23 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 140 à 141 ; Mardi 22 Mars 2016, seconde partie :

Ces terroristes n'ont qu'une idée en tête en commettant ces attentats : faire peur aux habitants européens, et plus largement, occidentaux. Ils utilisent la terreur engendrées par leurs « actes de guerre » - puisqu'il s'agit là du terme le plus approprié pour ce style d'intervention - afin de nous affaiblir. Ils souhaitent aussi nous faire passer ce message : « Tremblez, fuyez, parce que nous sommes partout. Vous n’êtes à l'abri, protégés, nulle part. Nous vous atteindront où que vous vous trouviez. ». ... [Lire la suite]

19 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 133 à 135 ; Le statut de la femme en Religion, seconde partie :

Actuellement, l'Islam – et plus particulièrement celui que l'on dit « intégriste » ; mais parfois pas uniquement – suit cette même idéologie. Les femmes sont voilées pour ne pas tenter les hommes qu'elles croisent dans la rue. Comme si les hommes qu'elles croisent étaient des bêtes en rut prêts à leur sauter dessus. Les amoureux sont obligés de se cacher afin de pouvoir passer un moment plus ou moins intime ensemble. Souvent, il y a relation sexuelle, mais annale ou buccale, afin que cela ne se voit pas au moment du... [Lire la suite]
18 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 132 à 133 ; Le statut de la femme en Religion, première partie :

Un des méfaits « concrets » de la Religion, et qui fait depuis un certain temps la « une de l'actualité », est la manière dont celle-ci considère la femme ; et, par ricochet, l'enfant. La femme, malgré les belles paroles et les passages de la Torah, de la Bible, et du Coran, qui se réfèrent à sa place au sein d'une société théologique, est à chaque fois considérée comme inférieure à l'homme. Elle n'est destinée qu'à engendrer une descendance ; masculine, de préférence. Lorsqu'on suit les préceptes... [Lire la suite]
11 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 123 à 125 ; les Paradoxes du Phénomène Religieux, troisième partie :

Est-ce un bien ? Est-ce un mal ? Je n'ai pas à juger notre monde. Il est tel qu'il est, avec ses bons et ses mauvais cotés. Comme chaque époque ou chaque civilisation a eu ses bons et ses mauvais cotés. C'est ainsi, et malgré tous les efforts de ceux et de celles qui souhaitent nous faire revenir en arrière, c'est impossible. Ils n'y réussiront pas. Et les personnes qui s'y sont déjà essayé par le passé, ont toutes échoué ; et le plus souvent, en provoquant des conflits majeurs, et au final, en étant emportés par ces... [Lire la suite]
10 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 122 à 123 ; les Paradoxes du Phénomène Religieux, seconde partie :

Ces Religions ne se sont jamais remises en question. Elles se querellent comme des enfants dans une cour de récréation. Leurs plus hauts dirigeants – qui ne sont que des hommes, je le rappelle -, sont soumis aux mêmes contraintes humaines que n'importe qui. Ils sont autant habités par l'amour que par la haine, par le bonheur que par le malheur, par la joie ou la souffrance, par la maladie ou la santé. Ils ne sont pas au-dessus des autres ; même si un certain nombre en soient malheureusement convaincus. Ils jugent et condamnent... [Lire la suite]
27 juin 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 822 à 824 / 1803 :

Asie Centrale, XIème siècle :   Mahmud – 999 – 1030 – est le fondateur de Rhazni, en Afghanistan. Venu d’Asie centrale, héraut du sunnisme, c’est un guerrier intrépide qui entreprend de nombreuses expéditions en Inde, annexe le Pendjab en 1026, enlève Ispahan et l’Irak aux Buwayhides et fraie la voie aux Seldjoukides.   Mécène, Mahmud accueille dans sa capitale des savants comme le géographe Biruni, et des poètes, parmi lesquels Ferdowsi, le créateur d’une épopée nationale, qui compose à l’intention du... [Lire la suite]

26 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 105 à 106 ; Pauvre Père, Dernière partie :

Heureusement, je tiens à le souligner afin d'en terminer, tous les croyants, de quelque confession que ce soit, ne sont pas ainsi. Il y a des personnes qui sont imprégnées d'amour, de tolérance, de partage, de gentillesse, d'ouverture d'esprit, etc. Et c'est une bonne chose. Personnellement, moi qui suis non croyant, je suis soucieux de partager et de propager ces valeurs. Mais je n'ai pas besoin de la religion pour cela. En tant qu'homme tout simplement, en tant qu'humaniste, en tant qu’être intelligent, doué de raison, ces... [Lire la suite]
22 juin 2017

Deux de mes combats, dernière partie :

Les jeunes escrocs demandent au naïf son numéro de téléphone. Ils lui demandent d'envoyer à la malheureuse un peu d'argent. Uniquement par Western Union. Afin de l'inciter – s'il est récalcitrant et qu'il désire lui parler via la webcam -, ils mettent une fausse webcam en route. Il s'agit en fait d'une vidéo qui tourne en boucle. Elle est toujours sans son, et la jeune femme ne communique qu'au clavier. Éventuellement, elle met en avant ses charmes en se dénudant partiellement ou totalement… voire davantage encore. Une fois appâté,... [Lire la suite]
21 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 95 à 97 ; Crédule Humanité, texte unique :

Hier, une personne m'a dit : "Tu n'es pas croyant ! Comment puis-je respecter et suivre ce que tu écris, puisque tu appartiens à cette minorité de l'Humanité qui ne crois en aucun Dieu ?". Aujourd'hui, je répondrai à cette personne par ce bref sujet : "Ce n'est pas parce qu'une grande majorité de gens croient en quelque chose que c'est la vérité. Au début des années trente, une immense majorité a cru que le Nazisme et Hitler les sauveraient de la Grande Dépression ayant suivi le crack boursier d'Octobre 1929. Ils ont enfanté une... [Lire la suite]
19 juin 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 814 à 816 / 1803 :

Nord de la France, XIème siècle :   En 1002, une société secrète composée de personnes des deux sexes se donne régulièrement rendez-vous à la tombée de la nuit dans une maison des faubourgs d’Orléans. Ses membres se mettent alors bientôt à réciter des invocations sans fin. Puis, soudain, des rugissements étranges s’échappent des murs de l’habitation. Des manifestations occultes apparaissent aux assistants, tantôt sous la forme d’un homme étonnamment long et maigre, tantôt sous celle d’un chien, d’un loup, ou d’un... [Lire la suite]