24 septembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 902 à 903 / 1803

En 1320, la société Malienne s’organise en plusieurs clans. Certains d’entre eux, enrichis par leurs activités marchandes, constituent une sorte d’aristocratie au sein de laquelle l’Empereur puise pour constituer son administration. A l’autre bout de l’échelle sociale se trouvent les esclaves, qui, loin d’être mal traités, sont intégrés à la famille dans laquelle ils vivent et peuvent exercer une influence non négligeable. Les marabouts, chefs religieux, constituent un groupe à part, bénéficiant d’un grand prestige auprès de la... [Lire la suite]

23 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 304 à 305 ; Foi et libre arbitre, troisième partie :

Pour ma part, je le revendique net et fort afin qu'il n'y ait pas d'amalgame possible : je préfère de très loin faire confiance à mon intellect, à ma raison, à mes connaissances, plutôt qu'à la foi ou à la croyance. Evidemment, une fois encore, chacun est libre de s'appuyer sur l'une ou l'autre de ces conceptions - ou aux deux, pourquoi pas ? Je suis de ceux qui s'imaginent qu'elles ne sont pas incompatibles tant que l'on ne souhaite pas faire plier l'une pour étayer l'autre. Tant que l'on ne prêche pas l'une pour... [Lire la suite]
22 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 302 à 304 ; Foi et libre arbitre, seconde partie :

Celui ou celle qui part de ce principe en me lisant – ou en lisant quiconque ici ou ailleurs – commet une terrible erreur ; pire, une faute effroyable et dangereuse. Chacun, je le répète, à son libre arbitre. Chacun peut interpréter, accepter, refuser, critiquer, adhérer, s'inspirer, ignorer, les textes que je partage ici et ailleurs. Il en est de même pour n'importe quel livre, œuvre diffusée sur Internet, pour n'importe quel reportage, documentaire, information, etc. à laquelle chacun et chacune a accès. Il faut garder... [Lire la suite]
22 septembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 899 à 901 / 1803

Chine, XIIIème siècle :   Mais, à cette époque, la politique de paix, achetée à des voisins toujours plus agressifs, ne peut résister aux offensives foudroyantes et répétées des troupes d’un nouvel Empire des steppes. Dirigées par le Mongol Gengis Khan, ces armées s’emparent de Pékin en 1215 et déferlent jusqu’aux portes de Vienne en 1241. De 1234 à 1279, les attaques contre les Song se multiplient à un rythme accéléré. Sous le commandement de Kubilay Khan, fils de Gengis, les armées prennent les Song à revers et... [Lire la suite]
21 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 300 à 302 ; Foi et libre arbitre, première partie :

Je suis heureux de constater que mon article d'hier – un peu plus court que d'habitude, j'en conviens – concernant le fait que les différences nous enrichissent mutuellement, a un beaucoup de succès. Mais aussi, que beaucoup de commentaires de personnes également convaincues que nos différences nous apportent les uns aux autres, davantage qu'elles nous éloignent, l'ont initié. Toujours dans cette optique, j'aimerai m'étendre sur un aspect que j'ai déjà légèrement abordé dans des textes antérieurs, mais qui n'est pas assez pris en... [Lire la suite]
21 septembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 898 à 899 / 1803

Marco Polo décrit ensuite Kubilay Khan, le lieu où il vit habituellement, ainsi que sa vie quotidienne : « C’est un homme de taille moyenne, bien fait, aux beaux yeux noirs. Il a quatre épouses en titre, qui lui ont donné vingt-deux garçons. L’aîné est destiné à régner. L’Empereur a aussi de nombreuses « amies », sélectionnées par des juges spéciaux parmi les plus belles femmes de la tribu tatare des Onggirat. Quant à son palais, c’est un vaste complexe de murailles et de bâtiments, occupé au centre par la... [Lire la suite]

20 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 299 à 300 ; Changement de Civilisation, quatrième partie :

De fait, lorsque je constate dans les nombreux groupes auxquels je participe, les idéologies, les points de vue, les pensées, qui y sont déployées, je me rends compte que les personnes qui les expriment ne prennent pas en compte ces aspects qui me paraissent, à mon humble avis, fondamentaux. Ils ne songent pas à ce qu'est véritablement l'évolution d'une civilisation ou d'une forme de société. Ils se rattachent à des façon d'envisager le monde sans en appréhender la complexité et les soubresauts. Ils supposent que ce qui est... [Lire la suite]
20 septembre 2017

Mémoires, pages 44 à 46 / 311

Jusqu’à présent, j'ai relaté quelques uns des épisodes les plus marquants m'ayant amené à connaître l'univers des livres dont vous êtes le héros. Dans un autre registre, attardons nous sur un lieu qui m'est particulièrement cher. Certes, les livres dont vous êtes le héros ont eu un rôle déterminant sur ma Destinée. Mais d'autres faits, parfois insignifiants, m'ont marqué au fer rouge. Et parmi ceux-ci, mes séjours dans le Doubs, au sein de notre propriété familiale. C'est à elle que je vais consacrer mes trois prochains... [Lire la suite]
19 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 297 à 299 ; Changement de Civilisation, troisième partie :

Un exemple tout simple qui, je l'imagine, va faire grincer des dents à plus d'un : En 2016, le monde est à l'aube de l’Ère « tout-technologies ». Est-ce un bien, est-ce un mal. Pour moi, ce n'est pas la question essentielle. Pour répondre aux gens qui me la poseraient quand mème, je leur dirai ceci : Chaque transformation en profondeur de notre société a ses bons et ses mauvais cotés. C'est indéniable. Les uns ne vont pas sans les autres. Ce n'est pas pour autant que cela l'a défendu d'évoluer. En tout état de... [Lire la suite]
18 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 296 à 297 ; Changement de Civilisation, seconde partie :

Depuis l'Aube de l'Humanité, et plus particulièrement les débuts de la civilisation telle que nous la connaissons – il y a plus de 5000 ans maintenant -, l'Homme a suivi un chemin long et difficile. Sa route a été semée d'épreuves, de cataclysmes, de guerres, d'épidémies. Des modes de civilisation, des religions, des idéologies, des traditions, etc. sont nées, ont grandi, se sont épanoui, puis ont régressé, avant de s'éteindre ou de se métamorphoser en autre chose. Cela a été vrai hier, c'est vrai aujourd'hui, ce sera encore vrai... [Lire la suite]