05 août 2018

Brouillon de mes Mémoires, avant qu'un jour, éventuellement, je ne les corrige et les publie en livre...

  C'est étrange comme la vie peux parfois vous mener dans des directions auxquelles vous n'auriez jamais songé par vous-même. Est-ce le Destin, le hasard, Dieu, qui vous guide sur tel ou tel sentier capable de bouleverser votre existence pour longtemps ? Moi-même, je n'aurai imaginé devenir écrivain si un jour de ma préadolescence, un fait anodin à première vue, ne l'avait modifiée profondément. Car, comment aurais-je pu deviner qu'en lisant mon premier livre dont vous êtes le héros, celui-ci me mènerait au monde des jeux... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

01 décembre 2017

Extrait de lettre :

Nous sommes tous différents. Et chacun a ses propres limites, chacun a ses propres capacités, ou pas. Chacun réagit différemment en fonction des événements auxquels il est confronté. Ce qui peut sembler facile, surmontable, pour une personne, l'est moins pour une seconde, ne l'est pas du tout pour une troisième. Par contre, ce qui n'est pas surmontable pour cette première personne, l'est pour la seconde, ou l'est partiellement pour la troisième. Une infinité de façons d'éprouver ceci en fonction des gens, des situations, des... [Lire la suite]
28 mai 2017

De Deiteus Mythica, pages 795 à 797 / 1803 :

Inde, Xème siècle :   Ala fin du IXème siècle, le pouvoir semble hors de portée des Chola, écrasés. Car, le roi Chola Aditya Ier laisse à son fils Parantaka un vaste territoire couvrant le Sud du Deccan, à l’exception du plateau de Mysore et d’une mince bande côtière à l’Ouest.   En 950, établis très tôt sur la cote de Coromandel, les Cola font du commerce à partir de leurs ports, comme Puhar, avant de s’attaquer à leurs voisins. Aditya élimine les Pallava. Son fils, Parantaka Ier, chasse les Pandya. Les plus... [Lire la suite]
16 mai 2017

Ecrire sur soi, seconde partie :

Il est vrai aussi qu’ils ou elles peuvent voir mes textes comme des provocations à leur encontre, à l’encontre de ce en quoi ils croient, de leurs philosophies, de leurs idéologies, de leurs religions, etc. Des provocations à l’encontre de l’ordre établi ou d’une « norme » à laquelle ils appartiennent et qu’ils ne désirent pas voir modifier ou évoluer. J’en suis conscient, puisque depuis que je me suis lancé dans la rédaction de textes – personnels, philosophiques, idéologiques, sociétaux, ou sur l’actualité… - se... [Lire la suite]
01 mai 2017

De Deiteus Mythica, pages 773 à 775 / 1804 :

Chine, IXème siècle :   En 845, le Bouddhisme est souvent l’objet de persécutions. En compétition avec les bouddhistes, les prêtres taoïstes sont en effet favorisés. Leur caractère nationaliste et xénophobe est manifeste. Han Yu, antibouddhiste acharné est l’un des meilleurs prosateurs que la Chine connaît. Et il a écrit en 819 un texte d’une rare violence contre le transfert d’une prétendue relique de Bouddha.   Cependant, ces persécutions répondent avant tout à des considérations d’ordre économique et politique,... [Lire la suite]
11 avril 2017

De Deiteus Mythica, pages 758 à 760 / 1804 :

  En 870, géomètre et astronome, Léon le Mathématicien doit son surnom à l’étendue de sa culture, qui embrasse tous les domaines de la Connaissance – « mathèmata », en grec -. Il enseigne dans une école secondaire. Bientôt, l’Université de Constantinople renaît au palais de la Magnaure : Léon le Mathématicien y enseigne la philosophie. Il invente un télégraphe optique, qui relie la frontière orientale à la capitale et permet d’avertir, en moins d’une heure, d’une éventuelle incursion arabe.   Or, sa... [Lire la suite]

09 décembre 2016

A propos de ce que j'écris, troisième partie :

J'ai consacré près de vingt ans de ma vie à la recherche dans ces domaines. J'ai lu des centaines – davantage – d'ouvrages à ce propos. Je continue régulièrement en outre à en lire. J'ai disséqué, examiné, étudié, analysé, etc. chacun des livres que j'ai consulté au cours de cette période passée à la Bibliothèque Nationale et ensuite. Des journées, des semaines, entières, à annoter, à confronter comptes-rendus, analyses, réflexions, entre autres. Des tas d'opuscules, de traités, de manuscrits parfois, sur ma table de travail ;... [Lire la suite]
24 novembre 2016

Des profondeurs de mon âme :

S'il y a une chose qui m'irrite et m'insupporte particulièrement, c'est que l'on s'en prenne aux personnes qui me sont chères, aux ami(e)s que j'ai, ici ou ailleurs. Parce que celles-ci ont leurs propres particularités, on s'en prend à elles. Et ce genre de comportement de la part d'individus qui se croient tout permis sur la toile parce qu'ils sont protégés par l'anonymat que leur confère Internet, est d'une lâcheté sans nom. C'est minable, pathétique, sidérant de médiocrité et d'irrespect.   Régulièrement, je suis la cible... [Lire la suite]
23 novembre 2016

Une once d'humilité :

A chaque fois, je suis particulièrement irrité et amusé par ces personnes qui s'érigent en juges, avant de condamner un écrit que j'ai posté ponctuellement ici ou ailleurs. A chaque fois, je remarque que celles-ci dénoncent mes textes pour toutes sortes de raisons – elles changent régulièrement en fonction de leurs détracteurs, ainsi que des idéologies auxquelles ils adhèrent -, tentent de porter leur opinion haut en fort en les commentant. Par contre, lorsque je me rends sur les « murs » de ces derniers, parce que je suis... [Lire la suite]
23 novembre 2016

Aujourd'hui, j'ai 25 ans, première partie :

Aujourd’hui, j’ai environ vingt-cinq ans et je travaille en tant qu’Aide-Bibliothécaire à la Bibliothèque de l’Arsenal. Il s’agit d’une des annexes de la Bibliothèque Nationale. Et cela fait environ un an que j’y suis employé. Nous sommes samedi matin, et je m’apprête à quitter mon appartement du 19e arrondissement de Paris. Il doit être 9h00 du matin. Je pars tous les jours à cette heure précise parce que la Bibliothèque ouvre ses portes à 10h00, qu’il me faut presque une demi-heure de métro pour m’y rendre. Et qu’une fois arrivé... [Lire la suite]