26 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 954 à 956 / 1803

Le roi sacré, il faut marcher sur Paris. Mais la majorité des conseillers de Charles VII pense qu’il faut traiter avec le duc de Bourgogne, Philippe le Bon. Seuls les Armagnacs, extrémistes, soutiennent Jeanne. L’échec est cuisant. L’année suivante, Jeanne est faite prisonnière en tentant de défendre Compiègne contre les Bourguignons.   A ce moment là, ceux-ci s’emparent immédiatement des trois anneaux de Saint-Jean l’Evangéliste qu’elle a en sa possession. Pourtant, curieusement, ces derniers ne sont pas remis à l’évêque... [Lire la suite]

25 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 953 à 954 / 1803

En 1420, le traité de Troyes conclut une période désastreuse en livrant la France aux Anglais. Le signataire du traité, Charles VI, admet « être empêché la plupart du temps » et ne pouvoir « vaquer en personne aux besognes du royaume ». Henri V épouse Catherine de France, fille de Charles VI, et devient ainsi « fils » du roi et « droit » héritier de son royaume. A la disparition de Charles VI, Henri VI, son héritier, lui succède pourtant. Quant au soi-disant Dauphin, accusé de naissance... [Lire la suite]
23 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 951 à 952 / 1803

France, XVème siècle :   Quand Charles V meurt, après avoir délivré le royaume des Anglais et des Grandes Compagnies, Charles VI n’a que douze ans. Son père a bien prévu que le pouvoir serait exercé par ses fidèles conseillers qui ont l’expérience des affaires administratives et de la gestion financière. Mais, juste après sa mort, ce sont les oncles du roi, les ducs de Bourbon, de Bourgogne, de Berry et d’Anjou qui se répartissent les honneurs et les profits du pouvoir. En 1388, Charles VI, qui « voit faire ses... [Lire la suite]
09 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 920 à 922 / 1803

Dans les années 1385, la vague qui secoue les forteresses françaises – de Rouen à Paris -, elle, est surtout architecturale. Par exemple, le seigneur de Bricquebec décide de construire son château non loin du village du même nom. Mais avant, il fait creuser un certain nombre de souterrains. Il souhaite que ceux-ci servent de cryptes au futur édifice.   En même temps, à l’écart des autres salles cachées, le seigneur de Bricquebec fait percer une pièce spéciale : pourvue de voûtes, elle est soutenue par quatre rangées de... [Lire la suite]
07 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 916 à 918 / 1803

En 1369 toujours, un Mage décrit une séance d’Invocation Démoniaque dans un de ses traités :   « Les Ombres ayant exécuté cet ordre, l’Apostat et ses Frères, conformément aux instructions qui leur furent données, allèrent aux Fourches. Ils dépendirent le cadavre d’un voleur, lui mirent l’anneau dans la bouche, et l’y laissèrent quelques temps. Puis, après lui avoir ouvert le ventre avec une épée, ils rendirent lesdits objets à la Créature Surnaturelle en lui assurant qu’elle pourrait revenir en ce Monde tant de fois... [Lire la suite]
06 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 914 à 916 / 1803

Dès lors, le triomphe de la Mort apportée par la peste, et qui fait disparaître des familles entières, ou même des villages, orne les murs des églises. Les danses macabres déploient leurs farandoles de squelettes sur les murs des cimetières, où l’on s’assemble pendant des heures pour écouter les prédicateurs en vogue. Sur les tombeaux, les gisants, calmes et hiératiques, qui évoquent la paix du repos de Dieu, se doublent de corps en décomposition sur lesquels grouillent les vers. La pompe funèbre devient écrasante : les... [Lire la suite]