07 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 341 à 343 ; Pourquoi je ne "crois" pas, cinquième partie :

Sinon, s'il est seul, si les questions qu'il se pose ne peuvent être rattachées au Divin – quelle que soit sa forme -, un gigantesque vide s'emparerait de lui. Si il n'y a rien d'autre, nulle part, s'il n'y a pas de vie après la mort, s'il n'y a pas de guide qui le pousse en avant, auquel il peut se raccrocher dans les moments où il est désespéré, blessé, confronté à des horreurs comme seul il est capable d'en créer. Si cet amour divin, infini, supérieur, est une chimère ; si ce pardon pour les fautes commises n'est qu'un... [Lire la suite]

06 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 340 à 341 ; Pourquoi je ne "crois" pas, quatrième partie :

Bref, ces exemples sont innombrables. Je me demande d'ailleurs, en écrivant ces lignes, si après en avoir terminé avec les origines ésotériques et idéologiques du Nazisme, je ne m’attaquerai pas à la rédaction d'un ouvrage sur la genèse des religions, et des liens sociaux, historiques, philosophiques, etc. avec la naissance, puis le développement, de la civilisation humaine. Puisque tant de personnes lisent les textes sur ce sujet que je publie ici ou ailleurs, je me demande s'il be serait pas plus judicieux que j'approfondisse le... [Lire la suite]
05 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 338 à 340 ; Pourquoi je ne "crois" pas, troisième partie :

Un troisième fait à souligner, est celui qui se rattache à la philosophie. Depuis que l'Homme a vu sa conscience de soi et de son environnement se développer, il a commencé à se poser des questions sur lui, sur sa place au sein de ce monde, de cet univers ; quel était le but de la vie, qu'y avait-il après la mort ; qu'y avait-il avant. Pourquoi le monde est-il ainsi, etc. Ces questions sont légitimes, naturelles, fondamentales même. Avant que nos connaissances scientifiques, de plus en plus poussées et pointues au fil des... [Lire la suite]
03 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 911 à 912 / 1803

Les Mages du XIVe siècle ont en outre l’Art de façonner des objets chargés d’ondes bénéfiques ou maléfiques : la « Corne d’Exorcisme », qui est une amulette protectrice ; le « Cachet d’Ivoire », dont le manche est sculpté afin d’avoir l’apparence d’une tète de mort supportée de trois ferrures – il agit pour repousser les Ombres dans l’Au-Delà - ; des œuvres picturales, telles « la Ronde de Sabbat » - avec ses colporteurs aux déplacements insolites et vendant à ceux qui les côtoient des... [Lire la suite]
25 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 305 à 307 ; Foi et libre arbitre, cinquième partie :

Il est d'ailleurs à préciser qu'en ce qui concerne ces intégristes chrétiens, ils sont souvent de fervents partisans de l'Extrème-Droite, et du Front National en France. Aux États-Unis, ce sont les républicains les plus acharnés, se battant contre le droit à l'avortement, contre la contraception, contre le mariage gay, pour l'Amérique blanche. Comme quoi, que ce soit chrétiens, musulmans, ou juifs, leur but est de convertir la Terre entière à ce en quoi ils croient. Ils prônent l'Amour de Dieu, la solidarité, l'aide aux pauvres, la... [Lire la suite]
09 septembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 888 à 889 / 1803

En 1248, en Bavière, soudainement, une secte Satanique voit le jour sans que nul ne sache d’où elle vient et qui sont ses Initiés. Mais, bientôt, elle fait parler d’elle puisqu’elle s’établit au sommet du « Blocksky », le plus haut pic de la chaîne du Hatz.   En effet, la rumeur la concernant prétend rapidement que ses membres masculins se livrent à la débauche avec des Démons leur apparaissant sous une forme féminine ; tandis que ses membres féminins en font de même avec des Démons aux caractéristiques... [Lire la suite]

21 août 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 869 à 871 / 1803

  En 1226, Louis VIII, fils de Philippe Auguste, s’intéresse lui aussi aux affaires du Languedoc. Et, contrairement à son père, il prend personnellement la tète de la croisade qui doit éradiquer l’hérésie qui y couve toujours. Après l’excommunication de Raymond VII par le concile de Bourges, le roi conquiert le Languedoc, renonce à attaquer Toulouse, et meurt sur le chemin du retour, en Novembre de la même année. Malgré cela, Raymond VII cesse la lutte en 1228. L’année suivante, le traité de Paris met fin à la guerre entre le... [Lire la suite]
12 août 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 863 à 864 / 1803

Afrique Noire, première moitié du XIIIème siècle :   En 1210, l’Arménien Abu Salih se rend en Egypte, où il étudie attentivement les églises et les monastères Chrétiens du pays. Puis, il s’aventure dans les contrées voisines. Il s’enfonce en Ethiopie. Et, dans son journal de bord, il décrit tout ce qu’il rencontre sur son parcours.   Or, à un moment donné, il y explique qu’il a aperçu l’Arche d’Alliance, et que celle-ci concorde parfaitement avec la description qu’en fait la Bible. Il dit également que la Relique... [Lire la suite]
07 août 2017

Brèves Philosophiques, pages 159 à 160 ; Amalgames, aveuglements et simplification, troisième partie :

Combien de fois extrémistes juifs et musulmans se sont déchirés à propos d’Israël et de Gaza ? Quand un attentat était commis d'un coté, l'autre répliquait automatiquement, systématiquement, sans chercher à trouver un moyen d'élaborer une paix durable ? Combien de fois l'un et l'autre ont usé – usent – de la surenchère et de la provocation ? Combien de fois, en France, les communautés spécifiques qui la composent ont été – sont – partie prenante, alors qu'elles – que nous – n'y sommes pour rien en France et en Europe. ... [Lire la suite]
31 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 153 à 154 ; La Grande Menace, quatrième partie :

De ce fragment de mon parcours, j'en ai tiré un enseignement essentiel : la peur vient de l'ignorance. L'ignorance est issue de la méconnaissance de la myriade de formes que la réalité peut avoir. Souvent, j'expose des relations philosophiques ou théologiques, scientifiques ou conceptuelles. Là, c'en est un aspect éminemment concret. Apprendre l'Histoire permet d'analyser et de rattacher des éléments qui ne paraissent pas évidents à lier les uns aux autres au premier abord. C'est une source inépuisable, incalculable, de... [Lire la suite]