10 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 969 à 970 / 1803

Mais le prestige du titre royal permet encore à Henri V de reprendre l’initiative. Il confisque les biens de York et de ses partisans. Une nouvelle confrontation est inévitable. Acculé au combat à Ludford, York abandonne son armée et s’enfuit en Irlande. En Octobre 1459, son fils Edouard et les Neville gagnent Calais, d’où les lancastriens tentent en vain de les déloger. Ils y rassemblent une nouvelle armée, à laquelle Londres ouvre ses portes. En Juillet 1460, les lancastriens sont écrasés à Northampton. Henri V étant prisonnier,... [Lire la suite]

09 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 968 à 969 / 1803

Par ailleurs, à ce moment là, partout en Flandres, le « béguinage » devient une véritable institution monastique qui échappe à ses règles habituelles. Instruites, marquées par les courants mystiques, les religieuses de Belgique et des Pays-Bas qui s’y adonnent réclament une indépendance spirituelle qui les fait parfois taxer d’hérésie et donne lieu à des procès ecclésiastiques. Pour résister aux pressions, celles-ci s’organisent donc en petites communautés et s’acquittent de missions diverses – enseignement, infirmerie,... [Lire la suite]
08 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 967 à 968 / 1803

Mais la richesse vive du duché réside surtout dans les provinces du Nord, beaucoup plus urbanisées que la Bourgogne : le centre de gravité économique et politique se déplace en conséquences. Textiles, cuivre, minerais de fer et hauts fourneaux contribuent à l’essor de l’Etat, tandis que l’activité portuaire de Bruges, puis d’Anvers à partir de 1460, assure les relations commerciales avec la Hanse, l’Angleterre, l’Espagne et l’Italie. Bruges devient une place bancaire internationale, où les Médicis, célèbre famille italienne de... [Lire la suite]
04 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 963 à 964 / 1803

Louis continue donc de répandre ses subsides et il asphyxie le Téméraire en poussant la banque Médicis à lui refuser tout crédit. A Grandson, le 2 Mars 1476, les troupes bourguignonnes sont surprises par les Suisses. Le Téméraire n’est sauvé que par la richesse de ses bagages sur lesquels se jettent les montagnards éblouis. Le Bourguignon reforme aussitôt une nouvelle armée et la risque au siège de Morat, où les Suisses l’acculent aux rives du lac : 10 000 hommes sont massacrés, le Téméraire s’échappe de justesse. Charles n’a... [Lire la suite]
03 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 962 à 963 / 1803

Car, autant Philippe le Bon a su construire un vaste rassemblement d’Etats autour du duché de Bourgogne, autant son fils, Charles le Téméraire, qui lui succède en 1467, commet une erreur en voulant aussi un titre royal. Le nouveau duc décide en effet d’unifier ses territoires en reliant la Bourgogne aux Pays-Bas pour recréer une grande Lotharingie, sur le modèle de celle qui a séparé les domaines français et allemand lors du partage de l’Empire Carolingien au traité de Verdun, en 843. D’où son action en Rhénanie, en Alsace et en... [Lire la suite]
02 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 961 à 962 / 1803

Encore à cette date, L’Art français semble en retard sur les évolutions constatées en Italie et en Flandre. Mais Jean Fouquet est un intermédiaire exceptionnel. Formé à l’école française de la miniature – elle même très marquée par l’influence flamande -, il va en Italie en 1446. Il y travaille tout de suite le portrait et fait celui du pape Eugène IV.   Sa technique, originale, emprunte aux artistes flamands un procédé d’éclairage latéral qui donne un fort contraste dynamique aux deux cotés du tableau et écrase le fond,... [Lire la suite]

24 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 952 à 953 / 1803

Dès 1410, les partis Armagnac et Bourguignon se constituent : héritiers des « Marmousets », les Armagnacs veulent renforcer les prérogatives royales, les pouvoirs des officiers et l’efficacité de l’administration. Les Bourguignons réclament des réformes, l’allègement des impôts et s’élèvent contre les malversations des officiers, dont ils demandent la condamnation. Dans Paris, acquis aux Bourguignons, hommes de main et opportunistes profitent de ces rivalités pour multiplier pillages et atrocités. C’est ainsi qu’en... [Lire la suite]
23 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 951 à 952 / 1803

France, XVème siècle :   Quand Charles V meurt, après avoir délivré le royaume des Anglais et des Grandes Compagnies, Charles VI n’a que douze ans. Son père a bien prévu que le pouvoir serait exercé par ses fidèles conseillers qui ont l’expérience des affaires administratives et de la gestion financière. Mais, juste après sa mort, ce sont les oncles du roi, les ducs de Bourbon, de Bourgogne, de Berry et d’Anjou qui se répartissent les honneurs et les profits du pouvoir. En 1388, Charles VI, qui « voit faire ses... [Lire la suite]
13 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 942 à 943 / 1803

En 1479, Ferdinand II devient roi d’Aragon et Isabelle parvient à ses fins : les doux couronnes sont réunies, sans pour autant constituer encore un royaume vraiment fort, pris entre le Portugal en pleine expansion, la France des Valois, le petit Etat de Navarre et le royaume musulman de Grenade. De plus, les deux royaumes ont des institutions séparées et des vocations différentes : l’Aragon, avec une population de moins de un million d’habitants, se prête au commerce grâce à ses ports dynamiques, comme Barcelone, et à ses... [Lire la suite]
08 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 939 à 940 / 1803

Portugal, XVème siècle :   En 1415, comme depuis longtemps déjà, le prince Portugais Henri le Navigateur – qui est aussi le Grand Maitre de l’Ordre du Christ ; cette Confrérie ayant succédé au Temple après son anéantissement – est tenaillé. Il projette d’envoyer une escadre explorer le « fabuleux royaume du Prêtre Jean ». Dès lors, il passe la majeure partie de son temps à élaborer sa campagne d’exploration. Mais, en même temps, il fait en sorte de l’entourer d’une aura de mystères et d’intrigues.   ... [Lire la suite]