29 juin 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 824 à 826 / 1803 :

Deux personnalités incarnent alors l’idéal de l’intellectuel chinois : le poète Su Dongpo et l’Empereur Huizong. Tous deux excellents dans la pratique des vertus de « l’honnête homme » : la peinture, la poésie et la calligraphie. Su Dongpo est considéré comme le plus grand poète de l’époque. On lui attribue la paternité du courant philosophique et pictural de la « peinture des lettrés ». Il est l’un des quatre grands maîtres de la calligraphie Song, et il laisse de nombreuses pièces autographes derrière... [Lire la suite]

28 juin 2017

Changement de cap, première partie :

Depuis hier, et les événements qui ont récemment secoué mon existence, j'ai beaucoup réfléchi. Je me suis demandé de quelle manière procéder face à ceux-ci. Et, avec l'aide d'amis, je sais désormais comment je dois réagir. Tout est clair dans mon esprit. Les actions que j'ai à entreprendre son en cours de réalisation. Certes, il leur faudra un peu de temps pour qu'elles apparaissent au grand jour. Mais, du fait de l'épreuve que je traverse désormais, elles sont nécessaires. Après le premier choc qui m'a un moment ébranlé, je me... [Lire la suite]
27 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 106 à 108 ; Ma liberté de penser, première partie :

Les deux textes sur la croyance ou la non croyance ont suscité diverses réactions ; à vrai dire, je m'y attendais. Mais, celle qui m'a fait bondir et immédiatement réagir est celle-ci : « Dans ce cas, lis le Coran ». Je tiens à souligner que j'ai lu, étudié, décortiqué, analysé, exploré, etc. la Bible, la Torah, et le Coran – mais pas seulement – durant des années. Au cours de mes recherches sur la Genèse des civilisations, des religions, des mythes et des légendes à la Bibliothèque Nationale, ces livres à la base des dogmes dont... [Lire la suite]
26 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 105 à 106 ; Pauvre Père, Dernière partie :

Heureusement, je tiens à le souligner afin d'en terminer, tous les croyants, de quelque confession que ce soit, ne sont pas ainsi. Il y a des personnes qui sont imprégnées d'amour, de tolérance, de partage, de gentillesse, d'ouverture d'esprit, etc. Et c'est une bonne chose. Personnellement, moi qui suis non croyant, je suis soucieux de partager et de propager ces valeurs. Mais je n'ai pas besoin de la religion pour cela. En tant qu'homme tout simplement, en tant qu'humaniste, en tant qu’être intelligent, doué de raison, ces... [Lire la suite]
26 juin 2017

Une bataille de plus à mener, dernière partie :

Malgré tout, la Réalité m'a toujours rattrapé d'une manière ou d'une autre. La preuve, aujourd'hui encore avec le coup de massue que je viens de recevoir sur le crane. Oh, je sais que je vais l'affronter, que je vais employer toutes mes forces pour qu'il n'ait que le moins d'impact possible sur la vie que j'ai. Je ne suis pas, comme à une époque, où j'étais tellement terrorisé par ce à quoi j'étais confronté, que j'avais des attaques de panique régulières. Des crises de vomissement chaque matin, parce que les émotions que ces... [Lire la suite]
25 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 103 à 105 ; Pauvre Père, Quatrième partie :

Croire est inutile, et fait plus de mal que de bien. Cela fait espérer en quelque chose qui n'arrivera jamais. Cela fait espérer en un au-delà meilleur que notre réalité, alors que nous ne savons même pas ce qu'il y a de l'autre coté. Aucune preuve tangible, vérifiable, explicable, qu'une plus belle existence nous attend au cours de cet ultime voyage. Bien sûr, une fois encore, les croyants les plus fervents vont brandir leur Torah, leur Bible, leur Coran, et hurler que c'est écrit ; et que si c'est écrit, c'est que c'est la... [Lire la suite]

25 juin 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 820 à 822 / 1803 :

C’est à cette date que la « tapisserie de Bayeux » est réalisée en Angleterre, à la demande de l’évêque de Bayeux, Odon, demi-frère du Conquérant. Cette tapisserie est en fait une toile de lin brodée. Sur 70 mètres de long, elle raconte la bataille de Hastings et les événements qui la précédent. Les représentations, d’un réalisme minutieux, donne une idée précise de l’armement des combattants. Le chevalier Normand porte une cotte de mailles et un casque conique, fait de lames de métal ajustées. Il s’abrite derrière un... [Lire la suite]
24 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 101 à 103 ; Pauvre Père, troisième partie :

Connaissant les faits historiques, les bases sociologiques, philosophiques, théologiques, culturelles, traditionnelles, géographiques, etc. sur lesquels ils s'appuient, je ne peux être qu'outré que des gens continuent à faire la sourde oreille, à vouloir demeurer aveugles face à cette réalité. Je me demande comment ils peuvent encore « croire », alors que les explications rationnelles, alors que les sources d'où ils tirent leur dévotion ont été modifiées, adaptées, modelées, choisies délibérément – en en laissant d'autres... [Lire la suite]
24 juin 2017

Une bataille de plus à mener, première partie :

J'avoue qu'aujourd'hui, je n'ai pas vraiment le cœur à écrire. Le Destin, le Hasard, Dieu ? Peut se montrer monstrueux, cruel, parfois. C'est le cas aujourd'hui. Je ne m'étendrai pas sur les raisons qui meurtrissent mon cœur et mon âme depuis quelques heures. J'aurai certainement l'occasion, à plusieurs reprises, d'y revenir ultérieurement. Je peux uniquement dire qu'à compter de ce jour, s'ouvre devant moi un combat que je ne suis pas sûr de remporter, loin de là. Néanmoins, il est nécessaire, vital même, que je le livre... [Lire la suite]
23 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 99 à 101 ; Pauvre Père, seconde partie :

Mais non, cette Humanité désire rester accrochée aux basques de son Père. Les Enseignements qu'il lui a offert comme base, il les considère comme tout ce qu'il y a à savoir. Alors qu'ils ne sont que des éléments épars, et que c'est à lui, et à lui seul, de les compléter, de les enrichir, de les diversifier. Pas parce que son Père lui a dit de le faire ; uniquement parce que, comme tout enfant, un jour, celui-ci doit quitter sa famille pour mener sa propre vie...   ***   Je souhaiterais souligner ceci, parce que cela me... [Lire la suite]