07 juillet 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 831 à 832 / 1803 :

Les barons européens et leurs contingents sont les premiers croisés installés dans les villes conquises, Edesse, Antioche, Jérusalem, Tripoli, qui constituent le noyau des Etats latins du Levant. Les chevaliers constituent l’armature militaire de ces enclaves où continuent à vivre musulmans, Arabes, chrétiens et Arméniens. Dans l’ensemble, les Occidentaux s’acclimatent bien à l’Orient, dont ils découvrent la douceur de vivre, les maisons aux murs frais, les grandes cours ombragées où poussent les orangers, les objets précieux, les... [Lire la suite]

06 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 117 à 119 ; Internet, Facebook et Propagande, troisième partie :

Cependant, je reste lucide. Je garde mon libre arbitre. Je ne fais pas une confiance aveugle à ce que je lis ou vois sur la Toile. Je le la considère pas comme le Saint Graal du Savoir ou du partage. C'est un outil parmi une multitude d'autres. Je sais qu'Internet ou que Facebook ne sont pas des jouets. Et qu'on peut facilement se laisser tromper, abuser, parce qu'on y explore. Ainsi, en ce moment, je publie mes textes dans un groupe – parmi d'autres – où, en fait les participants s'y combattent à coups de paragraphes, de photos,... [Lire la suite]
06 juillet 2017

WeloveWords et moi, il y a quelques mois ; troisième partie :

Le fait qu'on ne soit pas d'accord avec moi n'est pas le problème. On ne peut plaire à tout le monde, c'est dans l'ordre des choses. Heureusement d'ailleurs. Sinon, que le monde serait morne et ennuyeux, si on avait tous les mêmes opinions, les mêmes rêves, les mêmes ambitions, les mêmes regard sur ce qui nous entoure ou sur notre société. Mais, qu'une personne s'acharne à vouloir vous faire plier à son point de vue en vous harcelant de commentaires sur votre texte, a c'est inadmissible, intolérable.  Son argument est qu'elle... [Lire la suite]
05 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 115 à 117 ; Internet, Facebook et Propagande, seconde partie :

Dans ce domaine, Internet n'est pas différent que la télévision. Bien au contraire, les messages subliminaux y sont démultipliés à l'infini. C'est le terrain de jeu idéal pour les propagandistes de tous poils. Et Facebook ne fait pas exception à la règle. J'en ai moi-même fait l'expérience à diverses reprises. Sauf que, contrairement à beaucoup, j'en suis informé. Donc, en ayant conscience, j'y suis moins réceptif. Un exemple tout simple que chacun et chacune peut expérimenter aisément : Il y a quelques jours, je me suis... [Lire la suite]
04 juillet 2017

Pourquoi Facebook

Afin d'essayer de faire comprendre à certains et certaines le sens de ma démarche vis-à-vis d'une quantité de personnes avec lesquelles je suis en « relation » sur Facebook, je publie ici un extrait de mes « Mémoires ». Il s'agit d'un texte « brut » ; non retravaillé, dont je n'ai pas ôté les fautes de grammaire ou d'orthographe, les répétitions, les coquilles, etc.   Cet extrait est très parlant, et très représentatif de mes intentions avec les personnes dont je cherche à être plus proche... [Lire la suite]
04 juillet 2017

WeloveWords et moi, il y a quelques mois ; seconde partie :

Mon père, mes grands-parents, ne s'en sont jamais remis. Quand ils sont descendu du bateau à Marseille, ils ont laissé derrière eux tout ce qui leur était cher. Un déchirement, qu'ils ont pleuré tout le reste de leur existence. Une amertume, une tristesse, une blessure qu'ils n'ont jamais pu cicatrisé.  Alors, quand une personne qui contribue à WeloveWords commence à me dire que, parce que j'ai ce genre de discours, il est impossible que je sois un fils de Pied-Noir, je vois rouge. Quand, alors que j'essaye de lui expliquer... [Lire la suite]

03 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 113 à 115 ; Internet, Facebook et Propagande, première partie :

Je ne suis pas surpris de constater que Facebook soit un lieu de propagande où se diffusent contre-vérités et textes, images, ou vidéos destinés à influencer les esprits faibles, naïfs et crédules dans un sens ou dans un autre. En fait, ça fait longtemps que je suis au courant de ce genre de pratiques. Facebook, en tant que réseau social planétaire, est un moyen de communiquer ses idées, ses conceptions de la vie, de l'Homme, de l'Univers. C'est un moyen de partager sa manière de voir les traditions, la religion, la philosophie,... [Lire la suite]
02 juillet 2017

WeloveWords et moi, il y a quelques mois ; première partie :

J'avoue que j'écris ce texte parce que je m'interroge. Je me sens, à la fois, blessé, humilié, découragé. Beaucoup d'émotions traversent mon cœur et mon âme au moment où j'écris ces mots. Alors, pardonnez-moi si mes explications vous paraissent peut-être empreintes de fatigue, de lassitude, de colère aussi. Samedi, j'ai rédigé un exposé intitulé "Emmanuel Macron, la Colonisation, et les Pieds-Noirs". J'y ai développé un certain nombre d'arguments expliquant pourquoi j'étais d'accord avec cet homme politique sur ses propos à ce... [Lire la suite]
01 juillet 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 826 à 828 / 1803 :

Ailleurs, simple capitale provinciale au début de ce siècle, Pagan commence elle aussi à jouer un rôle majeur dans la région. Vers 1044, le souverain Anoratha, fondateur du premier royaume Birman unifié, monte sur le trône. Il se livre alors à une politique de conquête qui lui permet d’accroître rapidement la taille et la puissance du pays. Il assure d’abord sa domination sur le Nord de la vallée de l’Irrawaddy, puis soumet les populations du Sud en affrontant les royaumes qui les gouvernent. Le royaume de Thaton est détruit, celui... [Lire la suite]
30 juin 2017

Changement de cap, seconde partie :

Dès lors, à partir d'aujourd'hui, je vais légèrement modifier mon organigramme de publication de textes. Car j'ai trois gros chantiers en cours. Le premier est celui que j'ai débuté il y a plus d'un an désormais. Je progresse lentement parce que, des trois, c'est le pus ardu. C'est celui pour lequel ma concentration, mon attention, mes investigations, mes réflexions, doivent être maximales. Il s'agit des « Origines idéologiques et ésotériques du Nazisme ». Pour l'instant, j'en ai écris 175 pages, sur les 500 qu'il doit... [Lire la suite]