13 mai 2017

De Deiteus Mythica, pages 783 à 785 / 1804 :

L’Eglise, de son coté, résiste mal à la tourmente des grandes invasions. Les clercs, dont l’existence doit être vouée à l’étude et à la prière, se laissent happer par les grands conflits du moment, et prennent parti dans toutes les querelles qui déchirent l’Occident.   Alors qu’aux temps Carolingiens, les Princes ont dû respecter l’autorité et le savoir des évêques, ils profitent désormais du désarroi des moines et des prêtres pour mettre la main sur les immenses propriétés de l’Eglise. Ce sont en effet maintenant les ducs et... [Lire la suite]

08 mai 2017

Brèves Philosophiques, pages 41 à 43 ; Une autre Humanité, première partie :

De mon point de vue, l'Art d'écrire affûte sa capacité à penser, à réfléchir, à philosopher. Autour de moi, parmi ceux et celles que je côtoie au sein de ma Réalité quotidienne, il y en a qui estiment que "philosopher" est comparable au fait de se plaindre, de se lamenter, de ressasser le passé. Il est vrai que ces derniers temps, j'ai beaucoup écris sur les épreuves de toutes sortes que la vie m'a infligée depuis que je suis enfant. Et encore, je n'ai pas tout dis. Je suis farouchement convaincu qu'il n'y a qu'en mettant des mots sur... [Lire la suite]
05 mai 2017

De Deiteus Mythica, pages 777 à 778 / 1804 :

Empire Byzantin, Xème siècle :   En 911, Oleg, le prince de Kiev, se présente devant Constantinople, et obtient des Byzantins un traité de commerce qui est bientôt renouvelé et élargi.   Constantin VII n’a que sept ans quand, à la mort de Léon VI, en 913, il accède au trône. Mais il est « porphyrogénète ». Il a malgré tout le soutien du Patriarche, et le chef de la flotte impériale, l’énergique Romain Lécapène, un Arménien lui aussi, le protège.   Celui-ci lui fait épouser sa fille et devient ainsi... [Lire la suite]
01 mai 2017

De Deiteus Mythica, pages 773 à 775 / 1804 :

Chine, IXème siècle :   En 845, le Bouddhisme est souvent l’objet de persécutions. En compétition avec les bouddhistes, les prêtres taoïstes sont en effet favorisés. Leur caractère nationaliste et xénophobe est manifeste. Han Yu, antibouddhiste acharné est l’un des meilleurs prosateurs que la Chine connaît. Et il a écrit en 819 un texte d’une rare violence contre le transfert d’une prétendue relique de Bouddha.   Cependant, ces persécutions répondent avant tout à des considérations d’ordre économique et politique,... [Lire la suite]
28 avril 2017

Brèves Philosophiques, pages 27 à 29 ; Société moribonde :

Aujourd'hui, on assiste à une déflagration généralisée du système politique français. Celle-ci me fait penser aux mois qui ont précédé la Révolution Française, lorsque le système étatique de l'époque qu'était la Monarchie Absolue était à bout de souffle. Sclérosé à tous les niveaux, d'une complexité telle que la société dans son ensemble était, non seulement paralysée, mais aussi toute proche de banqueroute généralisée, et que c'étaient les plus modestes sur lesquels les impôts pesaient le plus lourdement.   Depuis cette... [Lire la suite]
25 avril 2017

Brèves Philosophiques, pages 22 à 24 ; Mille ans, seconde partie :

Cette transformation en profondeur s'étendra sur, environ, trois ou quatre siècles : et ceux qui y auront survécu auront fui les grandes cités qui faisaient autrefois leur fierté. Ils se seront concentré en des lieux où la pollution, la désertification, les tempêtes climatiques, n'auront que peu de répercussions sur leur sécurité. Ils se seront réfugiés là où ils pourront encore labourer un sol à peu près épargné, ou élever des animaux dont les gènes n'ont pas été génétiquement dénaturés. Ils se déchireront les uns les autres afin de... [Lire la suite]

21 avril 2017

Une Troisième Guerre Mondiale qui ne dit pas son nom :

  A l'origine, je n'avais pas l'intention de m'impliquer dans les derniers jours de campagne électorale. Je pensais en avoir assez dit lors des Primaires de la Gauche et de la Droite. J'observais attentivement les événements se dérouler. Je suivais les informations. Et ce que je voyais m'incitais à demeurer en dehors de l'arène. Les affaires, les ambitions personnelles qui supplantaient les exigences populaires, me poussaient à taire mes opinions. Ériger la peur comme arme pour éviter de s'attaquer aux véritables problèmes de... [Lire la suite]
21 avril 2017

De Deiteus Mythica, pages 765 à 767 / 1804 :

Germanie, IXème siècle :   En 830, à Michelstadt, Eginhard rédige la plus vivante des biographies de Charlemagne, la « Vita Caroli Magni ». Il a été l’un des conseillers de l’Empereur, qui l’a chargé de diriger la construction de bâtiments impériaux ; dont l’abbaye de Steinbach, où il écrit son livre.   En 830 également, après avoir été expulsé du Danemark et avoir tenté d’évangéliser la Suède, Anschaire est nommé par le pape évêque d’Hambourg. En 862, des hongrois commencent à s’infiltrer dans le... [Lire la suite]
07 avril 2016

Les dessous d'une "migration de masse"

Une fois encore, je vais peut-être m'attirer les foudres de certains et de certaines qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Je vais aller à l'encontre du regard que portent certains et certaines qui voient les « Migrants » comme des hordes d'envahisseurs et d'islamistes prêts à renverser la civilisation occidentale. Entre parenthèses, je dirai qu'ils voient le problème que ceux-ci posent à l'Europe à court terme. Et de ce fait, ils font le jeu de extrémismes, des racistes, des xénophobes et des... [Lire la suite]
01 mars 2016

L'Archéologie de demain :

Projetons-nous un instant dix-mille ans ou cent-mille ans dans le futur ! Que penseras de l'Humanité actuelle l'archéologue qui déterrera les vestiges de la civilisation à laquelle nous appartenons ? Il tentera de comprendre qui nous étions, quelles étaient nos motivations en détruisant le monde que nous habitons, quelles étaient nos ambitions en nous combattant régulièrement. J'imagine que ce lointain descendant n'aura que peu de lien avec l’Être Humain à qui, aujourd'hui, nous ressemblons. Il aura évolué dans de telles... [Lire la suite]