25 mai 2017

Brèves Philosophiques, pages 49 à 51 ; Qu'est-ce-que la Vérité, seconde partie :

Je ne me fais aucune illusion : je suis conscient qu'une fois encore, s’élèvera une armée de boucliers en affirmant cela. Certains jureront que la vérité inscrite dans leurs livres saints prouve que ce n'est pas le cas. Ils allégueront que les mots qui y sont proférés sont issus de la bouche même de leur Prophète (Coran), du Fils de Dieu (Bible), ou des Patriarches (Torah). Ils n'auront de cesse de prouver et d'insister, en toute bonne foi, et avec sincérité, que je suis dans l'erreur. Je n'en serai pas surpris, ni outragé. Cela... [Lire la suite]

24 mai 2017

Brèves Philosophiques, pages 48 à 49 ; Qu'est-ce-que la Vérité, première partie :

Il est malheureux de constater que, dès que l'on s'interroge sur la religion – et sur l'Islam en particulier -, les croyants de tous bords se sentent agressés, humiliés, insultés. On a le sentiment que leur foi a plus d'importance que leur raison. On a l'impression que leur dévotion efface leur individualité ; qu'elle les soumet irrémédiablement sans possibilité de partager autre chose que leur conception de la vérité. Tenter de leur expliquer que leur vision du monde, de l'univers, de la place de l'Homme à l'intérieur de ces... [Lire la suite]
15 mai 2017

De Deiteus Mythica, pages 785 à 787 / 1804 :

En 956, Hugues a seize ans, le nouveau roi Lothaire son cousin, en a treize. Ils sont placés sous la tutelle de leurs oncles : le roi Otton Ier et l’archevêque de Cologne. Outre son titre, le nouveau duc des Francs possède une dizaine de comtés – Paris, Senlis, Orléans, etc. – et administre plusieurs abbayes dont celle de Saint Martin à Tours, d’où il tire son surnom : Capet venant de Capa, allusion directe au manteau – ou cape – de Saint Martin conservé dans ce monastère. Des liens de famille l’attachent aux plus... [Lire la suite]
13 mai 2017

De Deiteus Mythica, pages 783 à 785 / 1804 :

L’Eglise, de son coté, résiste mal à la tourmente des grandes invasions. Les clercs, dont l’existence doit être vouée à l’étude et à la prière, se laissent happer par les grands conflits du moment, et prennent parti dans toutes les querelles qui déchirent l’Occident.   Alors qu’aux temps Carolingiens, les Princes ont dû respecter l’autorité et le savoir des évêques, ils profitent désormais du désarroi des moines et des prêtres pour mettre la main sur les immenses propriétés de l’Eglise. Ce sont en effet maintenant les ducs et... [Lire la suite]
11 mai 2017

Brèves Philosophiques, pages 46 à 48 ; Si Dieu existe, troisième partie :

Personnellement, j'ai assez longuement et profondément étudié l'origine de tous ces mythes, j'ai assez lu ces livres saints, pour déceler derrière la plupart de leurs textes ces fondamentaux plurimillénaires. Quant à ma foi personnelle, si je crois en quelque chose de plus grand que moi, jamais je ne lui donnerai de nom. Jamais je ne me référerai à ces livres afin d'ancrer mes convictions. C'est par l'étude de la diversité et de la multiplicité des vérités et des incertitudes modelées par notre monde et notre univers, que je me forge... [Lire la suite]
10 mai 2017

Brèves Philosophiques, pages 45 à 46 ; Si Dieu existe, seconde partie :

Personnellement, je ne sais pas si Dieu existe. Et si j'avais envie de le savoir, ce n'est pas un livre saint – de quelque religion dont il soit issu – que j'utiliserai pour élaborer ma foi. Par ailleurs, j'ai lu et ai longuement étudié les livres saints des trois grandes religions monothéistes de notre monde – Torah, Bible, Coran. C'était lorsque j'étais chercheur à la Bibliothèque Nationale, et que j'ai écris une thèse de plus de 1800 pages sur les grands mythes fondateurs de la civilisation humaine. Or, s'il y a un fait – parmi... [Lire la suite]

09 mai 2017

De Deiteus Mythica, pages 780 à 782 / 1804 :

Espagne, Xème siècle :   Abd Al-Rahman règne sur l’Emirat de Cordoue de 912 à 961. Il transforme celui-ci en Califat et prend lui même, en 929, le triple titre de calife, de « Prince des Croyants » – « Almir al Mu’minin » et de « Combattant Victorieux pour la religion de Dieu » - « Nasir li-dini Allah ». Et ses raids, entre autres à Saint Jacques de Compostelle, brisent l’élan de reconquête des chrétiens.   Or, à la même époque, le califat de Cordoue attire les esprits... [Lire la suite]
05 mai 2017

Brèves Philosophiques, pages 37 à 39 ; L'Occident et ses contradictions, première partie :

L'Homme est-il capable d'évoluer ? Est-il capable d'envisager ce qui est le mieux pour son espèce au-delà d'une quarantaine d'années – au maximum – de labeur ? Puis, ensuite, au-delà de la trentaine d'années de retraite au cours de laquelle il se sent inutile, improductif, la plupart du temps ? Au sein d'une société comme la notre, l'ordre qui paraissait immuable jusqu’à il y un demi-siècle environ, a été bouleversé. Ce qui était censé procurer le bonheur à chacun de nous, s'est fissuré, a laissé place à des... [Lire la suite]
29 avril 2017

Brèves Philosophiques, pages 29 à 31 ; Ignorance, combien d'innocents ai-je assassiné en ton nom, première partie :

Beaucoup sont, ou ont été victimes d'intolérance, ou du rejet, engendrés par l'ignorance. Combien de personnes en sont quotidiennement les victimes parce qu'elles ne correspondent pas aux normes en vigueur dans notre société ? Combien de personnes handicapées, intellectuellement ou physiquement diminuées ou différentes, combien de blessés ? parce qu'elles n'ont pas la mème couleur de peau, la mème religion, les mêmes traditions, parce qu'elles sont issues de contrées aux mœurs différentes ? Ou tout simplement, parce qu'elles n'ont pas... [Lire la suite]
21 avril 2017

Une Troisième Guerre Mondiale qui ne dit pas son nom :

  A l'origine, je n'avais pas l'intention de m'impliquer dans les derniers jours de campagne électorale. Je pensais en avoir assez dit lors des Primaires de la Gauche et de la Droite. J'observais attentivement les événements se dérouler. Je suivais les informations. Et ce que je voyais m'incitais à demeurer en dehors de l'arène. Les affaires, les ambitions personnelles qui supplantaient les exigences populaires, me poussaient à taire mes opinions. Ériger la peur comme arme pour éviter de s'attaquer aux véritables problèmes de... [Lire la suite]