21 août 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 869 à 871 / 1803

  En 1226, Louis VIII, fils de Philippe Auguste, s’intéresse lui aussi aux affaires du Languedoc. Et, contrairement à son père, il prend personnellement la tète de la croisade qui doit éradiquer l’hérésie qui y couve toujours. Après l’excommunication de Raymond VII par le concile de Bourges, le roi conquiert le Languedoc, renonce à attaquer Toulouse, et meurt sur le chemin du retour, en Novembre de la même année. Malgré cela, Raymond VII cesse la lutte en 1228. L’année suivante, le traité de Paris met fin à la guerre entre le... [Lire la suite]

20 août 2017

Brèves Philosophiques, pages 194 à 195 ; Dieu quelle hypocrisie, seconde partie :

J'estime cependant m'en être bien sorti. La lecture et l'écriture ont été des passions qui, très vite, m'ont aidé à m'échapper à cet Enfer. La Bibliothèque Nationale et mes recherches dans les domaines du savoir et de la connaissance qui me sont chers, m'ont considérablement apporté. J'ai reporté sur « l'intellect » ce qui me faisait défaut « physiquement ». J'ai réalisé que c'est par ma raison, mon esprit, ma curiosité cérébrale vorace, sans limites, et permanente, que j'ai réussi à m'en libérer… du moins, en... [Lire la suite]
20 août 2017

Mémoires, pages 31 à 32 / 311

L'enfant que j'étais a été terriblement frustré. Il était exceptionnel que je ne revienne sans rien chez nous. Cela peux ressembler à un caprice de gamin. C'en était effectivement un ; je ne le nie pas. Mais en rédigeant cette Chronique, mon intention est de montrer la réalité telle que je la vivais tout le long de ces événements fondateurs. Il y a eu des instants dont je suis fier ; il y en a dont je suis moins fier ; il y en a dont je ne le suis pas du tout. Qui peux se targuer d'avoir eu une existence sans... [Lire la suite]
18 août 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 867 à 868 / 1803

  En 1201, Raymond VI de Toulouse désire offrir une place forte aux Albigeois ; il ne veut plus que ceux-ci soient d’éternels itinérants. Il convoque donc certains de leurs plus hauts dignitaires pour leur expliquer son point de vue.   Au terme de longs débats contradictoires, les Cathares finissent par accepter sa proposition. Mais ils demandent un délai de réflexion : ils souhaitent trouver par eux-mêmes l’emplacement de leur futur Temple Majeur. Ils arpentent donc le Languedoc pendant plusieurs mois afin de... [Lire la suite]
15 août 2017

Brèves Philosophiques, pages 172 à 174 ; La Fin des Illusions, seconde partie :

Néanmoins, chacune de ces extinctions antérieures ont été l’œuvre de la nature ou de cataclysmes. Un seul exemple suffira : la disparition des dinosaures, on le sait maintenant avec certitude, est due à la collision d'un astéroïde de plusieurs kilomètres de diamètre avec la Terre. On en distingue les traces dans le Golfe du Mexique. A la suite de cela, des centaines de milliards de tonnes d'infimes particules ont enveloppé l'atmosphère terrestre pendant des dizaines d'années. Un Hiver nucléaire l'a recouvert, condamnant 90 %... [Lire la suite]
15 août 2017

Mémoires, pages 28 à 29 / 311

  Quoiqu'il en soit, il ne nous a jamais accompagné jamais aux courses. Il ne nous a jamais escorté dans n'importe quelle sortie familiale du reste. Il a été très rare que mon père vienne avec nous au cinéma ou pour se promener en ville. Étant un gros fumeur, il ne supportait pas les lieux où sa liberté de consommer du tabac – environ deux paquets quotidiens - était restreinte. Ou alors, il nous quittait tous les quart-d'heure afin de s'enfiler sa dose de nicotine. C'était donc une situation plutôt gênante quand nous étions au... [Lire la suite]

14 août 2017

Brèves Philosophiques, pages 170 à 172 ; La Fin des Illusions, première partie :

ll ne faut pas être naïf. La Mondialisation, ainsi que de Capitalisme à outrance et triomphant vit ses dernières heures. Combien de temps vont-ils encore résister aux assauts des transformations en profondeur que « subit » notre Civilisation ? Nul ne saurait le dire avec exactitude. Uniquement parce qu'il y a d'innombrables facteurs à prendre en compte : les bouleversements climatiques dont nous observons de plus en plus visiblement les prémisses ; la fin programmée de la surconsommation sans frein ;... [Lire la suite]
13 août 2017

Brèves Philosophiques, pages 168 à 170 ; Tout cela n'est pas bien sérieux, seconde partie :

Toutefois, au contraire de ces charlatans qui s'autoproclament gardiens d'une Vérité inébranlable, inaltérable, indéboulonnable, je ne prétends pas que ce que j'écris n'a pas à être remis en cause. Certes, au gré de mon itinéraire personnel, j'ai acquis de nombreuses connaissances dans maints domaines : Histoire, Mythologie, Religion, Philosophie, Traditions, Géologie, Cosmologie, Ésotérisme, Occultisme, j'en passe. Ceux et celles qui me suivent fidèlement, le savent. Je n'ai pas besoin d'y revenir sans cesse afin de me... [Lire la suite]
12 août 2017

Brèves Philosophiques, pages 166 à 168 ; Tout cela n'est pas bien sérieux, première partie :

Non seulement, je suis outré ; mais je suis également indigné et furieux : ce matin, en ouvrant ma page personnelle Facebook, je me suis aperçu que l'un de mes nombreux contacts me demandait l'autorisation d'y publier un texte personnel. D'habitude, je n'y suis pas hostile. Bien au contraire. Cela prouve qu'il y beaucoup de personnes – issues de lieux, de milieux sociaux ou professionnels, divers et variés – qui lisent et s’intéressent aux exposés, aux réflexions philosophiques, sociales, politiques, religieuses, etc. que... [Lire la suite]
11 août 2017

Brèves Philosophiques, pages 164 à 166 ; Je zappe et je passe, seconde partie :

Oui, en vérité, il est facile de maudire tout ça, et bien d'autres choses encore, lorsque notre quotidien est directement bouleversé par les soubresauts d'une civilisation devant faire face à des défis de plus en plus ardus et complexes à relever. Oui, il est si banal de fustiger les conséquences de fléaux que nous avons contribué à engendrer, sans s'attaquer à leurs véritables causes. Et, ensuite, tranquillement, paisiblement, sereinement, fiers du devoir accompli, de revenir à ce qui nous apparaît si vital pour la poursuite de nos... [Lire la suite]