23 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 99 à 101 ; Pauvre Père, seconde partie :

Mais non, cette Humanité désire rester accrochée aux basques de son Père. Les Enseignements qu'il lui a offert comme base, il les considère comme tout ce qu'il y a à savoir. Alors qu'ils ne sont que des éléments épars, et que c'est à lui, et à lui seul, de les compléter, de les enrichir, de les diversifier. Pas parce que son Père lui a dit de le faire ; uniquement parce que, comme tout enfant, un jour, celui-ci doit quitter sa famille pour mener sa propre vie...   ***   Je souhaiterais souligner ceci, parce que cela me... [Lire la suite]

15 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 84 à 86 ; les dessous d'une migration de masse, seconde partie :

Plus important peut-être, ces « Migrants » actuels sont la preuve vivante que l'autoritarisme de Bachar-el-Assad et l'intégrisme religieux de Daesh sont dans une impasse. Ils démontrent que leurs idéologies ne sont capables de se maintenir que par la force et la répression. Et que si ces « Migrants » fuient, c'est pour ne pas être embrigadées au sein d'organisations dans lesquelles elles ne se reconnaissent pas. La preuve est donc faite, en particulier, que l'Islamisme est, à plus ou moins brève échéance, voué à... [Lire la suite]
15 juin 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 810 à 811 / 1803 :

L’île de Malte, quant à elle, devient au cours de cette période la plaque tournante de l’esclavage en Méditerranée, car ses ports servent de base de départ aux corsaires qui pillent les rivages Chrétiens et y capturent de quoi alimenter les harems orientaux. En 1090, Roger, fils de Tancrède de Hauteville, s’empare de l’île et met fin à ce trafic. Les communications maritimes sont donc coupées entre les Etats musulmans d’Occident et leurs bases d’Egypte et de Syrie. Mais la conquête Normande laisse les musulmans libres de pratiquer... [Lire la suite]
10 juin 2017

Souviens toi d'Ouradour-sur-Glane :

En avril 1944, après avoir subi de lourdes pertes sur le front de l'Est, notamment lors de la quatrième bataille de Kharkov, la division blindée Das Reich est mise au repos dans la région de Montauban. Début mai, elle comporte 18 468 hommes, dont de nombreuses recrues. Début juin, plusieurs de ses composantes ne sont toujours pas opérationnelles et la situation du matériel roulant, de l'armement lourd et des blindés est encore défaillante. Les membres de la division Das Reich sont imprégnés par l'idéologie... [Lire la suite]
02 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 65 à 66 ; Migrants, tout ce que nous leur devons, septième partie :

Fait inédit concernant ce dernier exemple, l'irruption d'Internet. Avec cet outil de communication, les rapports de force ont évolués. Ces guerres idéologiques, politiques, financières ou militaires dont les enjeux étaient jadis connus de nos Gouvernants et des multinationales qui en récoltaient les fruits, sont accessibles à tous. Les journaux, la télévision, avant Internet, étaient les principaux interlocuteurs de nos politiques et de nos industriels engagés dans ces bras de fer économiques et géostratégiques. Ils pouvaient... [Lire la suite]
31 mai 2017

Brèves Philosophiques, pages 60 à 62 ; Migrants, tout ce que nous leur devons, cinquième partie :

Le malheur est qu’aussitôt arrivés, on a logé cette première vague de « Migrants » au sein de cités situées en marge de nos grandes métropoles. On les y a parqués. On les a utilisés comme main d’œuvre bon marché et corvéable à merci. On les a employés pour les travaux les plus pénibles, les plus dégradants, les moins bien payés. Après les avoir ghettoïsés, on a facilité leur regroupement familial afin qu'ils ne soient pas tentés de rentrer chez eux ; et ils ont engendré une descendance. Après l'indépendance de leurs... [Lire la suite]

30 mai 2017

Brèves Philosophiques, pages 58 à 60 ; Migrants, tout ce que nous leur devons, quatrième partie :

Or, toute médaille à un revers : c'est parce que cette croissance a été continue, que ces sociétés que l'on n'appelait pas encore « multinationales » se sont développées. Elles ont permis de produire des biens de consommations, de rendre la nourriture plus foisonnante, plus diversifiée, ou provenant de contrées de plus en plus lointaines, par exemple. Elles se sont installées partout où les ressources étaient exploitables. Elles ont modifié leur environnement afin d'en tirer le maximum. Elles les ont transformées,... [Lire la suite]
29 mai 2017

Brèves Philosophiques, pages 56 à 58 ; Migrants, tout ce que nous leur devons, troisième partie :

C'est au 13ème siècle, avec la naissance des premières banques en marge des Croisades et de l'élargissement progressif de ces échanges à d'autres contrées jusqu'alors inexplorées – plaines de Russie, Afrique Subsaharienne, pays Scandinaves essentiellement – que ces modes de fonctionnement se sont modifiés. Cela a été encore plus flagrant avec la découverte des Amériques et l'exploitation systématique des richesses qu'elles recelaient. L'afflux d'or, d'argent, de matières précieuses, de nouvelles sortes d'aliments, etc., a profondément... [Lire la suite]
29 mai 2017

Jour de colère, première partie :

Aujourd'hui, je suis particulièrement furieux ; à la fois triste et consterné ; en colère et atterré par tant de méchanceté, de mépris, de bêtise, de petitesse. Il y a des personnes dont le comportement, ici, non seulement frise le ridicule, mais dévoilent un visage navrant, indécent, et surtout lâche. Si eux n'ont pas honte de leurs actions, moi j'en ai honte pour eux, car ils révèlent ce qu'il y a de plus indigne, d'irrespectueux, dans les rapports humains que les uns et les autres peuvent avoir via un réseau social... [Lire la suite]
25 mai 2017

Brèves Philosophiques, pages 49 à 51 ; Qu'est-ce-que la Vérité, seconde partie :

Je ne me fais aucune illusion : je suis conscient qu'une fois encore, s’élèvera une armée de boucliers en affirmant cela. Certains jureront que la vérité inscrite dans leurs livres saints prouve que ce n'est pas le cas. Ils allégueront que les mots qui y sont proférés sont issus de la bouche même de leur Prophète (Coran), du Fils de Dieu (Bible), ou des Patriarches (Torah). Ils n'auront de cesse de prouver et d'insister, en toute bonne foi, et avec sincérité, que je suis dans l'erreur. Je n'en serai pas surpris, ni outragé. Cela... [Lire la suite]