23 avril 2017

Brèves Philosophiques, pages 20 à 22 ; Mille ans, première partie :

D'ici mille ans, l'Humanité aura profondément changée ; de gré ou de force, ce qui l'attend au cours des prochaines décennies, au cours des siècles à venir, l'aura obligé à évoluer. Dans mille ans, la Civilisation à bout de souffle qu'elle connaît actuellement se sera totalement effondrée. Les principes moraux, philosophiques, sociaux, ou autres, auxquels elle se réfère actuellement, auront disparu à jamais. Les nations, les empires, les frontières, telles qu'ils se dessinent aujourd'hui, auront été brisés. Les contours des... [Lire la suite]

22 avril 2017

D'hier à aujourd'hui, première partie :

Parfois, je souhaiterai revenir à cette époque – il y a une vingtaine d’années, à peu près – où je passais la plus grande partie de mes journées à lire. Que ce soit à la Bibliothèque Nationale ou ensuite, du matin au soir, j’étais plongé dans une montagne de livres qui me captivaient continuellement. Et dès cette époque-là, je n’aurai échangé ma place avec quelqu’un d’autre pour rien au monde. J’avais beau être au chômage, j’avais beau ne pas avoir d’amis – ou si peu que ce n’était pas la peine de les mentionner -, rien ne me... [Lire la suite]
19 avril 2017

Brèves Philosophiques, pages 15 à 16 ; Amer constat :

Toi qui lit ces lignes, es tu conscient que tu es l'artisan de ton propre Destin ; que tu participe chaque jour un peu plus au déclin de cette Civilisation qui a fait de toi un moins que rien. Certains croient encore que Dieu nous utilise pour matérialiser sur cette Terre ses desseins. D'autres imaginent que c'est la technologie qui nous sauvera de cette Apocalypse qui nous attend dès demain.   L'intelligence, le savoir, la sagesse, le désir de vaincre, sont l'apanage de l’Être Humain dit-on. Il est vrai que... [Lire la suite]
18 avril 2017

Ultime avertissement :

Pour la première fois depuis l'Aube des Ages, alors que notre planète a déjà connu bien des révolutions et des transformations, c'est une des créatures qu'elle porte en son sein, qu'elle nourrit et qu'elle abrite, qui va être l'architecte de sa propre destruction. La Terre a connu cinq mutations majeures. Elle vit les prémices de la sixième. Mais, celle-ci n'est ni due à un élément apparu à l'autre bout de l'Univers, comme cela a été le cas lors du Cataclysme qui a entraîné l'extinction des dinosaures. Celle-ci n'est pas non plus... [Lire la suite]
18 avril 2017

Les Autres :

Les Autres…, toujours les Autres. D’aussi loin que je me souvienne, ce sont toujours les Autres qui ont compté avant moi. Je ne parle pas de ma maladie, de mon handicap, de mon éducation, ou de tout ce genre de choses ; naturelles et nécessaires pour faire passer une personne de l’état d’enfant à l’état d’adulte. Je parle de l’attention qui m’est portée, des priorités qui leur sont données, des besoins qui sont les miens et qui ne sont jamais entendus. Je parle de ce manque qui me tourmente et qui dévore mon âme et mon cœur... [Lire la suite]
16 avril 2017

Là-bas :

Je n’ai jamais été véritablement heureux ici-bas : les personnes que j’ai aimé, que j’ai admiré, que j’ai désiré côtoyer, m’ont le plus souvent ignoré. J’ai beau eu tenter de me faire, par elles, remarquer ; j’ai beau eu, par ma personnalité, par mes passions ou mes centres d’intérêts, me démarquer ; naturellement, simplement, comme une évidence ; elles m’ont le plus souvent repoussé – voire humilié. C’est pour ces raisons – parmi bien d’autres – que je préfère être là-bas… Là-bas..., aux frontières de cet... [Lire la suite]

11 avril 2017

Brèves Philosophiques, pages 4 à 6

99 % des gens aspirent à cette liberté et à cette quotidienneté, et qui pourrait le leur reprocher ? Pas moi, en tout cas. Car ces aspirations sont légitimes et honorables. Chacun est en quête de bonheurs simples tels que ceux-ci, de sérénité, de calme, de paix, de tranquillité. D'une vie remplie d'instants simples, en harmonie avec ce dont ils rêvent depuis toujours. 99 % des gens ne prêtent pas d'importance aux problèmes des autres tant que ces derniers ne les touchent pas directement : maladie, handicap,... [Lire la suite]
11 avril 2017

De Deiteus Mythica, pages 758 à 760 / 1804 :

  En 870, géomètre et astronome, Léon le Mathématicien doit son surnom à l’étendue de sa culture, qui embrasse tous les domaines de la Connaissance – « mathèmata », en grec -. Il enseigne dans une école secondaire. Bientôt, l’Université de Constantinople renaît au palais de la Magnaure : Léon le Mathématicien y enseigne la philosophie. Il invente un télégraphe optique, qui relie la frontière orientale à la capitale et permet d’avertir, en moins d’une heure, d’une éventuelle incursion arabe.   Or, sa... [Lire la suite]
10 avril 2017

Brèves Philosophiques, introduction et pages

J'ai débuté la rédaction de mes « Brèves Philosophiques » il y a près de deux ans maintenant. La grande majorité de ces articles sont destinés à la publication sous forme d'ouvrage.   Bien-sûr, il est nécessaire que j'en retire un certain nombre, puisqu'ils n'appartiennent plus à « l'actualité la plus chaude de moment ». Pour autant beaucoup évoquent les soubresauts passés et présents de notre monde sous de multiples formes. Ils se penchent sur une infinité d'aspects que peut prendre celui-ci ; ainsi... [Lire la suite]
10 avril 2017

De trop :

Parfois, comme aujourd’hui, j’ai le sentiment d’être de trop sur cette Terre. J’ai le sentiment que ce que j’éprouve au fond de mon âme et de mon cœur est trop pesant pour les hommes et les femmes qui me sont chers. J’ai l’impression de porter un poids trop lourd pour mes épaules ; un poids, que tel Sisyphe au sein du Tartare, je traîne derrière moi depuis la nuit des Temps ; et ce, jusqu’à la fin des Temps. Parfois, comme aujourd’hui, la peur me submerge et déchire mon âme et mon cœur ; jusqu’à les lacérer, les... [Lire la suite]