11 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 346 à 347 ; Juste un grain de sable, première partie :

Ma matinée a été assez agitée. En effet, j'ai eu beaucoup de choses à faire en peu de temps. Et j'avoue que celles-ci m'ont un peu épuisées. Par ailleurs, normalement, je devrai me remettre à la rédaction de mon livre sur les « Origines idéologiques et ésotériques du Nazisme ». Ces derniers jours, pris par ce débat qui bouscule les esprits et les consciences, il progresse peu. Il avance tout de même, rassurez-vous. Cependant, comme les questions qu'il évoque sont fondamentales – du moins, à mes yeux -, je ne peux les laisser... [Lire la suite]

11 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 922 à 923 / 1803

Sans enthousiasme...   En 1348 également, Edouard III fonde le prestigieux Ordre de la Jarretière. Il lui donne pour but de restaurer l’idéal incarné par la Table Ronde du Roi Arthur. Il la divise donc en deux Sociétés Secrètes ; l’une devant être dirigée par le souverain lui même ; et l’autre par le prince des Galles. Il identifie ensuite chaque Société grâce à treize Membres Majeurs : Douze Disciples et un Grand Maitre.   Car Edouard III sait très bien, pour l’avoir lu dans les ouvrages de Chrétien de... [Lire la suite]
10 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 344 à 345 ; Pourquoi je ne "crois" pas, dernière partie :

Je publie, mais sans enthousiasme...   Bref, tout cela pour dire qu'il est certain, à plus ou moins brève échéance, que l'Homme découvrira que la Vie existe ailleurs dans l'Univers. Il découvrira aussi que celle-ci, comme sur la Terre d'ailleurs, peut prendre des formes extrêmement diverses. Il est encore évident qu'il découvrira que l'Intelligence existe ailleurs. Et que là aussi, elle prendra des formes si différentes, si éloignées des concepts qui nous sont familiers, qu'elle remettra en cause tout ce que nous avons toujours... [Lire la suite]
07 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 341 à 343 ; Pourquoi je ne "crois" pas, cinquième partie :

Sinon, s'il est seul, si les questions qu'il se pose ne peuvent être rattachées au Divin – quelle que soit sa forme -, un gigantesque vide s'emparerait de lui. Si il n'y a rien d'autre, nulle part, s'il n'y a pas de vie après la mort, s'il n'y a pas de guide qui le pousse en avant, auquel il peut se raccrocher dans les moments où il est désespéré, blessé, confronté à des horreurs comme seul il est capable d'en créer. Si cet amour divin, infini, supérieur, est une chimère ; si ce pardon pour les fautes commises n'est qu'un... [Lire la suite]
07 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 916 à 918 / 1803

En 1369 toujours, un Mage décrit une séance d’Invocation Démoniaque dans un de ses traités :   « Les Ombres ayant exécuté cet ordre, l’Apostat et ses Frères, conformément aux instructions qui leur furent données, allèrent aux Fourches. Ils dépendirent le cadavre d’un voleur, lui mirent l’anneau dans la bouche, et l’y laissèrent quelques temps. Puis, après lui avoir ouvert le ventre avec une épée, ils rendirent lesdits objets à la Créature Surnaturelle en lui assurant qu’elle pourrait revenir en ce Monde tant de fois... [Lire la suite]
06 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 914 à 916 / 1803

Dès lors, le triomphe de la Mort apportée par la peste, et qui fait disparaître des familles entières, ou même des villages, orne les murs des églises. Les danses macabres déploient leurs farandoles de squelettes sur les murs des cimetières, où l’on s’assemble pendant des heures pour écouter les prédicateurs en vogue. Sur les tombeaux, les gisants, calmes et hiératiques, qui évoquent la paix du repos de Dieu, se doublent de corps en décomposition sur lesquels grouillent les vers. La pompe funèbre devient écrasante : les... [Lire la suite]

05 octobre 2017

Mémoires, pages 50 à 52 / 311

Durant ces années là, mes grands-parents n'ont passé que quelques semaines par an au sein de notre demeure familiale. Le reste du temps, ils ont logé en proche banlieue parisienne, dans une maison qu'ils ont fait construire à leur retour d'Afrique. Le siège de leur entreprise – où ils étaient la plus grande partie de leurs journées – était basé en plein centre de la capitale. Ils quittaient leur foyer très tôt et revenaient très tard. Ils n'avaient que le week-end pour se ravitailler en nourriture au supermarché ou aux halles en... [Lire la suite]
04 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 336 à 338 ; Pourquoi je ne "crois" pas, seconde partie :

En effet, pour résumer, et avant d'aborder ce que j'aimerai y rajouter, voici que j'ai retiré de mes décennies d'études sur le phénomène religieux : Un, théologiquement parlant, il est maintenant avéré que nombre des préceptes sur lesquels s'appuient la Religion, sont confus, contradictoires, volontairement obscurs – et donc sujets à interprétation. Ils datent de plusieurs milliers d'années, en des temps où les dogmes n'étaient transmis que par voie orale. De ce fait, ils étaient modelé, transformés, manipulés, au gré des... [Lire la suite]
02 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 910 à 911 / 1803

En 1306, Weden Ara’ad d’Ethiopie – le fils de Yagba Zion -, envoie une ambassade d’une trentaine de personnes en Avignon. Celle-ci y rencontre bientôt le pape Clément V. Elle lui présente ses respects en compagnie de 74 rois et d’innombrables princes. Elle le prévient que les membres de l’Ordre du Temple en poste dans leur pays, préparent un plan afin de s’emparer de l’Arche d’Alliance. Et ils affirment que ceux-ci aimeraient ramener la Relique dans une de leur Commanderies française.   Aussitôt, Clément V prend peur. Il... [Lire la suite]
30 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 322 à 324 ; Je suis furieux, Cinquième partie :

Ce texte, je l'écris sous le coups de l'impulsion, et de la colère dont je suis la proie depuis hier soir ; à l'issue de cette conversation avec la personne que j'ai mentionnée plus haut, mais dont je tairais le nom. De fait, je ne me suis pas relu. Et je suis sûr que celui-ci a des longueurs, des fautes de français, des répétitions, etc. Ce n'est pas grave, c'est juste un texte d'impulsion. Quand j'écris un livre, une nouvelle, ou mes « origines occultes du Nazisme », je me relis au minimum une dizaine de fois, avant... [Lire la suite]