14 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 971 à 972 / 1803

En espérant que cette fois-ci, Facebook et ses modérateurs, que ceux ou celles qui n'apprécient pas mes textes, s’arrêtent de s'acharner sur moi en me signalant pour bloquer systématiquement mon accès aux groupes auxquels je contribue régulièrement. Peur au ventre, je l'avoue...   De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 971 à 972 / 1803 :   Pologne, XVème siècle :   La sanglante défaite de Witold à la bataille de Worskla, face aux Mongols, en 1399 conduit tout droit à une autre guerre. Une... [Lire la suite]

11 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 970 à 971 / 1803

Allemagne, XVème siècle :   A cette époque, c’est en Allemagne que s’éveille la pensée technique ; elle se tourne d’abord vers l’Art de la guerre et des sièges. Bien des machines qui figurent dans les traités de Kyeser ne sont pas destinées à être exécutées ; mais les progrès s’appliquent aux mécanismes de base – système bielle-manivelle, engrenages, pompes hydrauliques – qui permettent des développements ultérieurs.   La révolution culturelle qu’est l’imprimerie est préparée par le développement d’autres... [Lire la suite]
10 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 969 à 970 / 1803

Mais le prestige du titre royal permet encore à Henri V de reprendre l’initiative. Il confisque les biens de York et de ses partisans. Une nouvelle confrontation est inévitable. Acculé au combat à Ludford, York abandonne son armée et s’enfuit en Irlande. En Octobre 1459, son fils Edouard et les Neville gagnent Calais, d’où les lancastriens tentent en vain de les déloger. Ils y rassemblent une nouvelle armée, à laquelle Londres ouvre ses portes. En Juillet 1460, les lancastriens sont écrasés à Northampton. Henri V étant prisonnier,... [Lire la suite]
08 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 967 à 968 / 1803

Mais la richesse vive du duché réside surtout dans les provinces du Nord, beaucoup plus urbanisées que la Bourgogne : le centre de gravité économique et politique se déplace en conséquences. Textiles, cuivre, minerais de fer et hauts fourneaux contribuent à l’essor de l’Etat, tandis que l’activité portuaire de Bruges, puis d’Anvers à partir de 1460, assure les relations commerciales avec la Hanse, l’Angleterre, l’Espagne et l’Italie. Bruges devient une place bancaire internationale, où les Médicis, célèbre famille italienne de... [Lire la suite]
02 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 961 à 962 / 1803

Encore à cette date, L’Art français semble en retard sur les évolutions constatées en Italie et en Flandre. Mais Jean Fouquet est un intermédiaire exceptionnel. Formé à l’école française de la miniature – elle même très marquée par l’influence flamande -, il va en Italie en 1446. Il y travaille tout de suite le portrait et fait celui du pape Eugène IV.   Sa technique, originale, emprunte aux artistes flamands un procédé d’éclairage latéral qui donne un fort contraste dynamique aux deux cotés du tableau et écrase le fond,... [Lire la suite]
01 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 960 à 961 / 1803

Le huitième panneau dévoile une Laie jouant de la cornemuse et faisant danser trois Marcassins ; la Laie – ou Druidesse – représente ainsi le « caaput mortuum », et le reste démontre que l’Alchimie est le jeu des Enfants et un Art de Musique ; quant aux trois Marcassins, ils désignent les trois phases du Grand Œuvre. Le neuvième panneau annonce une Sirène Noire sur le point d’enfanter ; elle tient un Miroir dans la main droite. Il s’agit là de la Vierge parturiente, la Terre Primitive qu’il faut choisir... [Lire la suite]

30 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 959 à 960 / 1803

Mais, fin1452, Jacques Cœur arrive à s’évader et se réfugie dans son palais de Bourges. Là, il rédige un texte expliquant pourquoi il a érigé sa demeure de cette manière. Il indique également quel lien Occulte celui-ci a avec le Grand Œuvre.   Tout d’abord, il enseigne que le Symbole du Soleil qui y est représenté en plusieurs endroits personnifie la perfection de l’Astre de Jour. Le Cerf et les fleurs des portails matérialisent le Mercure des Philosophes qui, au commencement, est léger et volatil. L’Ange et le figuier du... [Lire la suite]
27 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 956 à 957 / 1803

Malgré tout, Gilles de Rais jouit d’une étonnante impunité. D’autant Qu’ensuite, Blanchet – un de ses anciens compagnons d’armes toujours à son service – va en Italie sur son ordre ; là, celui-ci fait la connaissance d’un jeune clerc des Ordres Mineurs dénommé Franco Prelatti. Lequel lui révèle bientôt qu’il est capable de forcer un Démon appelé « Barrun » à lui obéir. Blanchet, de son coté, apprend à Franco Prelatti que son seigneur pratique et expérimente l’Esotérisme et la Magie. Il lui demande ensuite si il ne... [Lire la suite]
26 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 954 à 956 / 1803

Le roi sacré, il faut marcher sur Paris. Mais la majorité des conseillers de Charles VII pense qu’il faut traiter avec le duc de Bourgogne, Philippe le Bon. Seuls les Armagnacs, extrémistes, soutiennent Jeanne. L’échec est cuisant. L’année suivante, Jeanne est faite prisonnière en tentant de défendre Compiègne contre les Bourguignons.   A ce moment là, ceux-ci s’emparent immédiatement des trois anneaux de Saint-Jean l’Evangéliste qu’elle a en sa possession. Pourtant, curieusement, ces derniers ne sont pas remis à l’évêque... [Lire la suite]
25 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 953 à 954 / 1803

En 1420, le traité de Troyes conclut une période désastreuse en livrant la France aux Anglais. Le signataire du traité, Charles VI, admet « être empêché la plupart du temps » et ne pouvoir « vaquer en personne aux besognes du royaume ». Henri V épouse Catherine de France, fille de Charles VI, et devient ainsi « fils » du roi et « droit » héritier de son royaume. A la disparition de Charles VI, Henri VI, son héritier, lui succède pourtant. Quant au soi-disant Dauphin, accusé de naissance... [Lire la suite]