29 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 353 à 354 ; Juste un grain de sable, cinquième partie :

Car, en fait, lorsqu'on va un peu plus loin dans ce raisonnement, qu'est ce qui est le moteur principal de la religion : tout simplement la peur. La peur de mourir, de souffrir, de pécher, la peur d’être seul, abandonné, de ne pas avoir d'aide quand c'est nécessaire ; la peur de ne pas aimé ou d’être aimé, etc. Et l'espoir qui résulte de cette peur lorsqu'on se raccroche aux dogmes religieux qui sont censé aider chacun à surmonter ses doutes, ses frayeurs, ses blessures, ses misères. Cette peur est alors entretenue, afin... [Lire la suite]

26 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 316 à 318 ; Je suis furieux, première partie :

Hier, il y un fait qui m'a particulièrement irrité, je l'avoue. En effet, depuis quelques temps, je diffuse un lien sur le mur de la plupart de mes correspondants. Celui-ci renvoie aux nombreux textes que j'ai rédigé depuis des mois, voire des années, et concernant les multiples thèmes que j'ai abordé ici ou ailleurs à un moment ou à un autre. Certains textes s'intéressent à l'actualité plus ou moins immédiate, d'autres se penchent sur les différents aspects de la religion, de la civilisation, de l'histoire, de la littérature, de ma... [Lire la suite]
18 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 296 à 297 ; Changement de Civilisation, seconde partie :

Depuis l'Aube de l'Humanité, et plus particulièrement les débuts de la civilisation telle que nous la connaissons – il y a plus de 5000 ans maintenant -, l'Homme a suivi un chemin long et difficile. Sa route a été semée d'épreuves, de cataclysmes, de guerres, d'épidémies. Des modes de civilisation, des religions, des idéologies, des traditions, etc. sont nées, ont grandi, se sont épanoui, puis ont régressé, avant de s'éteindre ou de se métamorphoser en autre chose. Cela a été vrai hier, c'est vrai aujourd'hui, ce sera encore vrai... [Lire la suite]
25 août 2017

Brèves Philosophiques, pages 268 à 269 ; L'archéologie de demain, texte entier :

Projetons-nous un instant dix-mille ans ou cent-mille ans dans le futur ! Que penseras de l'Humanité actuelle l'archéologue qui déterrera les vestiges de la civilisation à laquelle nous appartenons ? Il tentera de comprendre qui nous étions, quelles étaient nos motivations en détruisant le monde que nous habitons, quelles étaient nos ambitions en nous combattant régulièrement. J'imagine que ce lointain descendant n'aura que peu de lien avec l’Être Humain à qui, aujourd'hui, nous ressemblons. Il aura évolué dans de telles... [Lire la suite]
17 août 2017

Brèves Philosophiques, pages 175 à 177 ; La Fin des Illusions, quatrième partie :

Autre conséquence, évidemment, c'est que les entreprises qui s'y sont délocalisées, ont mis au chômage des millions de personnes chez nous. Avec la globalisation et l'échange si simple et si aisé des marchandises entre les différentes parties du monde, pourquoi faire ici ce que l'on peut faire là-bas. C'est donc le moteur de leur croissance ; mais aussi le moteur de notre « décroissance ». Quand on y rajoute la fin de l’Ère industrielle telle qu'elle a existé durant près de 150 ans ; le monde ouvrier n'en finit pas... [Lire la suite]
14 août 2017

Brèves Philosophiques, pages 170 à 172 ; La Fin des Illusions, première partie :

ll ne faut pas être naïf. La Mondialisation, ainsi que de Capitalisme à outrance et triomphant vit ses dernières heures. Combien de temps vont-ils encore résister aux assauts des transformations en profondeur que « subit » notre Civilisation ? Nul ne saurait le dire avec exactitude. Uniquement parce qu'il y a d'innombrables facteurs à prendre en compte : les bouleversements climatiques dont nous observons de plus en plus visiblement les prémisses ; la fin programmée de la surconsommation sans frein ;... [Lire la suite]

06 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 117 à 119 ; Internet, Facebook et Propagande, troisième partie :

Cependant, je reste lucide. Je garde mon libre arbitre. Je ne fais pas une confiance aveugle à ce que je lis ou vois sur la Toile. Je le la considère pas comme le Saint Graal du Savoir ou du partage. C'est un outil parmi une multitude d'autres. Je sais qu'Internet ou que Facebook ne sont pas des jouets. Et qu'on peut facilement se laisser tromper, abuser, parce qu'on y explore. Ainsi, en ce moment, je publie mes textes dans un groupe – parmi d'autres – où, en fait les participants s'y combattent à coups de paragraphes, de photos,... [Lire la suite]
19 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 92 à 94 ; De l'eau sur Mars, seconde partie :

Ainsi, il y a 65 millions d'années, un météore géant qui s'est abîmé dans le Golfe du Mexique a conduit à un nouvel Age Glaciaire et à l'extinction des dinosaures. Durant des centaines d'années, les particules émises à la suite de l'explosion ayant suivi la chute d'un astéroïde de près d'un kilomètre de diamètre, ont caché le Soleil et ont plongé le globe dans la pénombre. Tous les animaux pesant plus de vingt kilos ont disparu. Parmi ceux qui ne se sont pas éteint, il y avait un marsupial ressemblant à un rat ou à un castor. C'est... [Lire la suite]
03 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 66 à 68 ; Migrants, tout ce que nous leur devons, huitième partie :

Je crois que le point de rupture a été atteint du fait d'un événement, à première vue, sans aucun lien avec les tensions actuelles. Mais, ce n'est qu'en apparence. Car, je suis convaincu qu'il a cristallisé tout ce que j'ai exprimé jusqu'ici. Il a été le détonateur ayant mis au jour la frustration, le ressentiment, et l'exaspération de ces peuples. Il a été marqué par plusieurs bouleversements successifs : Le premier s'est produit en Iran en 1979, avec la chute du Shah. Il a été le dernier d'une longue lignée de monarques ayant... [Lire la suite]
02 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 65 à 66 ; Migrants, tout ce que nous leur devons, septième partie :

Fait inédit concernant ce dernier exemple, l'irruption d'Internet. Avec cet outil de communication, les rapports de force ont évolués. Ces guerres idéologiques, politiques, financières ou militaires dont les enjeux étaient jadis connus de nos Gouvernants et des multinationales qui en récoltaient les fruits, sont accessibles à tous. Les journaux, la télévision, avant Internet, étaient les principaux interlocuteurs de nos politiques et de nos industriels engagés dans ces bras de fer économiques et géostratégiques. Ils pouvaient... [Lire la suite]