17 janvier 2017

Une autre facette de qui je suis, première partie :

J'ai vécu beaucoup de choses à l'époque où je travaillais en tant qu'aide-bibliothécaire à la Bibliothèque de l'Arsenal. La Bibliothèque de l'Arsenal étant l'une des nombreuses annexes de la Bibliothèque Nationale dont le principal bâtiment était, alors, installé rue de Richelieu. Et non, à ce moment-là, à la Bibliothèque François Mitterrand. A Paris, bien évidemment. J'ai déjà relaté dans des textes plus ou moins récents, mes recherches en parallèle, après ou durant mes heures en tant qu'employé. Celles qui m'ont permis de... [Lire la suite]

16 janvier 2017

Ecrire sur soi :

  C’est un exercice très difficile que d’écrire. Et ça l’est encore plus lorsqu’il s’agit d’écrire sur soi. Tout simplement parce que l’on ne peut pas être totalement objectif quant au regard que l’on porte sur soi. Tantôt, on met les meilleurs cotés de sa personnalité en avant. On montre ce qui peut être l’objet d’admiration, d’honneurs, de respect, de joie, ou de bonheur. Tantôt, on met nos souffrances, nos malheurs, nos blessures, nos épreuves, nos désillusions, en avant. Et là, on est regardé avec inquiétude, horreur,... [Lire la suite]
16 janvier 2017

Pourquoi j'ai si mal aujourd'hui ( texte datant de quelques mois en arrière), seconde partie :

Néanmoins, lorsque j'offre mon amitié aux personnes desquelles je me sens particulièrement proche, à force de les côtoyer ici, celle-ci est indéfectible, totale. Je suis capable de beaucoup pour l'entretenir, pour l'embellir, pour qu'elle nous apporte énormément. Et ce, malgré la distance, malgré les difficultés inhérentes à chacun d'entre nous, malgré nos vies qui ne sont pas semblables. Toutes ces barrières ne sont pas infranchissables ; je peux m'en accommoder. Je ne suis pas là pour juger la personne qui m'est chère,... [Lire la suite]
15 janvier 2017

Pourquoi j'ai si mal aujourd'hui ( texte datant de quelques mois en arrière), première partie :

Hier, quelqu'un m'a fait beaucoup de mal ici. Je me sens meurtri, blessé, effondré, presque en larmes pour vous avouer toute la vérité. Ce n'est pas la première fois, bien entendu. Comme dans la vie réelle, le monde virtuel cache derrière les écrans de véritables individus. Ils possèdent leur propre personnalité, leurs propres forces et leurs propres faiblesses, leurs bonheurs et leurs malheurs. Il n'y a pas de raison que cela soit différent sur un réseau social comme celui-ci. Pour ma part, si je publie ici, c'est avant-tout... [Lire la suite]
14 janvier 2017

Vivre autre chose, troisième partie :

Néanmoins, croyez moi ou non, cette solitude, ce silence, est un prix trop élevé le plus souvent. Et j'envie parfois ces personnes dont je vois subrepticement les images, les textes brefs, qu'elles diffusent ici. Celles d'une vie de famille, entourés d'amis – non virtuels -, ayant un emploi, des activités simples et banales. Ces choses-là, je ne les ai pratiquement jamais connues ; et je ne les connaîtrai probablement jamais. Elles sont aussi éloignées de moi que la galaxie la plus lointaine de notre univers. Parce que mon... [Lire la suite]
13 janvier 2017

Vivre autre chose, seconde partie :

Malgré tout, je persévère. Parce que c'est dans ma nature, je poursuis ma route en ce sens. Et même si, parfois, j'ai envie de baisser les bras, au fond de moi, aux dernières extrémités de mon âme et de mon cœur, il y a cette force – je ne sais pas d'où elles provient, mais elle est là. Ne croyant pas en Dieu, je refuse que quelqu'un, afin d'user de mes mots afin de faire du prosélytisme sur mon dos, vienne me suggérer qu'il en est le détonateur. Ce que je sais, par contre, c'est que ce feu intérieur, malgré toutes les... [Lire la suite]

08 janvier 2017

Tant d'épreuves, seconde partie :

Je pense qu'à force de l'avoir côtoyé tout le long de mon existence, j'y suis devenu très sensible. Mon regard est devenu plus acéré, plus vigilant. D'infimes détails auxquels personne ne prêterait attention éveillent immédiatement ce ressenti. Ils me renvoient à ce passé douloureux que j'évoque de temps à autres dans certains de mes textes. Le pire, je crois, c'est que je n'en suis même pas conscient, que je ne le maîtrise pas. Il se déclenche aussitôt. Et en fonction de l'attitude de celui ou de celle qui est en face de moi, et... [Lire la suite]
07 janvier 2017

Les Autres :

Les Autres…, toujours les Autres. D’aussi loin que je me souvienne, ce sont toujours les Autres qui ont compté avant moi.   Je ne parle pas de ma maladie, de mon handicap, de mon éducation, ou de tout ce genre de choses ; naturelles et nécessaires pour faire passer une personne de l’état d’enfant à l’état d’adulte. Je parle de l’attention qui m’est portée, des priorités qui leur sont données, des besoins qui sont les miens et qui ne sont jamais entendus. Je parle de ce manque qui me tourmente et qui dévore mon âme et... [Lire la suite]
07 janvier 2017

Tant d'épreuves, première partie :

Je pense que, pour quelqu'un qui n'a pas vécu d'épreuves telles que celles que je décris parfois dans certains de mes articles les plus personnel – hier, concernant le harcèlement scolaire afin de faire suite au téléfilm « Marion, 13 ans pour toujours diffusé sur France 3 mardi soir -, il est difficile, voire impossible, de s'imaginer ce que celles-ci représentent. Heureusement, la grande majorité des enfants, des adolescents, amenés finalement à devenir adultes, n'y sont pas confrontés. Ils mènent une vie paisible,... [Lire la suite]
06 janvier 2017

A propos du harcèlement scolaire dont j'ai été l'objet, sixième partie :

Pour résumer, la journée, j'affrontais l'Enfer au sein de mon établissement scolaire. Le soir, les week-ends, j'y étais confronté à mon domicile. Ma famille se délabrait sous mes yeux. J'ai essayé, avec mes maigres moyens, de jouer les intermédiaires entre mon père et ma mère afin qu'ils se réconcilient. Peine perdue, évidemment. Leur conflit dépassait mers capacités. Et pourtant, que n'ai-je pas entendu de paroles de la part de l'un et de l'autre. Leurs pleurs, leurs cris, leurs reproches, leurs incompréhensions. Leurs propres... [Lire la suite]