se rallient à l’Islam tout en conservant les traditions des peuples de la steppe. Cet... [Lire la suite]
06 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 914 à 916 / 1803

Dès lors, le triomphe de la Mort apportée par la peste, et qui fait disparaître des familles entières, ou même des villages, orne les murs des églises. Les danses macabres déploient leurs farandoles de squelettes sur les murs des cimetières, où l’on s’assemble pendant des heures pour écouter les prédicateurs en vogue. Sur les tombeaux, les gisants, calmes et hiératiques, qui évoquent la paix du repos de Dieu, se doublent de corps en décomposition sur lesquels grouillent les vers. La pompe funèbre devient écrasante : les... [Lire la suite]