15 octobre 2017

Repos dominical :

Aujourd'hui, comme chaque Dimanche, je me repose. Comme vous l'avez peut-être constaté du fait de mon manque de régularité dans mes apparitions sur Facebook dernièrement, la semaine qui vient de s'écouler a encore été particulièrement éprouvante. Y compris ce matin puisque la personne ayant la sclérose en plaques dont j'ai la charge est tombée. L'une de ses jambes ne l'a pas porté durant un instant – un symptôme exceptionnel de sa maladie -, et elle s'est écroulée sur le sol.   J'ai eu très peur parce qu'elle s'est cogné... [Lire la suite]

10 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 344 à 345 ; Pourquoi je ne "crois" pas, dernière partie :

Je publie, mais sans enthousiasme...   Bref, tout cela pour dire qu'il est certain, à plus ou moins brève échéance, que l'Homme découvrira que la Vie existe ailleurs dans l'Univers. Il découvrira aussi que celle-ci, comme sur la Terre d'ailleurs, peut prendre des formes extrêmement diverses. Il est encore évident qu'il découvrira que l'Intelligence existe ailleurs. Et que là aussi, elle prendra des formes si différentes, si éloignées des concepts qui nous sont familiers, qu'elle remettra en cause tout ce que nous avons toujours... [Lire la suite]
09 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 920 à 922 / 1803

Dans les années 1385, la vague qui secoue les forteresses françaises – de Rouen à Paris -, elle, est surtout architecturale. Par exemple, le seigneur de Bricquebec décide de construire son château non loin du village du même nom. Mais avant, il fait creuser un certain nombre de souterrains. Il souhaite que ceux-ci servent de cryptes au futur édifice.   En même temps, à l’écart des autres salles cachées, le seigneur de Bricquebec fait percer une pièce spéciale : pourvue de voûtes, elle est soutenue par quatre rangées de... [Lire la suite]
08 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 918 à 920 / 1803

Un jour de 1382, alors qu’il est toujours un étudiant à la Faculté de Paris, Nicolas Flamel achète un très grand et très ancien Livre enrichi d’enluminures. Pour deux florins, un Initié inconnu le lui vend sur le pas d’une porte cochère de l’Université.   Une fois de retour chez lui, Nicolas Flamel examine l’ouvrage, détaille chacune de ses particularités. Il s’aperçoit alors presque immédiatement que sa couverture est de cuivre bien délié ; qu’elle est gravée de lettres et de figures étranges en relief qui ressemblent... [Lire la suite]
07 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 916 à 918 / 1803

En 1369 toujours, un Mage décrit une séance d’Invocation Démoniaque dans un de ses traités :   « Les Ombres ayant exécuté cet ordre, l’Apostat et ses Frères, conformément aux instructions qui leur furent données, allèrent aux Fourches. Ils dépendirent le cadavre d’un voleur, lui mirent l’anneau dans la bouche, et l’y laissèrent quelques temps. Puis, après lui avoir ouvert le ventre avec une épée, ils rendirent lesdits objets à la Créature Surnaturelle en lui assurant qu’elle pourrait revenir en ce Monde tant de fois... [Lire la suite]
05 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 338 à 340 ; Pourquoi je ne "crois" pas, troisième partie :

Un troisième fait à souligner, est celui qui se rattache à la philosophie. Depuis que l'Homme a vu sa conscience de soi et de son environnement se développer, il a commencé à se poser des questions sur lui, sur sa place au sein de ce monde, de cet univers ; quel était le but de la vie, qu'y avait-il après la mort ; qu'y avait-il avant. Pourquoi le monde est-il ainsi, etc. Ces questions sont légitimes, naturelles, fondamentales même. Avant que nos connaissances scientifiques, de plus en plus poussées et pointues au fil des... [Lire la suite]

05 octobre 2017

Mémoires, pages 50 à 52 / 311

Durant ces années là, mes grands-parents n'ont passé que quelques semaines par an au sein de notre demeure familiale. Le reste du temps, ils ont logé en proche banlieue parisienne, dans une maison qu'ils ont fait construire à leur retour d'Afrique. Le siège de leur entreprise – où ils étaient la plus grande partie de leurs journées – était basé en plein centre de la capitale. Ils quittaient leur foyer très tôt et revenaient très tard. Ils n'avaient que le week-end pour se ravitailler en nourriture au supermarché ou aux halles en... [Lire la suite]
01 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 908 à 910 / 1803

France, XIVème siècle :   Vers 1300, une inquiétude diffuse saisit les esprits. La démographie plafonne et la population commence à décroître. Le nombre d’enfants par famille diminue ; on se marie généralement plus tard, ce qui réduit encore la période de fertilité des couples et augmente le nombre des célibataires. En outre, des difficultés de subsistance apparaissent : tout a été mis en culture, mme les terres les plus pauvres ou les plus froides. Tout est occupé par les céréales – seigle, orge, méteil –... [Lire la suite]
30 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 322 à 324 ; Je suis furieux, Cinquième partie :

Ce texte, je l'écris sous le coups de l'impulsion, et de la colère dont je suis la proie depuis hier soir ; à l'issue de cette conversation avec la personne que j'ai mentionnée plus haut, mais dont je tairais le nom. De fait, je ne me suis pas relu. Et je suis sûr que celui-ci a des longueurs, des fautes de français, des répétitions, etc. Ce n'est pas grave, c'est juste un texte d'impulsion. Quand j'écris un livre, une nouvelle, ou mes « origines occultes du Nazisme », je me relis au minimum une dizaine de fois, avant... [Lire la suite]
30 septembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 907 à 908 / 1803

Ce climat de luttes politiques incessantes n’empêche pourtant pas le développement de la brillante Renaissance italienne. D’une certaine façon, il le favorise même, chaque cité voulant rivaliser avec ses voisines par le faste de sa production littéraire et artistique. Princes, communes et églises engagent dans leurs chancelleries des hommes de lettres qui servent leur propagande et lancent des guerres idéologiques presque aussi décisives que celles menées par les condottieri. Ainsi, la multiplicité des pouvoirs politiques permet à... [Lire la suite]