23 avril 2018

Entretien du mensuel l'Histoire avec Emmanuel Macron ; Avril 2017 :

Réconcilier les Mémoires », Entretien avec Emmanuel Macron :   A Orléans, Emmanuel Macron se veut consensuel quand il rend hommage à Jeanne d'Arc qui a « fendu le système ». A Alger, il offusque les pieds-noirs en réduisant la colonisation à un « crime contre l'Humanité ». Dans quelle tradition s'inscrit le leader « d'En Marche ». ? Il répond à nos questions.   L'Histoire : Chaque génération privilégie un certain prisme dans son rapport à l'Histoire. Quels sont les... [Lire la suite]

06 avril 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1043 à 1045 / 1803

Pays-Bas, seconde moitié du XVIème siècle :   L’essentiel de l’œuvre de Pieter Bruegel se situe autour de 1557. Pour échapper à l’atmosphère empoisonnée des persécutions, il quitte Anvers et s’installe à Bruxelles avec sa jeune épouse, fille de son maître Pieter Coecke. Aux grands sujets romanisants – thèmes antiques et mythologiques -, Pieter Bruegel préfère les descriptions familières de villages, kermesses et marchés, travaux et peines de saisons. Ses tableaux sont, pour leur précision et leur composition... [Lire la suite]
30 mars 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1041 à 1043 / 1803

En 1584 toujours, par sa politique, Elisabeth rend définitive la rupture avec Rome, ce qui ne facilite pas ses relations avec l’Irlande catholique. Quand Henri VIII s’est fait proclamer roi d’Irlande, en 1541, l’île était loin d’être conquise. Sous Elisabeth, les choses s’aggravent encore. L’Irlande, alliée traditionnelle de l’Espagne, résiste à la domination anglaise, mais ses tentatives de soulèvement populaire sont écrasées. La dure répression des révoltes marque le début d’une colonisation systématique et cruelle dans le... [Lire la suite]
09 mars 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1035 à 1037 / 1803

En 1561, à Poissy, un colloque se réunit en séance solennelle en présence de la reine, du jeune roi et de sa famille. Des représentants du clergé catholique et douze ministres de l’Eglise réformée sont rassemblés pour débattre de problèmes dogmatiques. Les échanges sot d’abord courtois, mais ils n’aboutissent pas. Le climat se tend quand le général des jésuites s’adresse directement à la reine, de surcroît en italien, et qu’il la met en garde contre toute immixtion dans les affaires qui ne concernent que l’Eglise du Christ.... [Lire la suite]
23 février 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1033 à 1035 / 1803

Vers 1590, le nouveau visage de l’Eglise catholique se lit également dans l’art. La pudibonderie qui a voilé les nudités de la Chapelle Sixtine fait désormais place à un « dirigisme esthétique » qui s’appuie sur les règles du concile de Trente : la puissance et la beauté doivent être au service du dogme et permettre le déploiement solennel de la liturgie. Consacrée, l’église romaine de Gesù – la première de l’Ordre Jésuite – en est l’illustration : la nef spacieuse et claire, à l’acoustique soignée, la chaire... [Lire la suite]
16 février 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1031 à 1033 / 1803

D’autre part, l’Espagne est voisine de pays touchés par le protestantisme. En France, le Calvinisme progresse, et, en Angleterre, Elisabeth Ière, qui succède à la catholique Marie Tudor, est décidée à rompre avec Rome. Philippe II, inquiet de cette diffusion des idées réformées, durcit sa politique, et les protestants sont arrêtés à Valladolid, à Zamora et à Séville. Aux Pays-Bas, qui sont sous domination espagnole, la situation est explosive. Le roi a confié le gouvernement de cette province à Marguerite de Parme et il a obtenu du... [Lire la suite]

09 février 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1028 à 1031 / 1803

Vers 1555, l’Espagne ne se préoccupe pas seulement de guerre militaire. Elle se consacre aux combats spirituels. Pilier du catholicisme romain, elle applique les décisions du concile de Trente. L’Eglise espagnole créée des séminaires, s’attache à la catéchèse, aux prédications et à la confession, et développe ainsi toute une pastorale destinée à éduquer les fidèles dans la morale tridentine. Des foyers de théologie nouvelle naissent à Alcala et à Salamanque, et l’on ne compte plus les chrétiens ardents, les prêtres et les moines qui... [Lire la suite]
03 février 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1027 à 1028 / 1803

Après la mort du cardinal Henri, en Février 1580, Philippe II, fort de ses droits imprescriptibles, se proclame roi du Portugal dès le mois d’Avril. Il prend ainsi de vitesse les Cortes. Refusant l’arbitrage pontifical, il renouvelle sa promesse de respecter la souveraineté nationale et répond même par quelques mots de portugais aux hommages de ses nouveaux sujets.   Mais Antonio, le prieur de Crato, ne se résignant pas à renoncer au trône, rassemble quelques troupes de mécontents. Pour les Espagnols, qui ont la meilleure... [Lire la suite]
02 février 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1026 à 1027 / 1803

Le roi Sébastien, qui monte sur le trône, est un jeune homme fragile, mystique, exalté et souvent irresponsable. Seuls les exploits de chevalerie le captivent, et la croisade le passionne. Renonçant à la sage politique de ses prédécesseurs, il veut relancer l’aventure marocaine de ses ancêtres. Philippe II d’Espagne, son oncle, tente de l’en dissuader, mais le jeune roi s’accroche à ses rêves et, durant des mois, il prépare l’expédition. Grégoire XIII lui accorde la bulle de croisade, et les seigneurs portugais se laissent gagner par... [Lire la suite]
01 février 2018

Non, Dieu n'a pas voulu cela :

Depuis toujours, l’Être Humain est intimement, viscéralement, persuadé, d'avoir été créé à l'image de Dieu. Il est, depuis toujours, également convaincu, d'être son Élu. Chaque peuple en ce monde s'arroge cet honneur, puisque son Histoire, ses Traditions ou sa Religion, le lui affirme haut et fort. Des anciens Égyptiens qui se réclamaient de la descendance d'Horus, des Hébreux, qui affirmaient être les Enfants d'Abraham, aux Chrétiens qui vénéraient Jésus comme le Fils de Dieu, sans parler des Musulmans qui ne juraient que par Allah... [Lire la suite]