09 janvier 2018

Quelle souffrance :

Il y a des douleurs pires que la pire des tortures. Il y a des douleurs qui vous hantent et vous broient toute votre vie. Elles vous lacèrent, elles vous morcellent, elles vous déchirent. Elles vous conduisent aux portes de la folie. Lentement, progressivement, insidieusement, mais irrémédiablement, elles vous mènent au sein d’un Univers qui n’est que peur et folie.   Ces douleurs, pour ceux et celles qui les ont déjà connues, sont pires que la mort. Parce qu’elles n’ont jamais de fin. Elles se renouvellent, elles se... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

05 janvier 2018

Je rêve d'un monde...

Je rêve d’un monde où mon corps ne serait pas que blessures et souffrances. Où, chaque jour, chaque nuit, il ne me trahirait pas. Où il ne se retournerait pas contre moi. Où il ne me briserait pas. Où il ne serait ni difforme ni sujet de moqueries ou de rejets. Où il serait beau dans ton regard, tout simplement.   Je rêve d’un monde où tu serais mienne. Où tu ferais volontiers de moi ton amant. Où tu m’accueillerait en toi autant physiquement que spirituellement. Ou, lorsque tu m’apercevrais, tu te précipiterais vers moi, la... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
04 janvier 2018

Emotions :

Il y a des émotions qui ne s’expliquent pas. Elles se vivent. Empreintes de douleur, de passion, de rêves, d’espoir, et d’illusions, elles vous poursuivent tout le long de votre existence. Elles la constellent en permanence. Elles font partie intégrante de votre personnalité, de votre spécificité. Elles vous dépassent parce qu’elles sont le fruit de vos expériences, de vos victoires et de vos défaites, de vos forces et de vos faiblesses, de vos bonheurs et de vos malheurs. De tout ce qui est en vous, de tout ce qui fait que vous... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
19 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 977 à 978 / 1803

Ce Mythe Inca rappelle en outre que : « Viracocha et ses amis ne possédaient pas d’armes quand ils ont abordé les rivages. Malgré tout, ils pouvaient lancer d’énormes pierres sur leurs ennemis, et savaient fabriquer des massues. Les nouveaux venus avaient par ailleurs montré plusieurs îles proches du Continent aux Incas ; et notamment celle où ils s’étaient arrêtés avant d’arriver aux frontières du pays Inca ; car ceux-ci avaient retrouvé les puits que les Géants avaient creusé pour prendre de l’eau dans les... [Lire la suite]
04 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 963 à 964 / 1803

Louis continue donc de répandre ses subsides et il asphyxie le Téméraire en poussant la banque Médicis à lui refuser tout crédit. A Grandson, le 2 Mars 1476, les troupes bourguignonnes sont surprises par les Suisses. Le Téméraire n’est sauvé que par la richesse de ses bagages sur lesquels se jettent les montagnards éblouis. Le Bourguignon reforme aussitôt une nouvelle armée et la risque au siège de Morat, où les Suisses l’acculent aux rives du lac : 10 000 hommes sont massacrés, le Téméraire s’échappe de justesse. Charles n’a... [Lire la suite]
01 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 960 à 961 / 1803

Le huitième panneau dévoile une Laie jouant de la cornemuse et faisant danser trois Marcassins ; la Laie – ou Druidesse – représente ainsi le « caaput mortuum », et le reste démontre que l’Alchimie est le jeu des Enfants et un Art de Musique ; quant aux trois Marcassins, ils désignent les trois phases du Grand Œuvre. Le neuvième panneau annonce une Sirène Noire sur le point d’enfanter ; elle tient un Miroir dans la main droite. Il s’agit là de la Vierge parturiente, la Terre Primitive qu’il faut choisir... [Lire la suite]

28 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 957 à 958 / 1803

A partir d'aujourd'hui, et jusqu'à ce que le harcèlement dont je suis victime de la part de la – ou des – personne(s) qui s'en prend(nent) à moi dès que mes restrictions concernant les groupes Facebook sont levées, je ne diffuse plus qu'à minima. C'est à dire une page de Deiteus Mythica par jour. Essentiellement parce que ma meilleure amie les lit. Et aussi, parce que je sais que quelques autres hommes ou femmes les attendent avec impatience parfois.   Je diffuserai sur les murs de ces mêmes groupes les textes concernant les... [Lire la suite]
27 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 956 à 957 / 1803

Malgré tout, Gilles de Rais jouit d’une étonnante impunité. D’autant Qu’ensuite, Blanchet – un de ses anciens compagnons d’armes toujours à son service – va en Italie sur son ordre ; là, celui-ci fait la connaissance d’un jeune clerc des Ordres Mineurs dénommé Franco Prelatti. Lequel lui révèle bientôt qu’il est capable de forcer un Démon appelé « Barrun » à lui obéir. Blanchet, de son coté, apprend à Franco Prelatti que son seigneur pratique et expérimente l’Esotérisme et la Magie. Il lui demande ensuite si il ne... [Lire la suite]
25 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 953 à 954 / 1803

En 1420, le traité de Troyes conclut une période désastreuse en livrant la France aux Anglais. Le signataire du traité, Charles VI, admet « être empêché la plupart du temps » et ne pouvoir « vaquer en personne aux besognes du royaume ». Henri V épouse Catherine de France, fille de Charles VI, et devient ainsi « fils » du roi et « droit » héritier de son royaume. A la disparition de Charles VI, Henri VI, son héritier, lui succède pourtant. Quant au soi-disant Dauphin, accusé de naissance... [Lire la suite]
19 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 946 à 947 / 1803

Les Florentins ont déjà inventé la lettre de change au siècle précédent, puis la comptabilité en partie double, - faisant apparaître en même temps la situation de l’acheteur et celle du vendeur -. Ils développent au cours de cette période un système d’assurances destiné à répartir les risques entre les marchands et les navigateurs. Le préteur – l’assureur – déclare acheter au capitaine – l’assuré – un lot de marchandises qu’il s’engage à payer dans un délai déterminé. Mais le prix ne vas être versé que si les marchandises sont... [Lire la suite]