16 octobre 2019

L'argent :

Il n'y a pas besoin de posséder beaucoup d'argent pour vivre heureux, épanoui, serein, détendu, en accord avec soi-même et avec les autres. Il n'y a pas besoin d'en accumuler plus que l'on ne pourra jamais dépenser dans toute vie pour se sentir en sécurité. D'ailleurs, je ne suis pas riche, et si je n'ai aucune morgue envers ceux qui en ont, je ne les envie pas non plus. Si je n'en n'ai pas beaucoup, je n'en n'ai aucune rancœur, il ne suscite en moi aucune concupiscence, je ne lui voue aucune haine, aucune fureur, aucune... [Lire la suite]

21 septembre 2019

Finalement... :

Je retourne à la mise à jour et à la correction de De Deiteus Mythica. En ce moment, je me penche plus particulièrement sur les nombreuses versions du mythe du Déluge Universel qui ont jadis existé à travers le monde. Aujourd'hui, de ceux de l'Asie d'antan, je passe à ceux de l'Amérique du Sud et du Centre précolombienne. Je terminerai enfin avec ceux de l'Amérique du Nord d'avant la venue de l'homme blanc sur ce continent.   Pour le reste, je n'attends plus rien de Facebook ou des divers sites auxquels j'ai... [Lire la suite]
31 août 2019

Pensée du jour :

Chaque facette des considérations philosophiques que j'argumente et approfondit au travers de mes textes est un univers à lui tout seul. De même que mes abondantes lectures, que ma passion du Savoir - sous toutes ses formes -, celui-ci est ma nourriture de l'âme et du cœur, la source à laquelle je m'abreuve continuellement. Il est mon mon oxygène. Il est ma raison d'être. Donc, je le retranscris sur papier afin d'en conserver la trace pour jamais. Et peu importe qu'il soit ensuite découvert, lu, apprécié, discuté,... [Lire la suite]
22 août 2019

A propos de mes lectures actuelles :

Il y a quelques jours de cela, je vous ai fait un descriptif de mes lectures - foisonnantes et diversifiées - en cours. Aujourd'hui, je la complète parce que celle-ci a légèrement évolué.   Depuis, j'ai terminé la lecture du "Tueur Intime", de Claire Favan. La découverte d'une auteur qui m'a enthousiasmé. Son roman - le premier qu'elle a écrit - est excellent. Il y avait des mois qu'un thriller ne m'avait pas "accroché" à ce point. Moi qui suis très exigeant en ce qui concerne les livres que je lis, ce dernier a... [Lire la suite]
21 août 2019

Chapitre Dix, le bouillonnement littéraire des années Vingt :

Combien de talents virtuels ont-ils disparu, dévorés par la guerre ? Impossible de le dire. Longue est la liste des talents affirmés. Les survivants, et ceux même qui de la tragédie n'ont connu que les coulisses, restent durement marqués. Mais cette marque affecte, selon les tempéraments, des aspects fort différents. Relativement rares sont les livres écrits sur la guerre au cours des années qui la suivent immédiatement. « La Vie des Martyrs », de Duhamel et « le Feu » de Barbusse ont paru avant... [Lire la suite]
15 août 2019

Chapitre Neuf, 1921, La France et Carpentier contre Demsey :

Samedi 2 juillet 1921 – tous les parisiens scrutent le ciel pour voir surgir une fusée rouge, celle de la victoire de Carpentier sur Demsey. La France est enfiévrée, l'Angleterre, l'Amérique aussi. C'est que Georges Carpentier, champion du monde des mi-lourds, est le sportif le plus populaire de l'époque. Il va s'attaquer au champion poids-lourds Jack Demsey afin de devenir champion du monde de toutes catégories. La veille et le jour du combat, toute l'activité politique et tous les faits divers sont relégués au second plan, comme... [Lire la suite]

27 juillet 2019

Chapitre Sept, 1920, la naissance du Parti Communiste français :

Longuet, petit-fils de Marx, est un petit-bourgeois. Les Albert Thomas, Renaudel, Jouhaux et autres Blum sont des « valets de la bourgeoisie », des « social-traitres , des réformistes. Voilà ce qu'on pense à Moscou des chefs socialistes français les plus connus. S'ils s'opposent à l'une ou l'autre des « vingt-et-une conditions » auxquelles doit souscrire sans réserve tout parti demandant l'affiliation à la IIIe Internationale, il faut les exclure. Ces conditions sont draconiennes : elles doivent... [Lire la suite]
22 juillet 2019

Bientot...

Des nains aux rêves, aux projets, aux espoirs, de nains, face à des défis de Titans, il est évident qu'une société, qu'une civilisation, ne peut progresser ou évoluer dans ces conditions. Aujourd'hui, un nouvel épisode caniculaire débute. Il se propage à la France, à l'Europe entière. Le monde dans son ensemble en subit les conséquences. Et pourtant, à l'heure où l'eau - ce bien le plus précieux car source de vie - se fait de plus en plus rare, ces nains continuent de faire comme si de rien n'était. A l'heure où les glaces des... [Lire la suite]
21 juillet 2019

Ceci est mon dernier post jusqu'au 27 juillet :

Puisqu'il fait enfoncer le clou, allons-y. Et à ceux et celles auxquelles mes observations et réflexions ne plaisent pas, choquent, énervent, etc., dites-vous ceci : Que vous n'y souscriviez pas, qu'elles vous exaspèrent, que vous les estimiez sans valeur ou hors de propos, que vous les voyez comme insignifiantes ou pitoyables, que vous les considériez comme déplorables ou avec le but d'attendrir ou de faire couler une larme de compassion ou de trouble de la part des femmes qui les lisent, n'a aucune importance. Que vous me croyiez... [Lire la suite]
20 juillet 2019

A propos de mon texte d'hier sur les femmes...

Apparemment, il semble qu'il y ait certaines personnes qui n'aient pas compris le sens de mes propos. Mais il est vrai qu'il est plus simple et facile de juger et de condamner quand on ne connait pas l'auteur du texte, son parcours, sa vie, sa personnalité, ses épreuves, etc. Tellement simple et facile, oui, comme d'habitude...   Évidemment, comme d'habitude également ceux et celles qui jugent en condamnent sont des gens "normaux". Ils ne sont ni handicapés, ni malades, ni différents, autant que l'on puisse parler... [Lire la suite]