15 septembre 2018

Si...

Si j'étais quelqu'un d'autre, je prendrais sur moi tous les malheurs, toutes les tristesses, toutes les souffrances, du monde afin de t'en soulager. Si j'étais quelqu'un d'autre, je trouverai chaque jour un moyen différent afin de voir ton visage s'illuminer d'un magnifique sourire. Si j'étais quelqu'un d'autre, je t'enverrai parfois des cadeaux - fleurs, chocolats, spécialités de ma région natale qu'est le Doubs, textes de ma composition, là où tu es actuellement, afin d'honorer le profond, sincère, fidèle, et immense lien... [Lire la suite]

19 mars 2018

Amour fou

Tout ce que j'éprouve pour toi, tout ce que mon âme, mon cœur, et mon corps ressentent à chaque seconde du jour et de la nuit sont pour toi. Tout ce qui brule en moi t'appartient. Mon souffle de vie est tien. Mes batailles, mes épreuves, mes souffrances, mes larmes et mon sang, endurent tout ce qu'ils ont à endurer, dans un seul et unique but : t'aimer. T'aimer passionnément, à la folie. Plus que mes mots ou mes gestes ne peuvent l'exprimer. Plus que ce que je suis ; plus que ce que j'ai en moi de bon ou de mauvais, de fort ou de... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 19:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
30 janvier 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1023 à 1024 / 1803

Et un Mythe des Inuit de l’Alaska d’expliquer : « La Terre fut violemment secouée. Ensuite vint un immense Déluge. Celui-ci balaya si rapidement la surface de la Terre que seuls quelques hommes purent s’enfuir dans leurs kayaks. Ils trouvèrent refuge au sommet des plus hautes montagnes. Pétrifiés de terreur, ils virent beaucoup de gens se noyer. Le nombre des peuples habitant la Terre diminua alors considérablement. ».   Quant aux Esquimaux, leurs cousins, ils dérivent la Civilisation qui est née à la suite de ce... [Lire la suite]
29 janvier 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1022 à 1023 / 1803

En 1545 également, chez les Indiens Cahto, une Légende explique que trois Soleils se sont écoulés et qu’aujourd’hui le Monde est éclairé par un quatrième. Les précédents ont pris fin au cours de grands Cataclysmes qui ont été suivis par la réapparition progressive de l’Humanité. Voici ce que raconte le Mythe :   « Les plus lointains ancêtres – issus du premier Age – ressemblaient à des fourmis. Ils furent détruits par un feu dévastateur venant du Ciel et de la Terre en punition de leur mauvaise conduite. Pendant le... [Lire la suite]
25 janvier 2018

Epuisements :

Vous qui me lisez plus ou moins régulièrement, peut-être n'imaginez-vous pas combien il m'est difficile de me dévoiler à vous ? Peut-être ne percevez-vous pas les épreuves intérieures, les cheminements rugueux et épuisants, que je vis, pour vous offrir une parcelle de l'homme que je suis ? C'est une souffrance intolérable, souvent insurmontable, de vous aborder ainsi. D'avoir alors ce sentiment ancré au plus profond de mon âme et de mon cœur, de vous déranger, de vous perturber, de vous importuner. C'est un déchirement, une... [Lire la suite]
23 janvier 2018

Ces femmes qui me font tant réver :

Il y a des femmes qui, à mes yeux, incarnent sublimement la perfection plus que je ne saurai le dire. Il y a des femmes pour lesquelles je pourrai rédiger des odes dédiées à leur féminité, à leur charme, à leur sensualité, à leur beauté, sans jamais parvenir à décrire ce qu'elles suscitent en moi véritablement. Il y a des femmes qui ne sont que torture et souffrance, larmes et sang, tant que je ne me suis pas perdu au fond de leur regard momentanément. Ces femmes ne réalisent pas ce qu'elles provoquent en moi ; aux tréfonds de... [Lire la suite]

18 janvier 2018

Amour brisé :

Je n'y peux rien, c'est plus fort que moi. Mais à chaque fois que je pense à toi, à chaque fois que je te vois, à chaque fois que je te parle, j'ai le cœur qui saigne, j'ai le cœur qui pleure. Déchiré, torturé, craintif, meurtri, anéanti, il n'a pas d'autre choix que de se terrer dans l'ombre et la solitude. Il n'est pas capable de s'ouvrir à toi – ou a quiconque d'ailleurs -, puisqu'il est trop perturbé, parce qu'il est trop traumatisé, parce qu'il trop ébranlé par les intenses émotions que tu suscite en lui.   Ces émotions... [Lire la suite]
15 janvier 2018

Amour maudit...

Il n'y a rien de pire au monde à mes yeux que de ne pas pouvoir exprimer mes sentiments. Pire, depuis longtemps, souvent tout le long de mon existence, je n'en n'ai pas eu le droit. Ce que les hommes et les femmes que je côtoyais, que j'aimais, que j'admirais, étaient dotés de cette capacité, de cette faculté, que l'on m'a retiré. Et c'est dans l'ombre, au travers de textes remplis d'affection, de tendresse, d'espoir, et de rêves, que je les ai, dès lors, évoqués.   Né différent, mon corps en a été outragé. Il en a été... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
13 janvier 2018

T'aimer à la folie :

A chaque fois que je me prends à rêver que je suis en train de te faire l'amour, c'est comme si les portes de l'Enfer et du Paradis s'ouvraient devant moi. L'Enfer, parce que je sais que ce n'est qu'un vain songe qui ne sera réalisera certainement jamais. Le Paradis parce que je sais que si cet espoir fou se matérialisait, je serai l'homme le plus heureux du monde, telle est ma vérité. Je me perdrai en toi jusqu'à ce que le temps et l'espace ne fassent plus qu'un. Je caresserai ton corps comme s'il était le plus précieux, le plus... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
05 janvier 2018

Je rêve d'un monde...

Je rêve d’un monde où mon corps ne serait pas que blessures et souffrances. Où, chaque jour, chaque nuit, il ne me trahirait pas. Où il ne se retournerait pas contre moi. Où il ne me briserait pas. Où il ne serait ni difforme ni sujet de moqueries ou de rejets. Où il serait beau dans ton regard, tout simplement.   Je rêve d’un monde où tu serais mienne. Où tu ferais volontiers de moi ton amant. Où tu m’accueillerait en toi autant physiquement que spirituellement. Ou, lorsque tu m’apercevrais, tu te précipiterais vers moi, la... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,