18 janvier 2019

Solitaire

L'hiver, le froid, la neige, le silence et la solitude. Un feu de cheminée et un bon bouquin dans lequel me plonger toute la soirée pour retrouver son calme, sa paix intérieure, et sa sérénité.   Oublier le monde extérieur qui m'agresse, qui me blesse, qui me torture l'âme, le cœur, et le corps. Fuir cette prison constituée d'indifférence, d’égoïsme, d'intolérance, qui me meurtrissent depuis si longtemps.   Mon "anormalité" physique, intellectuelle, ont fait de moi un étranger sur cette terre.... [Lire la suite]

30 novembre 2018

Réflexion du jour :

Et maintenant, tandis que "Sauron", s’apprête à voir déferler le peuple en colère sur sa capitale, que le pièces du puzzle menant à sa chute finale se mettent en place, du haut de ma tour, j'observe. J'observe et je rédige mes "Chroniques" du crépuscule de cette civilisation moribonde. Et je pleure la naïveté et l'inconscience, l'orgueil et le lucre, la soumission et l’idolâtrie, de ceux et celles qui l'ont porté au pouvoir...
15 septembre 2018

Première grosse paerie de mon livre sur les Origines idéologiques et ésotériques du Nazisme...

Après trois mois de relectures, de rectifications, de coupures, d'allègements, d'affinements, j'ai enfin terminé la seconde version - à peu près définitive - de 150 pages de mon ouvrage sur les "Origines idéologiques et ésotériques du Nazisme". Je l'ai aéré, j'en ai ôté les lourdeurs, les répétitions, les fautes de grammaire, d'orthographe, de ponctuation. J'ai fait en sorte que le texte soit le plus agréable et le plus clair, possibles. Évidemment, ce ne sont que 150 pages, sur les 500 ou 600 pages que doit compter l'ensemble ;... [Lire la suite]
09 septembre 2018

La Fascisme Ordinaire, troisième partie

  Cette ségrégation que j'ai décrite dans mes deux textes d'hier, en la nommant "Fascisme Ordinaire", j'en maintiens l'expression, et je l'assume totalement. Car cette ségrégation ou Fascisme conduit progressivement, insidieusement, aux pires monstruosités que nous avons connu jadis. Et qui, aujourd'hui, sournoisement, lentement, en désignant l'étranger, l'autre - et de préférence noir, arabe, musulman, différent quoi - comme l'ennemi, celui qui est à l'origine de tous les malheurs de ces moutons.   Parce que... [Lire la suite]
03 juin 2018

Brève du 02/06/2018 ; pensée du jour :

Nous sommes Samedi, vers 11h45. Hélas, ma maman est parti de mon, domicile. Toutes les bonnes choses ont une fin. Son séjour d'une petite semaine s'est terminé ce matin. J'étais triste de la voir s'éloigner. J'avais le cœur gros, car je ne sais pas quand est-ce que je la reverrais ; sinon par skype de temps en temps. Je retourne donc à la rédaction de mon ouvrage sur les origines idéologiques et ésotériques du Nazisme. J'ai entièrement reconstitué la mise en page de ce que j'en ai écris ; près de 130 pages. En attendant d'y... [Lire la suite]
18 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 347 à 349 ; Juste un grain de sable, seconde partie :

Comme pour n'importe quel autre sujet étudié de façon la plus rigoureuse, la plus sérieuse – et en dehors de tout dogme ou idée religieuse préconçue – possible, les réponses existent. Il suffit de les chercher. Il suffit de lire les ouvrages des professionnels ayant travaillé des années durant, et en se basant sur des données fiables, incontestables et incontestées, rigoureuses, etc, leur permettant d'avancer les enseignements qu'ils en ont tiré. Mème sans lire tous leurs ouvrages systématiquement, des résumés de ceux-ci existent sur... [Lire la suite]

30 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 322 à 324 ; Je suis furieux, Cinquième partie :

Ce texte, je l'écris sous le coups de l'impulsion, et de la colère dont je suis la proie depuis hier soir ; à l'issue de cette conversation avec la personne que j'ai mentionnée plus haut, mais dont je tairais le nom. De fait, je ne me suis pas relu. Et je suis sûr que celui-ci a des longueurs, des fautes de français, des répétitions, etc. Ce n'est pas grave, c'est juste un texte d'impulsion. Quand j'écris un livre, une nouvelle, ou mes « origines occultes du Nazisme », je me relis au minimum une dizaine de fois, avant... [Lire la suite]
21 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 300 à 302 ; Foi et libre arbitre, première partie :

Je suis heureux de constater que mon article d'hier – un peu plus court que d'habitude, j'en conviens – concernant le fait que les différences nous enrichissent mutuellement, a un beaucoup de succès. Mais aussi, que beaucoup de commentaires de personnes également convaincues que nos différences nous apportent les uns aux autres, davantage qu'elles nous éloignent, l'ont initié. Toujours dans cette optique, j'aimerai m'étendre sur un aspect que j'ai déjà légèrement abordé dans des textes antérieurs, mais qui n'est pas assez pris en... [Lire la suite]
19 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 297 à 299 ; Changement de Civilisation, troisième partie :

Un exemple tout simple qui, je l'imagine, va faire grincer des dents à plus d'un : En 2016, le monde est à l'aube de l’Ère « tout-technologies ». Est-ce un bien, est-ce un mal. Pour moi, ce n'est pas la question essentielle. Pour répondre aux gens qui me la poseraient quand mème, je leur dirai ceci : Chaque transformation en profondeur de notre société a ses bons et ses mauvais cotés. C'est indéniable. Les uns ne vont pas sans les autres. Ce n'est pas pour autant que cela l'a défendu d'évoluer. En tout état de... [Lire la suite]
18 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 296 à 297 ; Changement de Civilisation, seconde partie :

Depuis l'Aube de l'Humanité, et plus particulièrement les débuts de la civilisation telle que nous la connaissons – il y a plus de 5000 ans maintenant -, l'Homme a suivi un chemin long et difficile. Sa route a été semée d'épreuves, de cataclysmes, de guerres, d'épidémies. Des modes de civilisation, des religions, des idéologies, des traditions, etc. sont nées, ont grandi, se sont épanoui, puis ont régressé, avant de s'éteindre ou de se métamorphoser en autre chose. Cela a été vrai hier, c'est vrai aujourd'hui, ce sera encore vrai... [Lire la suite]