20 mars 2019

Lassitude et amertume :

Parfois, je me demande pour quelle raison je rédige des posts - peu importe leur sujet - sur Facebook.   A l'heure où la plupart des gens qui utilisent ce média ne le font que pour publier des photos ou des vidéos, j'ai l'impression d'être un dinosaure. A l'heure où les écrits qui y circulent ne font pas plus de quelques lignes parce que c'est trop long, parce que cela prend trop temps de lire des textes élaborés, j'ai le sentiment d'y avoir moins en moins ma place. A l'heure où leurs publications ne sont... [Lire la suite]

04 mars 2019

Pourquoi en sommes-nous-là aujourd'hui ?

Madame, Monsieur Je me nomme Dominique Capo. Je suis le compagnon de Vanessa Ruiz. Et je vous écris ce courrier pour vous expliquer ce à quoi, aujourd’hui, ma compagne et moi sommes confrontés. Nous bénéficions des services de l’ADMR depuis 2012. En effet, nous sommes tous deux handicapés et malades, fragiles et la vie nous ayant énormément malmenés depuis notre enfance : ma compagne Vanessa a une atrophie du cervelet, et est atteinte de la sclérose en plaques. Moi, je suis atteint de la maladie de Sturge-Weber, j’ai une... [Lire la suite]
22 février 2019

La Fin d'un Monde, l'Aube d'un Autre...

La nuit tombe sur le monde et je pleure des larmes de sang. L'obscurité s'étend ; elle s'étend jusqu'aux recoins les plus sombres et les plus isolés de l'Humanité ; et je pleure de la voir péricliter parce qu'elle succombe définitivement à ses rêves de géants.   Que n'a t-elle pas accompli depuis l'Aube des Ages ? Tout est emporté, tout est détruit en quelques siècles, en quelques décennies. Fière d'elle-même et du chemin qu'elle a parcouru, elle laisse ce qui a fait sa grandeur, sa beauté, sa spécificité, être... [Lire la suite]
05 novembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 357 à 360 ; Humanité et religion, seconde partie :

J'aimerai bien savoir où il est écrit, y compris à l'intérieur des textes théologiques des trois Religions monothéistes actuelles, que la Religion est la seule mandataire de ce qui est une partie intégrante de ce qu'est l'Homme dans sa globalité. C'est un véritable kidnapping de de ces valeurs, d'une certaine manière. Surtout quand on sait qu'en prônant celles-ci, la Religion, au nom même de ces dernières, n'hésite pas à réprimer, à torturer, à tuer, à déclencher des guerres, à justifier son intolérance vis-à-vis de celui ou de... [Lire la suite]
08 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 341 à 343 ; Pourquoi je ne "crois" pas, sixième partie :

Enfin, et pour terminer, ce tournant que nous vivons actuellement aura forcément une autre conséquence. Et il se peut que celle-ci précipite ce déclin annoncé. Pour l'instant, il ne s'agit que d'indices, que de prémisses dont nul ne voit encore ce qu'ils préparent. Mais ils ne sont pas à négliger : L'étude de l'espace, que ce soit la naissance de l'Univers, l'exploration du cosmos, etc. ouvrent de nouvelles routes. Ainsi, il y a peu, les scientifiques spécialisés dans ce genre de discipline, ont prouvé que les briques... [Lire la suite]
05 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 338 à 340 ; Pourquoi je ne "crois" pas, troisième partie :

Un troisième fait à souligner, est celui qui se rattache à la philosophie. Depuis que l'Homme a vu sa conscience de soi et de son environnement se développer, il a commencé à se poser des questions sur lui, sur sa place au sein de ce monde, de cet univers ; quel était le but de la vie, qu'y avait-il après la mort ; qu'y avait-il avant. Pourquoi le monde est-il ainsi, etc. Ces questions sont légitimes, naturelles, fondamentales même. Avant que nos connaissances scientifiques, de plus en plus poussées et pointues au fil des... [Lire la suite]

02 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 333 à 334 ; Le Droit à la différence, seconde partie :

Et, si aujourd'hui, ce sont les Gays, les handicapés, les trop petits, les trop grands, les trop gros, les filiformes, etc. qui en sont les victimes, demain, ce sont peut-être tous ceux et toutes celles qui sont déclarés différents par l'idéologie à laquelle ils se rattachent. Hitler n'a pas mieux fait lorsqu'il a déclenché l'opération T4 à l'aube de la Seconde Guerre Mondiale. C'est un épisode peu connu de l'Histoire de cette période, mais dont j'ai étudié certains des aspects à l'occasion de la rédaction de mon ouvrage sur les... [Lire la suite]
01 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 277 à 278 ; De l'imperfection de l'Enseignement scolaire, troisième partie :

L'échec est désormais visible. De plus, il a entraîné toutes les dérives auxquelles nous assistons : violence, drogue, alcool, démission parentale, enfant roi, etc. Ce modèle unique – ce totalitarisme intellectuel – a engendré une génération d'enfants qui ne se retrouvent plus dans l'école telle qu'elle est actuellement. Plutôt que se demander quelles étaient les capacités de l'enfant, on l'a poussé le maximum de connaissances, espérant ainsi que ses Bac + ? lui permettraient d'avoir un métier valorisant financièrement et... [Lire la suite]
28 août 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 877 à 878 / 1803

Une fois à l’Hôtel Beaumont, Aicart remet au jour une partie des anciennes Chroniques des comtes de la cité. Il les lit avidement, prend des notes. Il apprend alors que Toulouse a été fondée au VIème siècle avant notre Ere. Ce sont les Ligures – un peuple Celte – qui ont bâti ses premières habitations. Puis, plusieurs siècles plus tard, elle est passé sous l’autorité de la tribu des Volques-Tectosages ; lesquels adoraient alors un dieu Solaire, ainsi que sa parèdre Lunaire, dans les grottes des montagnes pyrénéennes proches.... [Lire la suite]
27 août 2017

Brèves Philosophiques, pages 271 à 272 ; De l'Education de nos enfants, seconde partie :

Là, le problème est autre, quelle que soit la technologie qu'ils ont entre les mains. C'est une question d'éducation familiale et de milieu social, en plus de leur rejet de la scolarité. Les parents travaillent tous les deux, rentrent tard. Ils ont des frères et des sœurs dont il faut s'occuper, ils n'ont pas le temps l'envie, de se plonger dans leurs livres après être rentrés de cours. Ils vivent dans des cités parfois, où être un bon élève est mal vu, est sujet de moqueries ou de rejet. Dans les milieux plus aisés, "pourquoi... [Lire la suite]